couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Nouveautés

Romans
Livres CD
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Toutes les nouveautés albums (272 au total)

coup de coeur Si tu veux voir une baleine / J. Fogliano. - Kaléidoscope. 2014

La baleine à bosse ne se laisse pas approcher, c’est elle qui viendra surprendre le petit matelot qui attend, attend au milieu de l’océan, sur sa barque légère. Parce que pour voir une baleine, il faut attendre... mais il faut aussi une fenêtre, beaucoup de persévérance et de la curiosité...
La forme classique de cet album accentue la douceur des illustrations et du texte et cependant lui donne cette force tranquille pour dire l’essentiel, magnifiée à la fin de l’album par l’apparition en double page du cétacé.

coup de coeur Pas tant que ça / M. Cottin. - Thierry Magnier. - (Tête de lard). 2014

Tout est relatif dans la vie, ce petit album cartonné vert et noir s’emploie à le démontrer. Le saut de la grenouille est impressionnant mais « pas tant que ça » au regard de celui du kangourou. La taille des animaux et les typographies participent de ces mises en perspectives.

coup de coeur Rikiki terrible pirate des mers / M. Barcilon. - Ecole des loisirs. 2014

Ca commence comme ça : Cap’taine Grabuge et Rikita fleur de Java ont enfin un fils et ils aimeraient en être fiers. Mais pas plus gros qu’un bigorneau, incapable d’apprendre le B.A BA de tout pirate (lancé de couteaux, tir au canon, hisser les voiles...) il est raillé par tout l’équipage. Sa détermination à devenir un vrai pirate sera à la hauteur de la réputation de ses parents. Grâce à une arme secrète et unique en son genre...
Marianne Barcilon tient son héros, Rikiki, en grande estime et le fait évoluer dans un illustre décor de pirates des mers du Sud entre tromblons, tête de mort, tricornes, mousquets, sabres, cordages, gueules cassées et gros bras, poudre, tatouages, galions et bien sûr trésor... A l’abordage !

coup de coeur Debout, super ! / G. Raisson ; E. Charbon. - Ecole des loisirs. 2014 - (Loulou et Cie)

Quand Super dort, difficile de le faire émerger, pourtant sa mère ne lésine pas sur les moyens : fourmis, pics-verts, singes, hippopotames sont appelés à la rescousse, « Super n’en a que faire. Il n’ouvre même pas un œil. » Mais maman a plus d’un tour dans son sac et Super, alléché, ne saurait résister davantage...
Les situations farfelues, croquées dans des aplats de couleurs vives, se déroulent avec bonne humeur dans un format cartonné qui se clôt sur une scène festive.

coup de coeur Tu te crois le lion ? / Urial ; L. Le Saux. - Didier. 2014

« Des ordres, encore des ordres, toujours des ordres », c’est à peu près tout ce qu’il est capable de vociférer, avec des paroles vexantes en prime. « Admirez moi ! Grattez moi les fesses (...) Et que ça saute ! (...) Vous êtes nuls ! » Les animaux qui entourent ce roi lion -qui se fait appeler Trop-puissant- se fatiguent très vite de sa tyrannie et s’en vont un à un. Le lion, sûr de son assise, est convaincu qu’ils reviendront.
Sur la plage, les animaux retrouvent doucement mais très sûrement des habitudes respectueuses, joyeuses, libres et paisibles. Et lorsque le lion tente de s’immiscer, il sera vite remis à sa place !
Les illustrations en papiers collés, pleines de peps, les échanges livrés dans une typographie dynamique contribuent à une histoire vivante, intelligente et presque militante : l’album invite à une résistance au pouvoir imbécile et arbitraire, dans la fermeté et la non violence.

coup de coeur Couleurs / H. Tullet. - Bayard. 2014

Hervé Tullet, un peu à la manière de Un livre, nous invite à caresser, tapoter, pencher l’album afin de partir à la découverte de la magie des mélanges de couleurs. Ainsi il apprend aux enfants, par le jeu, que toutes les couleurs sont fabriquées grâce aux trois primaires. Pour ne rien gâcher, Bayard a choisi d’imprimer l’album sur du papier glacé qui donne un effet de relief et de matière.
C’est toujours un véritable plaisir pour les lecteurs petits et grands de se plonger dans l’univers de cet auteur !

coup de coeur Mon oiseau / C. Demilly ; M. Astrié. - Grasset. 2014

« Mon oiseau », oui, mais aucune notion d’appartenance dans ce "mon". Juste une affection immense entre un petit garçon et l’oisillon blessé qu’il a soigné. Cette relation toute simple permet d’aborder de grandes notions comme la liberté et le respect, le sens de la vie, l’amour...
Ce grand album carré dispense, dans une harmonie des formes et des couleurs, la quiétude qui va de pair avec la généreuse ouverture vers autrui.

coup de coeur Brutus / L. V. Seeger. - Kaléidoscope. 2014

Qui est rejeté, peiné peut devenir méchant et agressif. Le processus de la violence est ici exprimé très simplement : elle gonfle dans la solitude puis se laisse désamorcer dans l’échange. Car rien n’est irréversible si les victimes réagissent posément et fermement.
Un trait minimaliste et expressif, des cadrages percutants, le message passe sans détours : Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse !

coup de coeur 14-18 : Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux / T. Dedieu. - Seuil. 2014

« Hélas, ma chère Adèle il n’y a plus de mots pour décrire ce que je vis », ce sont donc les seuls dessins bouleversants de Dedieu, en sépia et grand format, qui prennent le relais et montrent implacablement cette guerre infernale. Pas de véritable narration -si ce n’est celle de la mort qui colonise son environnement- mais une succession d’instantanés terribles : les armes dévastatrices, les paysages décimés, les gueules cassées qui succèdent aux portraits de soldats, les animaux aussi, incrédules... Une guerre au plus près des corps, dont nul ne réchappe, pas même les vivants.
En fin d’ouvrage, une lettre adressée à Gustave par son aimée. La guerre y est racontée autrement, en décalage, avec des mots sensibles, vrais, loin de l’horreur et de l’absurdité.
Et l’on se demande comment cette guerre ne fut pas, de fait, la Der des Ders…

coup de coeur Tranquille comme fossile / N. Andriamirado ; D. Renon. - Hélium. 2014

Album parfait pour démontrer le rôle du rapport texte-image !
Le texte raconte la placidité du crocodile, son besoin de calme et de tranquillité. L’illustration se fait un malin plaisir de contredire cet énoncé en infligeant au crocodile une foule d’animaux sur son dos, dans des positions d’équilibriste. On mesure le monde que cela représente au regard de la frise en pages de garde, qui reprend ces animaux avec leur prénom rimé (« Goulp le poulpe »).
Dans ces conditions, notre crocodile restera-t-il de marbre ?
Une chute forcément dynamique qui clôture avec bonhomie cet album au format à l’italienne.

Affichage de 10 sur 272, voir les autres pages : ... | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270

Voir les années précédentes

 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse