couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Nouveautés

Navigation :

Romans :


coup de coeur  Parmi la sélection, nos titres préférés

Tous les romans 2011 (185 au total)

coup de coeur Dans la voiture de Johnny / L. Atangana. - Rouergue. - (DoAdo)

Les évènements s’enchaînent pour Julien sans qu’il maîtrise quoi que soit. La voiture de Johnny, il voulait juste s’installer, faire comme si. Pas sa faute s’il a démarré puis roulé, roulé. Pas sa faute non plus s’il a eu la curiosité de voir ce qu’il y avait dans le sac de la voiture. Du shit… Pas sa faute s’il se bourre la gueule et attire les ennuis. Pas sa faute s’il se retrouve chez les flics. Un sacré nœud d’embrouilles qu’il tente de nous expliquer.
L’incapacité de Julien à réagir, son positionnement de victime permanente agace autant qu’elle touche. Le lecteur sent que la spirale infernale ne peut s’arrêter et assiste, impuissant lui aussi, à la chute du jeune homme... Un format court, une couverture attirante, le texte devrait plaire aux ados.

coup de coeur Dans les yeux d’Angel / D. Roumiguière. - Flammarion

Camille, petite fille de dix ans, bonne élève, classe sociale moyenne, se retrouve voisine de classe d’un jeune gitan. Elle est bientôt intriguée par ce garçon si différent qui s’émeut d’une grenouille perdue dans la salle de classe. Bientôt, c’est sa vie qu’elle découvre, ses blessures, son orgueil, sa famille… Elle va aider la petite Leslie à retrouver la parole, à renouer avec la famille de sa mère qui les a rejetées, elles et leur culture.
Une première approche du thème des discriminations qui voit Camille lutter contre les préjugés, en classe et chez les autres.

coup de coeur De l’autre côté du soleil / P. Davy. - Nathan. - (Poche histoire)

Traoré, berger peul rencontre Vanidia près de la source d’Aïn Kala. C’est une rencontre décisive qui va bouleverser totalement leur vie. Vanidia est déjà esclave du chef de la tribu Toucouleur voisine. Pour survivre, elle a admis son destin. Traoré envisage déjà de s’enfuir avec elle. La suite du roman confirme cette différence fondamentale : l’une s’adapte, l’autre ne renoncera jamais à sa liberté ni à son amour. Faits prisonniers alors qu’ils s’apprêtaient à fuir, les deux rejoignent l’île de Gorée et sont vendus comme esclaves en Guadeloupe. Le roman décrit avec précision les conditions du voyage sur le négrier puis le travail de Traoré dans une plantation. Vanidia, protégée par le chevalier Yvon de Kerven, est employée dans une maison et devient sa maîtresse.
Le récit est ponctué des extraits du Journal de ce Breton qui découvre les conditions réelles de l’esclavage.
C’est un récit fidèle à l’histoire de cette tragédie que fut le commerce triangulaire au XVIII siècle. Commerce, exploitation régie par le Code noir, rentabilité, traitements inhumains, rôle de la religion, conditions des esclaves marrons, tout y est ou presque…

coup de coeur Dear George Clooney : Tu veux pas épouser ma mère ? / S. Nielsen. - Hélium

Violette n’a jamais accepté la séparation de ses parents d’autant que sa mère connait des difficultés financières tandis que son père a refait sa vie avec une jeune comédienne et gagne très bien sa vie en tant que scénariste. Cette adolescente révoltée mène la vie dure à ses parents. Elle a un comportement détestable lorsqu’elle va chez son père et méprise les hommes qui passent dans la vie de sa mère. Fort heureusement, ils ne font que passer... jusqu’à ce qu’apparaisse Dudley qui semble prendre tout doucement possession des lieux. Violette se méfie de lui, essaye de trouver la faille et pour finir jouera sa dernière carte : elle écrit à George Clooney pour lui demander d’épouser sa mère (cette dernière avait un jour croisé la star sur un tournage où elle coiffait les acteurs). Dans ce contexte, il est bien difficile pour notre jeune héroïne d’avoir une relation normale avec ses camarades de classe, surtout avec les garçons. Seule Phoebe sa meilleure amie s’en sort. Bien que...
Un livre écrit avec beaucoup d’humour, traitant de la blessure que tout enfant de parents divorcés ressent au fond de lui, sans tomber dans le pathos. On lit ce roman avec un réel plaisir.

coup de coeurLes déchaînés / F. Jallier. - Sarbacane. - (Exprim’)

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre et la 4ième de couverture bien trop réductrice, ce récit n’est pas une histoire d’esclaves libérés. C’est un roman riche, complexe mais parfaitement clair dans sa narration. Il est composé de quatre chapitres qui mènent de la Martinique de la fin du XIX siècle à Paris en 2005. Centré sur « l’éternelle répétition » qui pèse sur les femmes d’une même famille, (Man Artémise, 1871 ; Camille, 1943 ; Louisiane, 1974 ; Marie-Jo, 2005) il aborde bien des aspects importants de la vie et de la société selon les lieux et les époques :
- répétition du racisme : le mépris est le même en Martinique qu’à Paris occupé par les nazis en 1943.
- répétition des conditions faites aux femmes : viols de l’esclave, chantages des hommes de pouvoir, règlements de compte expéditifs de l’après guerre… Il met aussi au jour :
- le racisme ordinaire de la société contemporaine
- la nécessité de connaître l’Histoire pour comprendre qui l’on est, d’où l’on vient… ce qui suppose possible l’accès aux livres, à la culture… (illustré par le parcours du père de Marie-Jo)
- l’origine multiculturelle et raciale de la population française.
Chacune des époques décrites est ancrée dans la réalité sociale du moment grâce à une habile utilisation des langues (créole, allemand, vocabulaire de banlieue des années 70…). Le chemin est long de la toujours esclave, malgré l’abolition, de Man Artémise, à Marie-Jo l’écrivaine qui s’adresse à sa mère par mails pour obtenir la levée sur les derniers secrets de famille, nécessaire à son équilibre et qui écrit le livre qui mettra fin à « l’éternelle répétition ». Un roman vraiment passionnant.
Autre lecture
Thibault et Amélia sont inséparables. Les jeux de l’enfance laissent place aux premiers émois amoureux. Mais lorsqu’on sait que Thilbault est le fils du Maître blanc et qu’Amélia est la fille de la cuisinière, en Martinique en 1871, on sent venir les problèmes. Qui s’amplifient lorsqu’on apprend qu’Amélia et Thibault sont frère et sœur… Les deux âmes sœurs sont éloignées, l’une restant en Martinique, l’autre expédié en France.
Deuxième partie, deuxième génération. Paris, 1943, c’est Camille, la nièce de Thibault, que nous suivons avec, à nouveau, une naissance honteuse : celle de Louisiane, fille de Camille et d’un officier Nazi. Pour sauver Amélia, Camille a commis ce qui la rebutait par-dessus tout, en vain qui plus est. Louisiane sera confiée à une famille d’adoption.
1974, Louisiane ne veut rien savoir de son passé et c’est avec Pierrot qu’elle construit sa vie. Ensemble, ils ont Marie-Jo mais le silence entre eux s’épaissit et les conduit à se séparer.
C’est Marie-Jo, 4° génération, qui lèvera le voile sur leur histoire et brisera le silence étouffant pesant sur les naissances.
Écritures variées des différents protagonistes, histoire dense et intéressante qui prouve que qui ne connaît pas son passé est condamné à le répéter. D’où L’éternelle répétition, tête de chapitres…

coup de coeur Délinquante / M. Pouchain. - Sarbacane. - (Mini-romans)

Edna ne se sent exister que lorsqu’elle vole. CD, clé USB... qu’importe pourvu qu’elle ait l’adrénaline et de quoi épater les copains. Mais une rencontre avec Gustave change la donne : elle peut être intéressante autrement que comme une petite délinquante qui épate la galerie avec 2 ou 3 vols. Encore faut-il le mériter...
Une remise en cause devant nos yeux de la narratrice, qui découvre également ceux qui l’entourent sous un autre aspect, avec l’écriture percutante et sensible de Martine Pouchain.

coup de coeur Délit de fuite / C. Léon. - La Joie de lire. - (Encrage)

Tous les 15 jours, garde alternée oblige, Sébastien fait 2h30 de route avec son père, direction la maison de campagne. Mais ce WE est un WE spécial, le père de Sébastien est pressé, très pressé, obnubilé par son rendez-vous.
Une femme, fauchée sur le bord de la route...
Délit de fuite sous les yeux horrifiés de Sébastien. Ne rien dire, oublier, passer à autre chose. "Tu voudrais peut-être que j’aille en prison ?" Partagé entre l’obéissance et le respect dus à son père, aussi lâche soit-il, Sébastien se fait complice du silence, du meurtre peut-être ? Il veut en avoir le cœur net et prend des nouvelles de la victime. C’est sur son fils Loïc qu’il tombe et s’en fait un ami, sans lui préciser les circonstances de leur rencontre…
Les phrases heurtées du début nous plonge d’emblée dans l’ambiance, dans le dilemme du gamin de 14 ans qui grandit trop vite. La femme est amnésique mais Sébastien lui ne peut oublier. Roman à deux voix, celle de Sébastien (je) et celle de Loïc (tu), qui nous questionne sur les responsabilités, la culpabilité, le pardon.

coup de coeur Département 19 / W. Hill. - Seuil

Jamie Carpenter assiste à l’assassinat de son père par une mystérieuse organisation. Deux ans plus tard, sa mère disparaît dans de bien étranges circonstances. Enlevé à son tour par le mystérieux Frankenstein ( !), Jamie découvre que son père faisait partie d’une organisation secrète du gouvernement britannique ayant pour objectif de contrôler les phénomènes surnaturels : le Département 19. Son père aurait trahi l’organisation, d’où son exécution. Aidé de Frankenstein et d’une créature vampire, Jamie va intégrer le Département 19 pour réhabiliter la mémoire de son père et déjouer les complots des créatures malfaisantes qui menacent notre monde...
Un scénario plutôt original, qui mêle Science-Fiction, Fantastique et Espionnage dans une aventure menée tambour battant.
Autre lecture
Jamie Carpenter est un agent du Département 19, une cellule secrète du gouvernement britannique. Cette cellule, depuis sa fondation par Van Helsing, a pour but la destruction des créatures surnaturelles (vampires, loups-garous...). J’ai aimé ce livre car il nous fait redécouvrir les vampires d’aujourd’hui, leurs mœurs et leurs peurs. Bien qu’il soit très sanglant, on y retrouve l’inévitable quête du héros à la recherche de sa mère. Et également Dracula et Frankenstein. (Amadou, 5ème, 12 ans)

coup de coeurLe dernier hiver / J.-L. Marcastel. - Hachette. - (Black Moon)

Nous sommes en 2035 suite à quelque catastrophe immense qui a créé un crépuscule permanent et des températures très basses.
Quand la nature devient hostile que reste-t-il de l’humanité ? Des copains décident de partir à la recherche de l’une des leurs dont ils n’ont plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Il leur faudra affronter la forêt vampire, des entités modifiées par le nouvel environnement et des groupes d’hommes à la dérive après la disparition du gouvernement. Mais le plus difficile à vaincre sera leur peur... Vont-ils réussir à retrouver Léa ? Arriveront-ils à tous rentrer sains et saufs ? Qu’y a-t-il au bout du chemin ?
Un très beau livre sur l’homme et sa capacité à affronter ce qui ressemble à la fin du monde. Le récit mélange roman d’aventure (il rappelle par moment Hunger Games par sa noirceur) et réflexions sur la nature humaine.

coup de coeur Désobéis / C. Léon. - Thierry Magnier. - (Nouvelles)

Scandale des loyers faramineux dans les grandes villes, barrière de séparation israélienne, massification publicitaire, pollution lumineuse des villes, discrimination sexuelle, vivisection, société de consommation, invasion de 4x4 sur les trottoirs, interdiction d’aider et d’héberger des sans papiers…
Autant de raisons pour ces ados, accompagnés parfois d’adultes, de s’insurger, de résister à ce qui nous entoure ; autant de nouvelles qui montrent les chemins de désobéissance, tout au moins de réflexion. Car l’autorité, lorsqu’elle entraîne des inégalités et des aberrations, qu’elles soient sociales ou écologiques, doit être remise en cause !

Affichage de 10 sur 185, voir les autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

 

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse