couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’Livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Actualité
Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
mercredi 30 juillet 2014

Nouveautés

Albums
Romans
Livres CD
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Les 5 derniers albums sélectionnés

Le premier camping de Nao / A. Hayashi. - Ecole des Loisirs. 2014

Les vacances, c’est toujours l’occasion de grandir un peu. La petite Nao insiste pour accompagner les grands qui vont camper au bord de la rivière. Bien décidée à leur prouver que les petits ne pleurent pas pour rien, portent leurs sacs comme les autres et n’ont pas peur du noir, Nao va affronter courageusement toutes ses appréhensions et toutes les difficultés, même si pour cela il faut trébucher un petit peu dans la rivière ou ramasser une branche plus grande que soi ! Quand vient le soir, serrés les uns contre les autres, on écoute les histoires qui font peur. Pas évident après cela de se relever la nuit pour un petit pipi ! Mais sous le ciel étoilé, Nao saura se prouver qu’elle n’est plus un bébé. Avec la simplicité d’un trait noir et d’une palette restreinte, un album expressif et empli des sensations de la petite héroïne. On croit entendre avec elle les bruits de la forêt sous le ciel d’été...Très belle lecture sur l’apprentissage de l’autonomie et le courage d’affronter ses peurs.

Le festin de Raccoon / M. Ratier. - Marmaille & Compagnie. 2014

Raccoon en salive d’avance : demain c’est jour de fête chez les Smith, et leur garde-manger est plein à craquer. Cette nuit, expédition gourmande au programme ! Un "cherche et trouve" aux teintes douces, dans un kaléidoscope gastronomique réjouissant. Un festin de rêve pour notre raton...justement, les klaxons des invités le ramèneront bien vite à la réalité : il s’était endormi, et n’est pas de la partie. Adieu saumon, cheesecake et fondant chocolat ! Heureusement, une petite main bien intentionnée a pensé à son déjeuner... Tout part d’une exposition de Marianne Ratier pour le restaurant parisien le Barbershop : l’illustratrice était invitée à revisiter 10 plats de la carte en motifs ; Pour casser la répétition graphique elle a imaginé ces ratons chapardeurs...Des planches ludiques dont elle a su aisément tirer ce très bel album grand format. En fin d’ouvrage, des pages menu permettent aux petits lecteurs de retrouver tous les ingrédients employés. Un régal !

C’est un jardin... / H. Dexet. Editions Amaterra. 2014

Que deviennent les miettes du pique-nique et qui se cache dans la pomme bien mûre ? Pour répondre à ces questions et à bien d’autres encore sur les petits habitants du jardin, voici un concentré de couleurs et de vitalité, tout cartonné et très ludique. D’une double page à l’autre, le jeu des découpes et des formes crée la surprise dans des contrastes graphiques extrêmement réussis. Hector Dexet traite le thème avec talent et originalité dans un ouvrage plein de vie. Un beau moment de découverte pour les petits !

Premier pas / Bob Graham. - Didier Jeunesse. 2014

Cet album est magique : il suspend le temps. Emprunt de tendresse et de douceur, un instantané du quotidien dans les plus petits et les plus grands moments de la vie. Mercredi, Rose dessine un canard. Il est dix heures moins une, elle soulève son feutre et...juste à ce moment là, son petit frère Robinson fait son premier pas. Juste à ce moment là, page après page, mille et un événements tout aussi banals et tout aussi importants sont donnés à voir. Dans la maison d’abord (maman joue de la flûte, une plume tombe en virevoltant du toit), dans le jardin du voisin, puis la rue, une autre rue encore, plus loin jusqu’au parc, toujours plus loin, du petit garçon qui se fait renouer son lacet à la naissance d’un bébé à l’hôpital, du monsieur qui achète sa baguette de pain aux cargos qui partent pour la Chine à l’horizon...un instant suspendu, jusqu’à ce que la course du temps reprenne dans la chute, pur moment de tendresse dans un rayon de soleil. Il est dix heures quelque part sur la terre. On apprécie tout particulièrement la rondeur du trait et la douceur des teintes, et l’angle de vue qui tel un effet de caméra, s’éloigne progressivement jusqu’à la vision panoramique avant de revenir au point de départ, dans l’intimité du foyer.

Au revoir grand-mère / M. Walsh. - Gallimard Jeunesse. 2014

Ce sont les mots d’un petit garçon. Aujourd’hui grand-mère est morte, mais "mort", qu’est ce que ça veut dire au juste ? Maman explique simplement, tendrement, la tristesse et la perte. Elle répond aux grandes questions des petits autour de la mort : pourquoi doit-on mourir un jour ? Est-ce que je risque d’oublier grand-mère ? où va-t-on quand on meurt ?... Fait rare dans la parution d’albums sur ce thème, l’ouvrage s’adresse aux très jeunes enfants, et il le fait avec un ton juste et direct. La mise en parallèle familière avec la mort de la chatte Mina, les rabats et la découpe du papier matérialisent les propos et aident l’enfant à se les approprier. Un album au format carré, tout en douceur et en couleurs, à mettre, le temps venu, entre toutes les petites mains.

>>> Toutes les nouveautés (albums)

Les 5 derniers romans sélectionnés

coup de coeur D’étranges nuits d’été / V. Delamarre Bellégo. - Oskar. 2014

Emménager dans une ville inconnue et déserte en plein été, avoir son nigaud de frère qui se coince la jambe dans la gouttière le premier jour, et rester trois nuits tout seul parce que papa les passe au côté de celui-ci à l’hôpital...C’est ce qui arrive à Matthieu, 12 ans, qui goûte à une sensation toute nouvelle de liberté. Grisant, mais un peu inquiétant aussi. A la nuit tombée, alors qu’une lune rousse et pleine se lève sur les jardins déserts de l’impasse, Matthieu frissonne : dehors en face de sa fenêtre, une toute jeune fille vêtue d’une longue robe claire le regarde, un chat blanc lové dans ses bras. Elle l’invite à le rejoindre. Qui est-elle ? Que lui veut-elle ? Trois nuits mystérieuses et bouleversantes attendent le jeune garçon, qui n’est pas au bout de ses surprises... Quelle lecture savoureuse ! Une écriture tout à la fois drôle et fine qui traduit à merveille l’atmosphère d’une intrigue originale et surprenante. Un petit roman captivant qui évoque aussi le passage à une nouvelle vie : une ville inconnue, le tout début de l’adolescence, nouvelle indépendance, nouvelles rencontres, premiers émois. Pour la première fois, Matthieu va braver certaines peurs, transgresser des interdits, avoir un secret, être bouleversé par une avalanche de sensations nouvelles. A lire absolument.

Autre lecture Vacances d’été, Mathieu déménage sans grand enthousiasme. Pourtant, au fur et à mesure, le jardin, la maison, la rue, les chats, tout lui plaît. Le jour où son frère se casse la jambe et où son père court aux urgences, Mathieu reste seul la nuit. Une jeune fille apparaît dans le jardin et lui raconte une étrange histoire : elle viendrait de la lune, il est l’heure pour elle de rentrer et demande de l’aide. Réalité ou mensonge ? Mathieu choisit la confiance et prépare le départ d’Isadora. Peu à peu, il s’attache à elle. Mais la jeunes fille finit par partir…. Sûrement, elle reviendra…Roman attachant, poétique.

coup de coeur Les Autodafeurs, T1 : Mon frère est un gardien / M. Carteron. - Rouergue (doado). 2014

Attention, lecture addictive ! Un concentré d’humour et d’aventure, de la finesse, de l’émotion, un beau gosse et une petite artiste, un professeur de français tatoué aux cheveux longs, un secret de vingt-cinq siècles et un Livre caché, une initiation...il y a tout cela et bien plus, dans le tome 1 des Autodafeurs. D’abord, c’est un récit à 2 voix. Celle d’Auguste Mars, 14 ans, un collégien parisien préoccupé par sa mèche de cheveux qui va devoir s’adapter à la campagne, et accessoirement continuer une lutte menée depuis des siècles pour empêcher la destruction du savoir... Et celle de Césarine, sa soeur de 7 ans, pétillant personnage ! Ordinateur en socquettes d’une logique à toute épreuve, petite "artiste" Asperger qui nous ouvre les pages de son journal. Signe particulier : génie des chiffres qui prend tout au pied de la lettre. ("Légèrement asociale et qui a l’imagination d’une huître", ajouterait Auguste). Toujours là pour guider son "idiot" de frère -à condition qu’il veuille bien l’écouter. Leur père meurt et leur quotidien va voler en éclat...

Tout commence par un choc, brutal. Cet accident de voiture n’en est pas un. Les meurtriers parlent latin, l’homme qui s’éteint se surnomme Aramis et ferme les yeux en paix : il sait que son fils poursuivra le combat, et que sa fille protégera son Livre... Ellipse. Auguste Mars est assigné à résidence, bracelet électronique à la cheville, il va nous expliquer par le menu comment il en est arrivé là. Après le décès de son père, le reste de la famille est parti vivre chez les grands-parents qui habitent une Commanderie chargée d’histoire. Très vite, au contact de ses nouveaux camarades du collège et surtout d’un professeur charismatique, Auguste comprend qu’il n’est pas un élève comme les autres. Comme son père, son grand-père et même son professeur, il fait partie d’une société secrète chargée de protéger les livres, la Confrérie. Leurs ennemis : les Autodafeurs. Il faut à tout prix les empêcher de mener à bien leur dernier plan destructeur et fatal...Parallèlement à la narration d’Auguste défile le journal de Césarine : Sa nouvelle vie à l’institut, son nouvel entourage, ce gros livre que papa lui a confié et qu’elle cache sous son lit, sa découverte de l’amitié -très émouvante-, et surtout le regard qu’elle porte sur les événements et les multiples rebondissements... Les deux voix se complètent à merveille et nous offrent une lecture jubilatoire.

Coup de coeur sans réserve pour ce roman rythmé et habilement construit, aux personnages particulièrement attachants et drôles, à l’intrigue aussi prenante qu’intelligente. Vite, la suite !

Pixel noir / J.-A Debats. - Syros. - (Soon). 2014

Suite à un accident, Pixel se retrouve dans le coma. Il se réveille dans un monde virtuel prévu comme une transition médicale pour des jeunes gravement malades. Pixel comprend rapidement que l’univers est en train de se dérégler, les emprisonnant et les vouant à une mort certaine. Seule chance de survie : retrouver le poste de commandement informatique afin de tenter de se réveiller et de donner l’alerte. Facile ? Pas vraiment, le lieu tant recherché se cache dans le décor et les jeunes sont actuellement sous l’emprise d’un des adolescents qui veille à étouffer toute rébellion en faisant régner une forme de terreur. Son seul ennemi, une jeune fille rencontrée brièvement lors de son arrivée et qui semble cacher bien des secrets...

Roman d’aventure qui se prolonge sur une réflexion sur le façon dont les jeunes peuvent appréhender la mort ainsi que celui du choix de mourir. Sous l’apparence d’un livre d’action, l’auteur nous entraîne sur des chemins plus philosophiques. Manipulation, tyrannie, homosexualité, droit à une vie digne... les sujets résonnent avec subtilité. Un très bon récit.

Autre lecture En 2119, Pixel, un adolescent solitaire et un crack informatique se retrouve plongé dans un virtuel de repos pendant que les médecins guérissent son corps. Dans ce monde où seul l’esprit est vivant, quelque chose est détraqué. Pixel cherche alors a réparé ce bug avant que tous les esprits ne soient effacés, détruits. Histoire originale à réserver aux amateurs d’informatique et de mondes virtuels.

Cheval océan / S. Servant. - Actes sud. - (D’une seule voix). 2014

Pour Angela, un seul rêve, un seul horizon, la mer immense et impétueuse du Portugal. L’océan "pareil à un cheval lancé au galop". Elle devait s’y rendre avec son amoureux, ils économisaient pour cela sou après sou, mais la rencontre avec le cousin de son père -"une tempête qui est venue dévaster mon corps et mon âme"- a donné un tout autre sens à ce voyage. Devant l’océan tant imaginé, tant espéré, elle n’a plus que sa rage, sa haine d’elle-même, sa colère à crier. Et la décision à prendre de savoir que faire de sa vie abimée et de celle qu’elle porte désormais malgré elle...

Fidèle à la collection D’une seule voix, un texte court, puissant, porteur d’une rage et d’une fougue au final constructives.

Autre lecture Sous une forme poétique, une adolescente raconte la tragédie qui a surgit dans sa vie. Par petite touche, elle nous livre les événements qui la conduisent là où elle en est. Belle lecture.

Le regard des princes à minuit / E. L’Homme. - Gallimard. 2014

Avoir des valeurs et les porter avec fierté, est-ce encore possible dans notre société ? A travers 7 nouvelles, Erick L’Homme transpose les commandements chevaleresques dans notre époque et met à l’épreuve 7 jeunes hommes, toujours au sein d’un duo : Arnaud est entraîné dans une folle Mazurka, dans une belle relation avec Faustine (Honore et aime toutes les femmes) ; Guillaume part en randonnée en forêt, à la découverte de lui-même ( Médite sur toi et sur qui tu es ) ; Patrick découvre avec Hervé la liberté de pensée et d’agir ( Sois bon avec les faibles et fier avec les puissants) ; Pour Wilfrid, c’est l’heure de l’épreuve ultime, celle qui le fera accéder à l’Ordre, et il ne s’attendait vraiment pas à ça…

Un recueil qui nous invite à l’éveil de la conscience, à la responsabilité de nos actes, à la liberté de nos décisions. Toutes sur le même schéma -ce qui peut lasser- mais le message n’en demeure pas moins très fort. "Tu commences ta vie assis, écrasé par toute ce qui te dépasse et que tu ne comprends pas. Un jour, quelque chose te bouscule et te donne envie de te lever. Alors tu te mets en marche. Et toute ta vie se met en marche avec toi. "

Autre lecture Comment être un chevalier de nos jours ? Expériences insensées et étranges qui nous questionnent sur notre façon de vivre et remettent en cause notre place dans la société. Comment pouvons tracer notre propre chemin ? Lecture assez déroutante au début mais agréable.

>>> Toutes les nouveautés (romans)

Les 5 derniers livres CD analysés

Niet Popov / David Sire ; Magali Le Huche - Editions Des Braques, 2014

Quand on ne se sent pas dans un jour harmonieux, hop hop ! sucrés-salés, les textes de David Sire construits autour d’onomatopées et illustrés avec délices et vivacité par Magali Le Huche, nous interpellent et nous appellent. Pssttt ! A nous d’ouvrir la brèche, de trouver l’interstice scrongnneugneu ! de plonger les pieds joints plouf ! loin des oh ! rébarbatifs pour partir en vadrouille et réinventer son monde. "Alors la vie, la vie revit, revient, revit, sans nous demander notre avis." Prenez 59 mn de peps et de bidouille musicale, sur un ton décalé et plein de tendresse pour les petits travers de la vie. Et retrouvez en fin d’album, deux pages de jeu autour des mots. Succulent ...

La tête de l’emploi / A. Sahler ; Aki. - Actes Sud. 2014

Aurélien (interprété par François Morel) est très sarcastique à propos de la nouvelle vocation de son copain, le narrateur de l’histoire (Antoine Sahler) : photographe. Reste à faire ses preuves. Celui-ci décide de faire le portrait des commerçants du quartier...Ces portraits sur le vif sont assez drôles, tendres ; des voix connues de la chanson française s’invitent pour donner vie aux différents corps de métier (et même chômeur !) : Juliette, Nicolas Jules, Lucrèce Sassella. Il y a de la joie, un plaisir évident dans ces interprétations et les illustrations apparaissent un peu légères en regard. L’organisation du livre CD est claire : une page pour chacune des 21 pistes chantées intercalées avec une page pour chacun des 11 chapitres racontés. En fin d’album, 10 autres pistes nous font découvrir les versions instrumentales et permettent à l’enfant qui écoute de chanter et même de mélanger les musiques avec les textes s’il le souhaite ! En 57 minutes d’écoute participative dans la bonne humeur, il y a de quoi s’amuser et inventer de nouvelles chansons... Un album sympathique.

Autre lecture Une bande de compositeurs, chanteurs, diseurs, interprètes habitués à travailler ensemble et réunis dans un album CD pour enfants chez Actes Sud. Est-ce un exercice de style ou plus que ça ? L’attitude captivée des petits de 7 à 12 ans pourrait bien nous porter à croire que c’est une petite réussite. De quoi s’agit ’il ? Un enfant qui vient de recevoir un appareil photo fabrique une série de 20 portraits des gens de sa rue en chansons dont les textes seront interchangeables. L’histoire est une suite de dialogues entre l’enfant et ses copains suivis des portraits. On voit défiler ses familiers, d’Annabelle Seringue l’infirmière à Hector Desclous l’agent de circulation ou Zladko le galeriste soupçonneux… Si l’illustration est proche de la caricature avec des visages en grands traits sur fond blanc, elle rejoint l’humour des chanteurs parfois déjanté et fort sympathique. On sent une connivence entre tous les participants et c’est sans doute là une des raisons du plaisir qu’y prennent les enfants.

Mes comptines des lettres / A.-M. Chapouton ; S. Pelon. - Père Castor. - (Mes comptines de grand)

26 pistes pour les 26 lettres de l’alphabet qui évoquent le monde des animaux. Plus que des comptines, ce sont de petits textes en allitérations et tautogrammes qui sont proposés sur un fond de musique synthétique. Ce n’est pas elle qui convainc dans ce titre, notre préférence ira plutôt aux textes soignés et aux illustrations claires.
On aime : le format, les pages cartonnées, le flash code sur la quatrième et le choix de certains animaux plus rares (doryphore-ibis-jabiru-naja-quiscale-urubu-wapiti-xérus) qui confère au livre un « poil » d’originalité !
On aime moins : les textes non chantés qui, contrairement à ce qui est annoncé par l’éditeur, ne facilite pas la mémorisation par répétition ; l’absence des pistes au cours des pages.

Ma mère l’Oye / M. Ravel ; E. Fondacci ; N. Francescon. - Gautier Languereau. - (Des histoires en musique)

Elodie Fondacci invente une histoire pour illustrer l’œuvre de Ravel, Ma Mère l’Oye. Une petite fille qui aurait souhaité que sa mère lui lise encore une histoire avant de se coucher décide, bien qu’elle ne sache pas vraiment lire, de se plonger dans la lecture du livre de sa mère Ma mère l’Oye. Dès qu’elle l’ouvre, elle est happée par les lettres et tombe au cœur des histoires dont elle transforme le cours, aidée par son ours en peluche qui s’est mis à parler et se révèle un auxiliaire précieux quoique fort susceptible. L’occasion de revisiter la Belle au bois dormant, La Belle et la Bête, de croiser le Petit Poucet et ses frères...
Pour sortir du livre, il suffit de dessiner une porte comme le suggère le Petit Poucet, dénouement inspiré par Le Petit Prince de Saint-Exupéry. Le doudou a reçu la promesse de retrouver au retour des gâteaux au miel comme ceux de la Bête.
L’histoire peut séduire de jeunes enfants de 4-5 ans, surtout s’ils connaissent déjà les contes de Perrault et de La princesse de Beaumont et donc capables d’apprécier la réécriture heureuse des 3 contes et l’humour tendre apporté par la présence de l’ours gourmand. C’est aussi une incitation à l’exploration des lettres et à la lecture autonome. Il s’agit également d’une réécriture à partir de l’œuvre de Maurice Ravel qu’elle est destinée à illustrer. Il ne s’agit pas là non plus d’être fidèle à l’œuvre musicale elle-même inspirée de 4 contes : La Belle au bois dormant, La Belle et la Bête, Le Petit Poucet et Le Serpentin vert de Mme d’Aulnoy, conte beaucoup moins connu et plus complexe, qui est totalement absent.
Ravel d’ailleurs a composé 3 versions de cette œuvre : une version pour piano à quatre mains, une version orchestrale et un ballet. Il est regrettable que l’album ne propose aucun éclaircissement sur ces 3 versions et leur compositeur : c’est le point faible de cette collection pourtant destinée à initier les jeunes enfants à la musique classique. Aucun éclaircissement non plus sur les morceaux sélectionnés qui auraient pu être davantage développés dans de véritables respirations musicales et pas simplement entrelacés avec la narration (et parasités par des bruitages). Le passage le plus réussi à cet égard est l’arrivée au château de la Bête, le goûter et l’apparition de la Bête.
L’interprétation d’Elodie Fondacci est agréable quoiqu’un peu fade. Celle-ci joue tous les personnages sans avoir la puissance d’une véritable comédienne, surtout lorsqu’elle joue la Bête. Les couleurs des illustrations de Nicolas Francescon, acidulées à dominante verte, le dessin naïf, tout en rondeurs, de personnages qui ressemblent à des jouets articulés et à des sucreries, peuvent plaire à de jeunes enfants mais ne nous ont guère convaincus. Si elles mettent en évidence l’atmosphère sécurisante et la dimension humoristique du texte, elles ne correspondent guère à la musique raffinée et toute en nuances de Ravel.
Malgré ces bémols, c’est un album CD qui se prête à de multiples comparaisons et travaux d’invention.

Au loup, 3 histoires de loup à lire et écouter / P. Gay-Para, C. Promeyrat ; A. Grunelius-Hollard.... - Didier. - (A petits petons)

Trois histoires de loup à lire et à écouter (19 mn). Le chiffre trois dans les contes est un chiffre magique... Voici trois contes traditionnels de 3 pays, 3 voix de femmes aux rythmes changeants, 3 paroles contées ; 3 écritures vives et enjouées, 3 illustrateurs aux univers singuliers ; 3 loups roulés et bernés, 3 histoires pour que tout se termine bien et chasser les peurs, vaincre l’angoisse de dévoration. Magique ! Voilà :
Roulé le loup / conte portugais illustré par Hélène Micou (5 mn).
C’est cette petite grand-mère partie au mariage de son enfant et qui croise le loup. Elle lui échappera par la ruse avec la complicité de sa fille, après avoir bien fait la fête ! C’est un fruit sucré, tout en rondeur, comme la petite grand-mère, qui la sauvera. Écoutez l’histoire pour savoir de quel fruit il s’agit ! Praline Gay-Para nous donne à l’entendre avec délice...
Les trois petits pourceaux / folklore français (région du Pas de Calais) illustré de gravures sur bois de Joëlle Jolivet (5mn).
Voici une version assez étonnante des Trois petits cochons où seul un petit potelé échappera au loup qui souffle, crache et pète avec véhémence pour effondrer les maisons. Coline Promeyrat conte tout en finesse cette histoire cruelle.
Petite fille et le loup / conte afro-américain illustré de papiers découpés par Chris Raschka (9mn).
Une promesse non tenue et voilà la petite fille vagabondant de fleurs en fleurs loin de la maison familiale. Un loup la surprend. Heureusement, la comptine que lui chantait sa maman va envoûter l’animal et elle réussira à s’échapper. Ce conte jubilatoire à la lecture paraît plus sage à l’écoute. Mais les enfants seront ravis d’apprendre la ritournelle incantatoire pour amadouer le loup :
trê-bli,
trê-bla
koum-koi
ki-ma
On ne sait jamais, si vous rencontrez un loup…

>>> Toutes les nouveautés (livres CD)

Les 5 derniers ouvrages théoriques sélectionnés

coup de coeur Dictionnaire du livre de jeunesse : la littérature d’enfance et de jeunesse en France / Collectif. - Editions du Cercle de la Librairie.

Dans le sillage du Dictionnaire encyclopédique du Livre du même éditeur, ce Dictionnaire du livre de jeunesse offre une synthèse à forte dimension historique, de l’Ancien Régime à nos jours. Il vise à satisfaire l’amateur aussi bien que le chercheur. Le choix même de dictionnaire satisfera toute flânerie, qu’elle soit curieuse ou érudite, et laisse la place au hasard des "rencontres de lecture"...

Il représente un travail collectif de près de dix ans, 133 chercheurs et professionnels du livre jeunesse, 1034 notices, 80 articles de synthèse. 826 illustrations offrent en contrepoint un large panorama de l’histoire esthétique du livre jeunesse.

Première nouveauté : la place est (enfin !) faite aux illustrateurs. Seconde nouveauté : l’attention est portée aussi sur les conditions de réception des oeuvres. De façon générale l’ouvrage se propose de combler une lacune : donner à la littérature de jeunesse de langue française une plus grande visibilité sur la scène internationale.

Chaque article est suivi d’une courte bibliographie pour prolonger l’étude.

Un ouvrage de référence indispensable.

coup de coeur Albums[s] / S. Van der Linden. - Actes Sud ; Facto. - (Encore une fois)

Partir de la page blanche (albus en latin), construire le format, signifier la matérialité du livre, organiser le texte en devenir en lien avec l’image... et la notion d’album prend sens.
Sophie Van der Linden, spécialiste de la littérature jeunesse (Lire l’album) retrace en une synthèse intelligente, évolutive et structurée dans une logique qui nous interroge, la multiplicité de la création d’un album. Style, point de vue, montage, types d’albums selon l’articulation texte, image et support, historique en terme d’évolution structurelle... autant d’entrées qui nous invitent à nous précipiter sur le premier album à portée de main, à relire et saluer la créativité des auteurs.
Dans son organisation formelle, cet ouvrage nous donne à comprendre ce qui fait sens dans un album. Plusieurs exemples de titres publiés viennent illustrer et préciser la pensée de l’auteur.

Sommaire général

principes
fabrication
frontières du livre
techniques
trait et couleur
style
production du sens
texte
texte-image
point de vue
montage
espace / temps / mouvement
rythme
construction
successivité
abécédaires
jeu
théâtralité
album sans texte
cinéma
illusionnisme
hybridités
fonctionnement
texte - image - support
album illustré
album narratif
album graphique
interaction
schéma général
l’album illustré / exemple
entre l’album illustré et l’album graphique / exemple
l’album graphique / exemple
entre l’album graphique et l’album narratif / exemple
l’album narratif / exemple
entre l’album narratif et l’album illustré / exemple
évolutions
naissance de l’album moderne
quand les artistes s’emparent de l’album
le graphisme, une nouvelle voie
un autre rapport à l’enfance
l’objet livre et son lecteur
sommets de l’album narratif
vers la bande dessinée
ouvertures graphiques
artistes au service des tout-petits
nouvelles perspectives
carte éditoriale de l’album
compléments
notes
album par Olivier Douzou

coup de coeur Abcdaire illustré de la littérature jeunesse / J.-P. Gourévitch. - Atelier du poisson soluble

Dans une perspective historique et une approche contemporaine, Jean-Paul Gourévitch nous offre une mine de renseignements pour plonger dans l’univers de la littérature jeunesse. Auteurs-illustrateurs, thèmes récurrents, personnages incontournables, organismes, éditeurs, termes techniques... plus de 2500 entrées sous forme d’abécédaire. Les articles sont le plus souvent courts et certains thèmes, plus signifiants, sont développés en doubles pages : Abécédaire, Bibliothèque, Conte, Images d’Épinal, Guerre, Hetzel, Illustré, Journaux et naturellement Littérature de jeunesse...
L’ouvrage est dense (336 pages sur papier glacé abondamment illustré en couleurs) et Jean-Paul Gourévitch, à la fois généraliste et spécialiste, éveille notre curiosité, nous interpelle sans cesse et rend cet ouvrage très agréable à feuilleter.

coup de coeur 80 activités pour lui donner le goût de la lecture / C. Poslaniec. - Nathan

« Aimer lire... si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour se réconcilier avec le livre. »
Pour chacune des 4 étapes du développement de l’enfant proposées par Christian Poslaniec, vous trouverez 20 fiches d’animations autour du livre, courtes, simples et ludiques pour le plaisir de tous !
Avant 3 ans, le livre est d’abord objet, puis le petit découvre des images, ses premiers personnages de la littérature jeunesse, le plaisir d’entendre raconter, c’est le début d’une culture...
Vers 3/5 ans, l’apprentissage du langage se développe, les mots se dévoilent avec le savoir de l’alphabet, les émotions s’enrichissent au contact des histoires et des autres.
A 5/7 ans, la pratique de la lecture devient une énigme à résoudre : lire seul, comprendre seul est un enjeu essentiel.
C’est vers 7/10 ans que, la lecture maitrisée, l’enfant pourra s’aventurer vers des genres littéraire, des instances narratives différents et confirmer ses goûts.
Avec ce petits manuel très clair, Christian Poslaniec, spécialiste de la littérature jeunesse, propose un bon outil de base pour les parents et les médiateurs du livre.
La bibliographie en fin d’ouvrage reprend les titres présentés dans les fiches et servira de référence.
Autant de pierres à l’édifice d’une lecture plaisir à réinventer au fil du temps.

Sommaire

Introduction
Avant 3 ans
Livre câlin
As-tu peur ?
Cache-cache crocodile
L’animal préféré
Raconter à nounours
Le bonhomme de pain d’épice
Être le loup
Le livre-jeu
Tirage au sort
Où est la petite bête ?
Le petit pot
Les histoires de la nature
Comptines et chansons
Les petites boites
Ça n’existe pas !
La télé de papier
Les petites marionnettes
Se déguiser
Madame la ’neige
Raconte-moi le livre
3-5 ans
Fais-moi peur !
Cuisine littéraire
À deux voix
Faire une randonnée
Il pleut, il mouille
La pluie fait des claquettes
Coloriage
Drôles d’imagiers
Quelle saison ?
Images imaginaires
Inverser les rôles
Le chat m’a demandé
Métamorphose
Humaniser un animal
Mettre en mots un livre sans texte
La fin de l’histoire
Inventer une comptine
Écrire la suite
Souvent conte varie
L ’histoire derrière l’histoire
5-7 ans
Promenade pile ou face
Le premier qui rira
Domino des livres
Classer les loups
Inventer le texte d’un livre tout image
Entre deux pages
Trouver un accessoire
Inventer un personnage
En auto
Les portraits
Raiponce
Fabriquer un petit livre
Construire le décor d’un livre
Se mettre au vert
Questions existentielles
À qui la faute ?
Jouer avec les mots
Petit livre, grand film
Rêver avec la tour Eiffel
La chasse aux contes
7-10 ans
Surprendre pour motiver
Nourrir sa passion
L’histoire du soir
Faites-vous lire une histoire
Lire à un plus petit
Le mot bizarre
Du livre à la peinture
Un tableau, deux histoires
Jeux de mots
Jeux d’images
La chasse aux livres
Réaliser une affiche
Jouer à Noé
La course à la sorcière
L’histoire téléphonée
La bataille des poèmes
Lire dans une autre langue
Pareil ou pas ?
Le tour du monde en 80 livres
Résoudre une énigme

coup de coeurUne brève histoire de l’adolescence / D. Le Breton. - Jean-Claude Béhar. - (Brève Histoire)

David le Breton, anthropologue et sociologue français, propose une approche inattendue de l’adolescence dans une perspective historique. Une analyse pointue de ses mutations contemporaines, prises dans le tourbillon des précarités sociales et familiales.

Sommaire

1. Les « Grandissants »
2. Rites d’initiation des sociétés traditionnelles
3. Adolescences, au fil du temps
4. Émancipation
5. Adolescences liquides
6. Vertiges familiaux
7. Consumérismes
8. La voie du risque
9. Transmettre

>>> Toutes les nouveautés (Ouvrages théoriques)

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse