couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’Livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
jeudi 18 décembre 2014

Nouveautés

Albums
Romans
Livres CD
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Les 5 derniers albums sélectionnés

coup de coeur Mille et une familles / Marie-Cécile Distinguin-Rabot. - Editions d’un monde à l’autre, 2014

C’est quoi, une famille ? Voici un album haut en couleurs et plein de vie, qui permet de répondre à cette question à choix multiples. Les personnages accueillent le petit lecteur : "Viens avec nous, on va te présenter nos familles !". Puis chacun, par double page, nous présente son cocon familial. Qu’il soit recomposé ou classique, mixte, séparé, qu’il y soit question d’homoparentalité, de handicap, de famille d’accueil...en quelques phrases et une illustration pleine de gaieté, l’enfant nous présente ses proches et son quotidien. En fin d’ouvrage, le jeune lecteur peut lui aussi dessiner et présenter sa famille.
Le texte à hauteur d’enfant, les illustrations vives, le propos à large vue, en font un album particulièrement réjouissant et essentiel à l’heure des récents débats sur ce thème. Coup de coeur. Ewa Bochenski

A partir de 6 ans

Abel / Sylvie Delacroix. - Bayard, 2014

Abel est le plus gentil et le plus doux des moutons. Il est si attentionné que chaque fois qu’un de ses amis a froid, il lui passe un peu de sa laine pour le réchauffer. Cléo le moineau grelotant, les petites souris frigorifiées, madame lapin et ses petits tremblotants, repartent un à un ragaillardis par la douce laine de leur ami. Et petit à petit, notre mouton altruiste, à tant donner, n’a plus rien pour lui ! Heureusement, on peut toujours compter sur ses amis. Une petite histoire hivernale tendre et douce comme la laine, pour évoquer la générosité et l’amitié. Ewa Bochenski

A partir de 2 ans

Gros câlin / Nicholas Oldland. – Bayard, 2014

C’est l’histoire d’un gros, grand et fort ours plein de bonhomie et dont le cœur déborde d’amour. Ce qu’il sait le mieux faire, dans la forêt qu’il habite, ce sont les câlins ! Et il ne s’en prive pas…lapin, élan, serpent, putois, oiseau, il les prend tous dans ses grands bras chaleureux, ce qui en étonnent plus d’un ! Mais ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est offrir ses câlins tendres et voluptueux aux arbres, ses vrais amis. Jusqu’à ce qu’un jour arrive un bûcheron muni d’une hache… Comment va réagir notre plantigrade si affectueux ? Petite fable drôle et écologique sur le pouvoir de l’amour, cet album est le premier de l’auteur canadien Nicholas Oldland. Claire Py

A partir de 3 ans

Un jardin en hiver / Pauline Kalioujny. – Thierry Magnier, 2014

Micha s’est habillé chaudement, il part se promener dans le jardin floconneux et silencieux. Tout est blanc ! N’y aurait-il personne dans toute cette chantilly ? Un ami ferait de la compagnie. Micha ne voit pas les animaux au pelage d’hiver et entre ses moufles rouges, roule boule, boule roule, apparaît une magnifique poule de neige ! Mais soudain, il remarque de curieuses empreintes, là dans la neige. Paniqué, Micha imagine tout un bestiaire improbable venu visiter le jardin : tigre de Sibérie, yéti, panda polaire ou peut-être même un ours ! Sauve qui peut ! Micha court…
Ce petit album cartonné, proposé dans des couleurs fortes et contrastées (noir, blanc, rouge) est une belle découverte sensorielle pour le tout-petit. Le blanc de la neige brille, certains animaux sont en relief, la peur de Micha est très visuelle et la fin de l’histoire est un clin d’œil à l’imaginaire enfantin. Après la peur, le réconfort, sans prendre froid… Vite, une histoire ! Claire Py

A partir de 3 ans

Le pou / Elise Gravel. - Le Pommier (Les petits dégoûtants), 2014

Oui, il fait un peu peur (surtout aux parents), et oui, il est répugnant. Et en plus, il ne sert à rien ! Mais grâce à ce petit guide ludico-scientifico-loufoque (mais 100% vrai), pas de panique ! Petits et grands sauront agir en toute connaissance de cause le moment venu. Elise Gravel, grande passionnée des petites bêtes dégoûtantes, réussit à dédramatiser avec humour et talent la hantise des cours de récré. Un truculent petit doc à mettre entre les mains de tous les écoliers...et leurs parents ! A découvrir dans la même collection : le ver, le rat, la limace. Ewa Bochenski

A partir de 5 ans

>>> Toutes les nouveautés (albums)

Les 5 derniers romans sélectionnés

A l’eau, Lili ! / Didier Lévy ; Aurélie Abolivier. - Bayard (tu lis, je lis), 2014

En vacances au bord de la mer, Lili ne veut pas mettre sa bouée. "C’est pour les petits !", bougonne-t-elle. Mais tant qu’elle ne sait pas nager, elle n’a pas le choix ! En s’approchant de l’eau, bouée autour du ventre, elle entend une petite voix de canard : c’est sa bouée qui parle, et qui va l’aider à ne plus avoir peur des vagues... une première lecture à deux voix, très fraîche, tant par les jolies illustrations à l’aquarelle que par le texte, avec ce qu’il faut de fantaisie. Ewa Bochenski

A partir de 6 ans (quand on lit déjà bien)

Typos, tome 2 : poison noir / Guido Sgardoli. - Flammarion, 2014

Un groupe de jeunes, TYPOS, lutte contre la désinformation. Ils ont tous des capacités hors du commun : arriver à se faufiler en des endroits improbables, modifier son apparence physique ou encore réagir par un urticaire à toute annonce d’une fausse nouvelle ! La volonté de défendre la vérité les amènent à enquêter. Dans ce tome, une grande entreprise agro-alimentaire annonce avoir découvert le moyen de lutter contre un champignon noir qui détruit toutes les cultures. Info ou intox ? Arlequin et ses camarades s’interrogent : D’où vient ce virus ? Pourquoi les actions des grands groupes industriels augmentent-elles soudainement ? A qui sert la désinformation ? Puis, ils passent à l’action !

Un second tome au rythme plus soutenu. Alors que le premier volume présentait de façon plus générale le rôle de l’information et de la communication dans une société, cette suite applique cette problématique à la question des semences agricoles. L’auteur décrit avec exactitude et conviction les mécanismes qui rendent possibles l’accaration des richesses par un petit groupe de puissants. Il démonte les rouages d’une machinerie implacable qui broie les plus petits sans se soucier de sacrifier les ressources de la Terre. Une démonstration brillante ! Marion Uteza

A partir de 12 ans

Humains / M. Haig. - Hélium, 2014

Un extraterrestre est envoyé sur Terre pour supprimer toute trace de la récente résolution d’une équation qui risque de mettre en danger leur monde. Cet émissaire prend la peau du mathématicien afin de déterminer les documents et les personnes à éliminer. Simple ? pas vraiment... car l’extraterrestre se fascine bien vite pour l’espèce humaine ! _ Un journal détaillé sur la vie de l’homme et ses moeurs sur Terre. Un roman assez froid et descriptif qui réserve toutefois des réflexions intéressantes sur l’amour, les relations sociales et nos conventions. Lycée, adultes. Marion Uteza

Un extra-terrestre arrive sur terre sous l’apparence d’un éminent mathématicien. Sa mission est d’empêcher la propagation de la découverte importante de ce dernier. Au contact des humains et devant la complexité du monde terrestre, sa vision de l’espèce humaine évolue. Pourra-t-il concilier la réussite de sa mission avec l’envie d’explorer les relations humaines, de vivre des émotions, des sentiments ? _ Idée intéressante mais lecture pas très facile surtout au début où les descriptions détaillées sont un peu longues. Je suis allée toute fois au bout de ma lecture pour savoir la fin de l’histoire, comment notre extra-terrestre résoudra sa mission, son conflit intérieur. Anne-Marie Jeannot

Lycée

coup de coeur Baron, l’école des Super’nimaux / Ingrid Chabbert ; Ashel. - Les petites bulles éditions, 2014

Craquants ! Ces nouveau petits héros sont absolument craquants ! Baron le chaton s’ennuie dans la maison vide. Sa mère est partie chasser, et ses jouets en plastique ne l’amusent plus du tout. Non, ce qu’il veut, c’est la vraie vie, le grand air, les vraies souris ! En route pour le jardin... C’est parti pour de vivifiantes rencontres : l’abeille bavarde, l’écureuil Pirouette, Craco et Cracotte les frères lapins, Kimono la taupe myope, et Capitaine le sanglier bourru. A chaque chapitre, un nouveau venu, une nouvelle péripétie. Suite à diverses mésaventures, ils décident d’ouvrir l’école des super’nimaux, afin d’apprendre les uns des autres, pour mieux se débrouiller dans la vie. Aventure, amitié, humour sont au rendez-vous ! A partir de 6/7 ans les plus grands se régaleront en première lecture, mais il fera tout en aussi bien le bonheur de plus petits si on leur lit comme un album. L’illustration, souvent pleine page, invite à une immersion immédiate dans l’univers de Baron et sa joyeuse bande. entre crayons et aquarelle, entre couleurs et noir et blanc, tout y est facétieux et plein de vie, avec une galerie de personnages très expressifs et attachants. Vite, une suite !! Ewa Bochenski

A partir de 6 ans

Mon prince en carrosse / Sophie Rigal-Goulard. - Rageot (Petit roman), 2014

Ce lundi, quand la maîtresse annonce qu’un nouvel élève arrivera la semaine suivante et qu’il est en fauteuil roulant, un silence gêné s’installe. Eulalie et Maëlys s’imaginent que le nouvel élève doit être triste de sa situation, et pense qu’il ne pourra pas participer aux épreuves sportives des prochaines olympiades. Or, contre toute attente, elles découvrent un garçon joyeux, au regard pétillant, et qui dès le premier jour bat Léo à la course ! Et pour ne rien gâcher, il est plutôt mignon... Un petit roman très agréable qui dépoussière les idées reçues sur le handicap. Ewa Bochenski

A partir de 7 ans

>>> Toutes les nouveautés (romans)

Les 5 derniers livres CD analysés

La chachatatutu et le phénix / Jean-Louis Le Craver ; Nathalie Choux. – Syros (Paroles de conteurs), 2014

La chachatatutu est le plus petit, mais aussi le moins joli des oiseaux du Tibet. Un jour, profitant de son absence, un rat lui mange deux de ses œufs. Sans plus tarder, la chachatatutu prend sa volée et va demander justice au phénix, le Roi des oiseaux. Ce dernier estime qu’elle le dérange pour bien peu de chose, lui-même étant en pleine couvaison. La chachatatutu décide alors de protéger elle-même son dernier œuf. Le rat revient. Mise en garde par le premier larcin de celui-ci, elle se défend et lui lance une flèche-brindille qui vient se ficher dans son oeil…ce qui va entraîner une réaction en chaîne, du rat jusqu‘au phénix et prouve « qu’une petite chose mal réglée peut avoir de graves conséquences ».

Ce conte d’origine tibétaine, adapté par Jean-Louis Le Craver, a déjà été publié dans différents recueils de contes. Dans cette version de la collection « album Paroles de conteurs » chez Syros, l’album est accompagné d’un CD de 5 minutes 30. L’histoire est joliment mise en image par Nathalie Choux et se trouve ainsi être accessible aux plus petits mais néanmoins moyennes oreilles (5/6 ans) ! Le CD nous permet de goûter le conte dans les mots mis en bouche par la voix singulière du conteur Jean-Louis Le Craver. Cette histoire est une belle leçon de courage… Camille Touboul

A partir de 5 ans

Le poisson d’or / Cathy Darietto ; Guellen ; Virginie Bertazzon. – Le Sablier (col. A pas contés), 2014

Ce conte traditionnel a voyagé à travers les cultures. Les frères Grimm auraient collecté cette histoire dès 1812. En 1833 l’auteur russe Pouchkine s’inspire de la tradition orale et du folklore pour écrire sa version et en 1864, Afanassiev l’inscrit dans ses contes populaires russes sous le titre « Le petit poisson d’or ». Quoiqu’il en soit, ce conte est connu sous différentes versions dans le monde entier et les éditions du Sablier nous présentent ici celle d’Arménie.
Le ciel est clair, la mer limpide. Un pauvre pêcheur, ce matin-là, prend un poisson d’or dans ses filets. D’une voix humaine, il s’adresse au pêcheur et lui demande de le relâcher en échange de la réalisation d’un vœu. Le vieil homme a bon cœur et le remet en liberté sans rien exiger. A son retour dans sa cabane, il raconte cette étrange et merveilleuse rencontre à sa femme. Celle-ci l’oblige à retrouver le poisson pour lui demander du pain. De belles miches dorées vont les régaler pendant plusieurs jours mais la vieille exige plus, toujours, avide de réaliser des vœux de plus en plus insensés…Le petit poisson s’exécutera sans rien dire mais la mer réagira à chaque requête jusqu’à ce qu’éclate une tempête…
Cathy Darietto, comédienne, dirige la compagnie Après la pluie à Marseille où elle a mis ce conte tsigane en scène dans un spectacle intitulé Les diseuses de Bellaventür.
Dans cet album de 23 mn, la conteuse invite les enfants à une écoute active en leur proposant de fabriquer des objets (grelots, maracas, bâton de pluie) pour accompagner le récit et matérialiser les vagues, le vent, la pluie. Le violoncelle de Virginie Bertazzon vibre et gémit, se déchaîne avec les éléments naturels, joue avec délicatesse la partition musicale de ce conte (une version instrumentale de 11mn15 est sur la deuxième plage du CD). L’artiste plasticienne Guellen s’inspire des univers de Chagall ou Modigliani, pour tisser des illustrations lumineuses et chatoyantes, d’une technique très personnelle, entre collage, papier froissé, volume, matière et couleurs. Bonne aventure… Anita Choteau

A partir de 5 ans

Comptines pour chanter en anglais / Cécile Hudrisier. – Didier jeunesse ( Eveil musical), 2012

Dans la série des premiers livres-disques tout cartonnés pour l’éveil musical chez Didier jeunesse, voici des comptines pour chanter en anglais, composées de 12 chansons illustrées par Cécile Hudrisier. 14 minutes et 30 secondes écoutées, testées et approuvées par des petites oreilles de 5 ans qui ne s’en lassent pas. Les chansons sont interprétées par des enfants et les paroles bien compréhensibles. Même après quatre écoutes consécutives, l’ensemble reste agréable. Le livre reprend chaque chanson accompagnée d’une traduction et des explications sur les gestes à faire (ronde, mime…).
Une bonne première approche de l’anglais. Camille Touboul

Tout-petits

Le serpent à fenêtre / Françoise Bobe ; Hervé Le Goff. – Père Castor, 2014

Tous les soirs, à la même heure, la girafe, reine de la savane, se met à courir vers une destination inconnue. Les autres animaux, intrigués, finissent par l’interroger. Sa réponse est surprenante : elle part voir le serpent à fenêtres. Quel est donc cet étrange animal ? Pour le savoir, un soir, ils se décident à suivre la girafe, et surprise, ce serpent-là n’en est pas vraiment un.
Cet album réédité dans la collection « Les albums en musique » est paru en 1999. Il est accompagné d’un CD d’une durée de 9 minutes. L’histoire joliment racontée et mise en musique, nous emmène immédiatement. Contrairement à d’autres histoires lues, le CD se suffit à lui-même, l’album ne représentant finalement qu’un plus. Ainsi, à vous d’aborder cette histoire comme il vous plaira : soit en la lisant, soit seulement en l’écoutant. Les différentes versions sont aussi agréables l’une que l’autre. Camille Touboul

A partir de 5 ans

Loup ne sait pas compter / Nadine Brun-Cosme ; Nathalie Choux. – Père Castor (Les albums en musique), 2014

Pendant une partie de cache-cache entre loups, un jeune loup doit se rendre à l’évidence, il ne sait compter que jusqu’à trois. Il devient la risée des animaux qui d’ordinaire le craignent. Il menace alors de dévorer le lapin, le cochon et même la vache s’ils ne l’aident pas à compter et continuent à rire de lui. Une histoire bien divertissante et drôle pour apprendre les chiffres en chantant avec la comptine « 1, 2,3 nous irons au bois ». L’enfant qui écoute cette histoire peut apprendre à compter jusqu’à douze avec petit loup et tous les animaux qui vont faire son apprentissage du calcul ! Un livre pour s’amuser, se moquer d’un petit loup ignorant, énumérer des chiffres sur une comptine bien connue. Les illustrations sont tendrement naïves et même le loup nous semble doux sous ses allures de caïd de la forêt. C’est une réédition d’un album de 2006, agrémenté d’un CD de 9 minutes formidablement raconté par Claire Benoist, Benjamin Scampini et Eric Thomas. La composition musicale est orchestrée par Pascal Ducourtioux. Dans cette collection « Les albums en musique » et après Le plus féroce des loups et Nasreddine (tous les deux réédités en 2013), ce troisième album me semble le plus réussi. Emmanuel Mouchotte

A partir de 3 ans

>>> Toutes les nouveautés (livres CD)

Les 5 derniers ouvrages théoriques sélectionnés

coup de coeur Le guide de l’édition jeunesse 2015 . - MCL Editions, 2014

1ère PARTIE : LES CONSEILS PRATIQUES
Les conseils artistiques
 :
Ecrire pour la jeunesse
Illustrer pour la jeunesse
Passer du roman au scénario
Travailler dans le multimédia pour la jeunesse
Le storyboard en questions
Améliorer ses personnages
Ecrire l’humour.

Les conseils commerciaux :
Trouver un éditeur (auteurs)
Trouver un éditeur (illustrateurs)
Trouver un éditeur (créateur de BD)
Trouver un producteur (+ modèle de contrat)
Vendre intelligemment.

Les conseils techniques :
Auto-édition : papier ou numérique ?
L’intervention d’auteur
Protocole des principales corrections
Les astuces de ponctuations.

Les conseils juridiques :
Le droit d’auteur (généralités + modèle de contrat)
Le droit d’auteur (cas particuliers)
Les 9 points à contrôler dans les contrats d’édition
Traducteurs : Le document de référence
Le contrat de cession des droits d’adaptation audiovisuelle (+ modèle de contrat)
Contrat et droits numériques
Protéger ses productions
Fiscalité et droits d’auteurs
Les bourses d’écriture
Comment rémunérer les auteurs
Comment accueillir un auteur ?

2e PARTIE : L’ANNUAIRE PROFESSIONNEL

Les éditeurs (de livres, de presse), Les producteurs (d’audiovisuel, de multimédia), Les auteurs, Les illustrateurs, Les salons du livre(tous publics, jeunesse, BD), Les associations et organismes professionnels, Les sites internet, Les publications spécialisées, Les prix littéraires...

3e PARTIE : LES PETITES ANNONCES DES EDITEURS

Ces appels d’offres, normalement réservés aux professionnels de l’écriture et de l’illustration, dévoilent ce que les éditeurs recherchent en textes ou en images pour leurs collections et permettent aux créateurs de travailler efficacement et d’augmenter leurs chances d’être édités.
Ces informations, gardées secrètes par les professionnels, s’échangent généralement lors des discussions dans des salons du livre, ou sont révélées directement par l’éditeur à ses auteurs maison. Lorsqu’on est en dehors du circuit, il est très difficile d’y avoir accès.

LIRE LE GUIDE AVANT DE L’ACHETER Belle preuve de l’investissement des Editions MCL auprès des auteurs. Il leur est proposé de recevoir gratuitement le Guide chez eux pour prendre le temps de le lire. Le lecteur ne paiera que s’il veut le garder. Ensuite, un SAV Conseil accompagne l’auteur, pas à pas :

LE SAV CONSEIL Christophe Loupy, auteur jeunesse édité et traduit aujourd’hui dans une quinzaine de pays, a créé le guide en 2002 "afin de pouvoir offrir aux auteurs débutants tous les outils qu’il aurait aimé posséder quand il a commencé"
Aujourd’hui directeur de publication de l’ouvrage, il continue à s’investir personnellement en offrant à chaque lecteur une aide supplémentaire, leur proposant des conseils personnalisés (service gratuit réservé aux clients).

Site

coup de coeur Le langage des contes / Elzbieta. - rouergue, 2014

Qu’est-ce qu’un conte ? Quelles sont ses fonctions ? Qu’est-ce qui le distingue de la fable ou de la mythologie ? Et surtout pourquoi traverse t-il les âges pour nous "enchanter" ? Partons à la recherche du secret des contes avec Elzbieta ! Parsemé d’extraits et de résumés de contes, le livre nous invite à une exploration des spécificités du langage du conte. Entrer dans une histoire c’est entrer dans un monde non linéaire, mouvant où la logique terrienne ne s’applique pas. Le temps, l’espace, les lois, tout est différent dans le conte qui nous invite à l’imagination. Mais au-delà de cet aspect irréel, il reflète par éclats nos angoisses, nos peurs et nous replonge dans l’esprit de l’enfance, non formaté, brut. Danger, chute, frisson, situations extrêmes sont au rendez-vous ! Il s’agit donc d’implicite, de non-dit, de perception décalée, de messages infraverbaux qui ré anime le conte et nous envoute encore et encore... Elzbieta nous fait partager ses perceptions et ses réflexions sur le conte à partir de diverses entrées : la musique, l’enfant, l’éducation, l’imagination, la peur, l’image...Un livre à lire et à relire tant il est riche en traversées à la manière du conte lui-même...

coup de coeur Lecture Jeune, N°150 : Focus sur la littérature ado, juin 2014

A l’occasion des 40 ans de Lecture Jeune, un numéro consacré exclusivement à un état des lieux de la littérature ado.

Au sommaire

- Lecture Jeunesse a 40 ans par Bernadette Seibel, présidente de Lecture Jeunesse
- Sociologie de l’adolescence par Christine Détrez, Sociologue
- L’évolution de la littérature pour les adolescents par Francis Marcoin, Professeur de littérature française et auteur
- Regards d’éditeurs par Sylvie Gracia Eva Grynszpan Barbara Bessat-Lelarge, éditrices
- Uniformisation du marché de la fiction pour les jeunes adultes ? par Marieke Mille, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune
- Focus sur la belle colère par Stephen Carrière, Directeur éditorial
- Légitimation ou transgression quel statut pour le roman contemporain pour adolescents ? par Laurent Bazin, Maître de conférences
- La place du roman pour adolescent dans l’enseignement par Sylviane Ahr et Max Butlen
- Les adolescents, public insaisissable des bibliothèques ? par Cécile Rabot, chercheuse et maître de conférences

Retrouvez tous les numéros de la revue Lecture Jeune en accès libre dans notre centre de ressource.

coup de coeur Qu’apporte la littérature jeunesse aux enfants ? et à ceux qui ne le sont plus / Patrick Ben Soussan. - Erès, 2014

Patrick Ben Soussan livre un éloge profondément riche et sensible du livre jeunesse. Un propos sensible et érudit, qui allie subtilement souvenirs personnels et portée psychanalytique universelle, histoire culturelle et littéraire comme références plus "prosaïques". Ainsi peut-on y croiser aussi bien Homère, Aristote, Montaigne, Voltaire ou Sartre, que Oui-Oui et Plastic Bertrand. Ainsi voyage-t-on entre les lignes de Yakouba, A Calicochon, mais aussi entre celles de La princesse de Clèves, Le cantique des cantiques, ou La République de Platon. A travers l’étymologie des mots aussi. Page à page, Patrick Ben Soussan nous emporte pour nous prouver encore et encore combien les livres sont vitaux pour transformer la vie ordinaire, ouvrir le temps, l’espace, le passé... La littérature de jeunesse dévoile le monde et révèle l’enfant à lui-même, et bien plus encore. Le livre de jeunesse s’adresse à tous, faisant grandir les petits et rajeunir les grands. Il nous montre pleinement quelle est l’importance des livres lus, des mots dits avant, et juste après la naissance, puis pendant l’enfance, et combien ils porteront l’enfant toute sa vie durant.

"Tout livre est porteur d’un pouvoir démesuré de reconstruction de l’histoire, de l’identité (...) les auteurs et ilustrateurs de jeunesse nous convient à sortir hors de nous, pour mieux nous y retrouver." Un ouvrage personnel et émouvant, aussi, qui crée un lien direct avec son lecteur, à qui Patrick Ben Soussan confie en épilogue avoir écrit ce livre pour sa toute première petit-fille, Ava, "Source de vie".

TABLE DES MATIÈRES

Préface de Dominique Rateau
Avertissement. La littérature de jeunesse, n’en faites pas une histoire !
Envoi. C’est Oui-Oui qui m’a fait découvrir l’œdipe
Intermezzo. Moi, j’attends. La littérature de jeunesse sans fil rouge
Y’a pas BON littérature de jeunesse !
Intermezzo. Baudelaire en préliminaires
La littérature de jeunesse, la honte !
Intermezzo. Tic-Tic la girafe post coïtum animal triste
La littérature de jeunesse n’aurait pas sa place dans la grande librairie ?
Quand les écrivains « adultes » écrivent jeunesse
La littérature de jeunesse est dangereuse pour la jeunesse !

Qu’apporte la littérature jeunesse aux enfants ?
Intermezzo. Yakouba La littérature de jeunesse... est un passage .
Sentimentale-moi ! La littérature jeunesse comme obscénité
De quoi et à qui ça parle la littérature de jeunesse ? Des faits et des fées
La littérature de jeunesse, de vive voix
Intermezzo. La littérature comme savoir-vivre
Des livres et des bébés
Intermezzo. Pourquôôââ la littérature de jeunesse ?
Les livres pour enfants ne sont pas des médicaments mais...
Intermezzo. Le Petit Prince. La littérature de jeunesse, un monde dont le prince est un enfant ?
La littérature de jeunesse, que des histoires de princesses ? Conclusion La faculté d’étonnement
Épilogue. Ava

coup de coeur Les fictions de jeunesse / Christian Chelebourg. - Presses universitaires de France (Les littéraires), 2014

Réflexion poussée et passionnante au coeur de plus de 800 fictions de jeunesse. A l’aune de ce corpus significatif, Christian Chelebourg en rétablit toute la légitimité et en analyse finement les mécanismes. L’auteur les examine au regard de leur qualité d’ "immersion fictionnelle", qui permet une refiguration du soi essentielle dans la construction de l’identité, de l’enfance à l’adolescence. Les fictions de jeunesse, vécues comme expériences sensibles, sont nécessaires pour grandir. Elles sont aussi évasion, rempart, refuge.

A l’instar de Michel tournier, d’Umberto Eco, ou encore de Christian Grenier dans Virus L.I.V. 3, Christian Chelebourg souligne le rôle actif du lecteur-créateur qui se réapproprie l’écrit. La littérature de jeunesse, au même titre que l’ensemble des arts graphiques, audiovisuels, scéniques, est fondamentalement un spectacle à vivre.

Table des matières

INTRODUCTION : LITTÉRATURE DE JEUNESSE ET FICTION
1. EXTENSION DU DOMAINE DE LA FICTION
Les fictions de jeunesse ou le refuge de l’aventure
Le livre ou l’héritage du roman populaire
Des « histoires en images » : BD et albums
L’aventure sur grand écran
Petits écrans : télévision et jeu vidéo
Des histoires en musique : Concept Album et Rock Opera

2. DYNAMIQUE DE L’AVENTURE
Le dispositif du Lapin Blanc
Le dispositif de l’Échiquier
Le dispositif du Cyclone

3. CRÉATION ET PALIMPSESTE
Citation et emprunt
Adaptation et parodie
Continuité et continuations

4. RÉFLEXIONS SUR LA FICTION
La fiction et la vie
Merveille et vérité
L’art du mensonge
Le livre et l’écran
La lecture vive
La mort de l’auteur
Auctor in fabula

5. DES RÉCITS SOCIALISÉS
Enfants et adultes
Filles et garçons
Hommes et bêtes

CONCLUSION : FICTIONS DE JEUNESSE ET CULTURE JEUNE

Bibliographie des œuvres citées (livres, films et séries)
Versions originales des citations
Index des œuvres, des personnages et des notions

L’auteur : Christian Chelebourg est professeur à l’université de Lorraine, où il dirige le laboratoire Littératures, Imaginaire, Sociétés. Il est notamment l’auteur de Jules Verne. L’œil et le ventre (1999), L’Imaginaire littéraire (2000), Prosper Mérimée. Le sang et la chair (2003), Le Surnaturel (2006), Victor Hugo. Le châtiment et l’amour (2010), Les Écofictions. Mythologies de la fin du monde (2012).

>>> Toutes les nouveautés (Ouvrages théoriques)

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse