couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Nouveautés

Albums
Livres CD
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Toutes les nouveautés romans (320 au total)

coup de coeur Le rayon fille / D. Lachaud. - Actes sud. - (Premier roman), 2014

Parce que Théodécide de faire du karaté, Tina se lance dans ce sport. Entre l’école, le karaté, ses parents (qu’elle soupçonne d’être agents secrets), la fleuriste Zora et surtout et d’abord Théo, Tina raconte sa vie et ses grandes interrogations.
Roman intelligent prenant ses lecteurs au sérieux, posant de bonnes questions. On passe un agréable moment. Marie Chaillet

A partir de 9 ans

coup de coeur Vibrations / Raphaëlle Frier. - Talents Hauts, 2014

Que révèlent nos portables sur nous ?

Clara est amoureuse de Syl-vain. Il ne semble pas insensible à son charme et lui envoie des sms régulièrement. Pourtant Hakim, son ami d’enfance, lui demande de se tenir éloigné de ce garçon. Pourquoi cet avertissement ? Lors d’un rendez-vous au café, par mégarde, Clara prend le téléphone de Sylvain. Curieuse, elle décide de fouiller sa mémoire...
Un court roman qui évoque les traces que nous laissons via nos outils nomades. Le smartphone devient en l’occurrence le lieu des secrets mais aussi un outil de preuve.
Le récit met aussi en garde contre l’illusion que peut conférer une image trop lisse et la nécessité de bien connaître les personnes avant de plaquer nos sentiments sur une simple image. Intéressant même si la fin est selon moi un peu trop optimiste. Marion Uteza

A partir de 13 ans

coup de coeur Si tu voyais ça, papa... / S. Vaillant. - Oskar, 2014

Après la mort soudaine de son père, Ombeline se retrouve souvent seule chez elle. Sa mère a intégré un mystérieux groupe de « soeurs », son frère fuit le domicile et sa sœur se consacre corps et âme à ses études.

Reste le Lycée qui l’aide à ritualiser ses journées même si elle a du changer d’établissement ! Mais lorsque sa mère disparaît et que sa sœur fait un malaise, les grand-parents comprennent qu’il est urgent d’agir !

Un roman sur la trop grande responsabilité laissée à certains enfants à qui on vole leur jeunesse mais qui aborde aussi de façon assez frappant les questions de secte et d’anorexie. Intéressant. Marion Uteza

A partir de 11 ans

coup de coeur Lockwood & Co. - T1 : L’escalier hurleur/ Jonathan Stroud. - Albin Michel (Wiz). 2014

Londres, notre époque. Depuis 50 ans, les fantômes sont partout. Fini les manoirs délabrés et exotiques pour les touristes et les passionnés, chaque maison ou coin de rue peut abriter un fantôme. Et attention, si certains sont relativement inoffensifs, d’autres sont animés d’une envie de vengeance et de mort, et tous font mourir les êtres vivants dans d’atroces souffrances dès qu’ils les touchent. Pour pallier ce problème grandissant, des agences de médiums se créent à travers tout le pays, avec pour principaux employés des enfants, plus sensibles aux apparitions.
Lucy Carlyle, adolescente auparavant médium dans le nord du pays, débarque à Londres dans l’agence Lockwood &Co, composé exclusivement de mineurs (sans superviseurs) : Anthony Lockwood et George Cubbins. Après avoir lamentablement échoué dans leur mission commune, qui se termine par l’incendie de la maison hantée, l’agence Lockwood & Co doit en deux mois : trouver 60 000$, redorer son blason, payer Lucy et convaincre le gouvernement de ne pas fermer l’agence. Et pour cela, rien de tel qu’une mission "kamikaze" dans un château peuplé de fantômes, à l’histoire sanglante. Le But ? Survivre toute la nuit...

Jonathan Stroud nous emmène de nouveau dans un Londres fantastique où il ne fait pas bon croiser des créatures sans un minimum de précaution. Prometteur !! Marie Grandgirard

A partir de 12 ans

coup de coeur Les fils du ciel / P. Vatinel. - Actes sud. - (Premier roman), 2014

Un grand-père et sa petite fille, Fleur de Printemps, se retrouvent à l’occasion de la fête de la lune. C’est l’occasion de déguster de très bons gâteaux à la crème de lotus, à la pâte de haricots rouges et au thé vert. C’est un jour où la lune éclaire la cité impériale de façon magique. Et l’occasion pour le grand-père de conter l’histoire des « Fils du ciel ». Un vieil empereur souhaite donner le pouvoir à l’un de ses fils. Li est fougueux et adore la chasse alors que Kan aime peindre et apprendre de nouvelles choses. Il leur demande comment choisir ?
Une histoire qui lie le ciel et la terre tout en invoquant dragons, phénix et tigres blancs. Elle tisse des fils entre les contraires pour mieux amener une morale toute en sagesse. Un joli conte qui nous chante la Chine et ses traditions. Marion Uteza

A partir de 9 ans

coup de coeur Le tangram magique - L’énigme des pivoines / Florence Lamy. - Casterman. 2014

Li-Na se voit offrir un tangram lors d’une fête d’anniversaire exceptionnelle. Sans famille, elle aide Grand-mère Dong à survivre en rejetant des tortues à la mer afin d’exaucer des voeux. Ces sept morceaux de puzzle auraient appartenu à une magicienne et seraient capables de prédire l’avenir. Li-Na va tenter de résoudre, grâce à ces figures, sa première enquête ! Elle va devoir découvrir où se trouve un très beau tableau de pivoines qui a mystérieusement disparu. Elle sera aidée dans cette entreprise par un jeune garçon des rues audacieux. Le tangram va-t-il les aider dans leur périlleuse entreprise ? Li-Na arrivera-t-elle à acquérir indépendance et autonomie ?
Un roman formidable parce qu’il est bien écrit et qu’en plus de raconter un récit intéressant et instructif, il incite le lecteur à participer à l’aventure en reproduisant les figures évoquées dans l’énigme en utilisant le tangram qui est à sa diposition sur la couverture du livre ! _ Alors en route pour cette chine étonnante par ses traditions et sa capacité à lier art et vie quotidienne ! Marion Uteza

A partir de 8 ans

coup de coeur La vie devant eux / Blandine Gérard. - Alice Editions (Tertio), 2014

Un lycée, somme toute banal, avec toute une galerie de professeurs et d’élèves ; des professeurs blasés voire totalement découragés comme Mme Perrot, professeur de mathématiques, qui pour apaiser sa frustration ne se prive pas de remarques humiliantes en rendant ses copies, ou des professeurs au contraire pleins de bonne volonté, mais dépourvus d’une grande autorité, comme Mme Rousseau professeur de français… Du côté des élèves, là aussi, des portraits se dessinent : issus de quartiers plus ou moins favorisés, avec des parents « poules » ou au contraire inexistants, avec les relations entre les différents groupes, etc… Mais voilà qu’en rentrant du lycée, Mme Perrot est victime d’un grave accident de voiture. Ses freins ont été sectionnés. La police mène l’enquête, et nous voyons les liens entre les élèves évoluer au fil des jours…
Un roman agréable à lire grâce au point de vue toujours extérieur (qui évite toute dramatisation de l’intrigue) et au grand sens de l’observation de l’auteur qui sait nous rendre proche tous les protagonistes. Bien sûr, la fin sera « politiquement correcte », mais pourtant, on n’éprouve pas une grande empathie pour la victime de cette histoire, surtout en regard de l’illustration de couverture choisie pour illustrer le titre : un jeune face à un mur…Florence Langlois

Madame Perot, prof de math, vient d’avoir un "accident". En fait, ses freins ont été sectionnés, et les policiers enquêtent et questionnent les lycéens. Il faut dire que cette professeur n’était pas appréciée de ses élèves, qu’elle dénigrait et enfonçait dés que possible. Seuls les bons élèves semblaient avoir une place légitime dans son cours. A travers les voix de Mounir, Adélaïde, Gaëtan et Elisa, l’histoire des ces lycéens défile, avec leurs espoirs, peurs, envies, déceptions et amours, ils jonglent entre leur famille, le lycée et l’inégalité des chances. Si certains en sortent bien égratignés et ayant laissé en route quelques illusions, tous en ressortent grandis et aguerris. Ou, quand des ados croisent l’accident, les institutions, la mort, l’amour et la prison. Marie Chaillet

A partir de 13 ans

coup de coeur Edgar sacré lascar : disputes et disparitions / M. Sedgwick. - Bayard, 2014

Edgar est un très vieux corbeau qui vit dans un château mystérieux actuellement occupé par la famille d’Autrepart. Lors d’une de ses escapades il aperçoit un monstre et décide d’alerter au plus vite ses humains... Facile ? pas vraiment, car Edgar ne parle pas le langage humain ! Une course contre la montre s’engage… Edgar déteste Pote, le singe d’Hellébore, le jeune garçon de la maison. Mais il pourra peut-être trouver de l’aide auprès de sa soeur Solstice ? Encore faudra-t-il que Lord Valvigne daigne abandonner un moment ses expériences... Une aventure où Edgar risque de perdre quelques plumes ! Un récit dont le narrateur est un corbeau plein de sagesse mais aussi vieux jaloux et méfiant ! Cette originalité donne de la vie à l’histoire dont le personnage principal est sans nul doute le château lui-même avec ses bruits, ses odeurs, ses passages secrets !

Dès lors, nous passons un très bon moment de lecture par cette histoire décalée et drôle où la magie est absente mais pas l’étrangeté ! Les illustrations complètent parfaitement l’histoire. A lire ! Marion Uteza

A partir de 11 ans

coup de coeur Resurrectio / Amélie Sarn. - Seuil, 2014

Marie se réveille sur un lit d’hôpital, sous perfusion. Elle n’a aucun souvenir, ne sait plus comment elle s’appelle, ni rien du tout : elle doit peu à peu tout réapprendre (parler, manger, tousser, etc…) avec Victor, le médecin qui l’a ramenée à la vie après un tragique accident de voiture où ses parents seraient morts. Victor devient un père adoptif pour elle qui n’a pas de passé. Au fur et à mesure de ses apprentissages, Marie a de mystérieuses visions prémonitoires où lui apparaissent des jeunes filles frappées par la mort : d’où viennent ces visions ? Sont-elles liées à ces mystérieuses cicatrices qu’elle a sur le corps ? Un livre qui se lit très facilement, grâce à une écriture fluide et un bon suspens. Léa Langlois

J’ai plutôt bien aimé ce récit. La couverture un peu mystérieuse et effrayante m’a tout de suite intriguée. J’ai trouvé que l’histoire était plutôt sympa : cette jeune fille créée de toutes pièces par un savant fou et qui apporte la mort avec elle. C’est une manière intéressante de revisiter le thème de Frankenstein. Je n’ai par contre par accroché avec cette idée de « l’ombre » qu’elle ressent toujours autour d’elle. J’attends de voir ce que donnera le tome 2. Coralie Bernat

A partir de 12 ans

coup de coeur Par-delà les steppes je te retrouverai / Shannon Hale. - Bayard, 2014

Une servante est enfermée avec sa maîtresse pour sept ans dans une tour. Son crime ? Avoir refusé d’épouser un Khasar, un puissant seigneur aux pouvoirs inquiétants. Le huis clos est raconté dans un carnet par Dashi qui contrairement à sa maîtresse sait écrire. Elle raconte l’angoisse de l’attente, la peur de manquer de nourriture et l’organisation qui se met en place avec le temps...Mais les saisons s’écoulent et aucune nouvelle de l’extérieur ne filtre jusqu’à ce que la peur de la mort les incite à trouver un moyen de fuir et de tenter de rejoindre l’amoureux que s’est choisi Dame Saren...
Un roman qui inverse les rôles avec la dame de haute naissance sans culture ni volonté et la jeune servante rusée et active. L’appartenance de cette dernière à une des castes les plus basses de la société ne l’empêche pas d’avoir de nombreuses connaissances et compétences ! _Une histoire en forme de fable avec la présence importante d’animaux et une morale finale. Le lecteur est vite attrapé dans le fil du récit à tenter d’imaginer tant les raisons du silence de la maîtresse que les solutions que va pouvoir trouver sa servante ... Un bon livre qui associe aventure, croyance et conte. Marion Uteza

Je suis un peu mitigée sur ce roman. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, finalement en continuant la lecture j’ai aimé de plus en plus.Je pense qu’au début c’est la narration qui ne me plaisait pas trop, je n’aimais pas la façon de raconter de Dashti dans son journal intime et au fur et à mesure son histoire a commencé à me toucher. J’ai bien aimé le fait qu’il y ait des petits dessins qui ponctuent le récit. J’ai bien aimé le fait que l’histoire se passe dans des lieux imaginaires qui se rapprochent de la Mongolie, du Yemen car il est rare de lire des roman qui ont un tel lieu comme cadre (des yourtes, des yak, des steppes…). Coralie Bernat

A partir de 12 ans

Affichage de 10 sur 320, voir les autres pages : ... | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 |...

Voir les années précédentes

 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse