couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’Livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
mardi 25 novembre 2014

Nouveautés

Albums
Romans
Livres CD
Ouvrages théoriques
Coups de coeur

Les 5 derniers albums sélectionnés

Un pommier dans le ventre / Simon Boulerice ; Gérard Dubois. – Grasset, 2014

Ca commence comme ça. Un petit garçon adore tant les pommes qu’il mange même les pépins. Dans la cour de récréation, Rémi Smith est épouvanté. Selon le savoir des nombreux pomiculteurs de sa famille, avaler un seul pépin peut faire pousser un pommier dans son ventre ! Le croqueur de pomme, incrédule, argumente que cela est impossible : il faut de l’eau, de la lumière, de la compagnie pour qu’un arbre grandisse. Mais Rémi est si convainquant qu’il n’ose plus boire, ni ouvrir la bouche ou ni même parler…Car une pomme par jour croquée depuis de nombreuses années et voilà, évidemment, tout un verger dans le ventre du gourmand ! Heureusement, maman est là…
Ce texte est savoureux comme une pomme tendre et juteuse. Au cours d’une lecture à voix haute en classe primaire, les visages des élèves oscillaient entre crédulité, angoisse et prise de conscience. Les illustrations vintage de Gérard Dubois se prêtent à merveille à ce récit fantastique du quotidien. Vite, une histoire ! Claire Py

A partir de 5 ans

Sann / Chen Jiang Hong. – Ecole des Loisirs, 2014

Trois montagnes majestueuses. A leurs pieds, le village de Mung. Suite à une avalanche de pierres, les champs ont été dévastés, tous les habitants ont fui, sauf une famille. Car c’est ce moment que choisit Sann pour naître. Une parcelle de terre, au-delà d’une haute montagne, est encore fertile. C’est là que la mère de Sann se rend pour nourrir sa famille. Le trajet est long, épuisant, la mère lutte et peine. Le garçon qui a grandi, la suit tous les jours. Mais il y a un jour de trop pour cette mère aimante et courageuse....
« Je vais déplacer la montagne ! » Suite à un rêve, le garçon est déterminé. D’où lui vient cette incroyable énergie ? Jour après jour, sa croyance s’affermit, remplit son coeur. Avec persévérance, cailloux après cailloux, il taille le roc, déplace la montagne. Un jour de printemps, il fait la découverte d’étranges champignons parfumés ainsi que d’un passage creusé dans la pierre qui le conduira à un vieil homme. Cette rencontre sera déterminante pour Sann. L’homme vénérable, devant sa ténacité, veille sur lui. Dans sa poche, trois pierres. Il les a choisies sur l’immense tas amassé par Sann. Après une nuit de méditation, l’homme sage invite le garçon à rendre hommage au ciel. A l’aube, c’est une longue marche qui les mène face à trois montagnes. Dans son sac rouge, trois pierres et trois champignons parfumés…

Ce récit initiatique nous entraîne dans un monde où les esprits veillent sur les âmes courageuses et déterminées. Les illustrations à l’encre de Chine rehaussée de couleurs, sont de l’auteur, Chen Jiang Hong (Petit aigle, 2003 - Le cheval magique,2004 – Lian, 2004 – Mao et moi, 2008). Dans la mise en page, l’artiste joue des cadrages entre gros plans et séquences plus larges, ce qui démultiplie l’impression de rythme et insuffle un caractère puissant au conte. Magnifique ! Claire Py

A partir de 6 ans

La gentille petite Lou / Isabelle Wlodarczyk ; Rémi Saillard. - Ricochet, 2014

Lou, 5 ans, s’ennuie tout le temps. Chaque fois qu’elle essaie de jouer avec les petits voisins, cela se passe mal : les premiers s’enfuient jouer à saute-moutons ailleurs, les triplés d’à côté se terrent dans leur maison de briques, quant aux sept petites chevrettes elles disparaissent aussitôt pour se cacher dans leur maison...Visiblement, chacun fuit à l’approche de Lou. Mais pourquoi ?

Joli détour autour de personnages bien connus, où l’on apprend le véritable prénom du petit chaperon rouge et que même les petites Lou ont peur du grand méchant loup ! En toute fin d’ouvrage, 5 masques à découper pour rejouer l’histoire, et inventer la sienne... Ewa Bochenski

A partir de 4 ans

Un cochon pour Léon / Jacqueline du Faÿ ; Laure du Faÿ. - Sarbacane, 2014

Léon est un petit garçon qui devrait manger plus de soupe pour grandir. Mais il a une bien meilleure idée : pour être grand, il faut s’occuper d’un plus petit que soi, non ? Il lui faudrait donc un (tout) petit animal, un cochon de maison, par exemple... Le texte de l’album suit le fil de la lettre que Léon rédige au père noël, mais aussi le fil de ses pensées ("Au fait, Père Noël, les cochons d’Inde sont bien des Indiens ?"), et entraîne graphiquement le petit lecteur dans un univers très coloré foisonnant de détails, à la fois dans un décor familier du quotidien, à la fois dans l’imaginaire enfantin. Et à la dernière page, vous saurez si le Père Noël lit attentivement son courrier... Réjouissant. Ewa Bochenski

A partir de 3 ans

L’ours et les trolls de la montagne / Albena Ivanovitch-Lair ; Nathalie Ragondet. - Père Castor-Flammarion, 2014

Par un jour d’hiver, Olaf le berger trouve un petit ourson perdu dans la montagne. Il le ramène chez lui, le nourrit, l’élève. L’année suivante l’ours est devenu tellement grand et imposant qu’Olaf ne peut plus le garder dans sa maison ! Il décide de l’offrir au roi. Il se met en route la veille de Noël, qui comme chacun le sait, est toujours une nuit un peu spéciale....en chemin, pris dans une tempête, il trouve refuge dans une modeste maison. Ses habitants s’apprêtent à fuir car chaque année à minuit, les trolls viennent dévaliser leur festin de noël. Mais cette fois, grâce à Olaf et son ours, les affreuses créatures vont recevoir une bonne leçon !

On aime ce conte de noël venu du nord, très joliment illustré par Nathalie Ragondet. De l’entraide mais aussi de l’action (il faut voir comme les gougnafiers sont chassés !), et un animal sauvage si doux et si gentil que les enfants grimpent sur son dos. Garanti sans lutins ni père noël ! Ewa Bochenski

A partir de 3 ans

>>> Toutes les nouveautés (albums)

Les 5 derniers romans sélectionnés

Peau de mouton / F.-G. Lorrain. - Cèdre Lune, 2014

Le jour où le père de Jean ramène des moutons chez lui, la vie du petit garçon change. Et si c’était mieux d’ête un mouton ? Et si la vie était plus tranquille de l’utre côté de la barrière, sans école, sans devoirs ? L’étrange vœu de Jean finit par se réaliser et le garçon comprend que l’apprentissage scolaire permet de ne pas suivre bêtement le troupeau… Joli roman jolie écriture, pour les plus jeunes. Marie Chaillet

Un petit garçon passe beaucoup de temps à contempler les moutons que ses parents viennent d’acheter pour entretenir le champ. Le petit troupeau lui pleît beaucoup et finalement, être un mouton ne doit pas être si mal que ça. Alors qu’il est en train de réviser ses leçons, il s’endort et rêve qu’il est un mouton, rêve qui tourne vite au cauchemar...(Une scène assez difficile avec l’abattage d’un mouton) Roman pour les plus jeunes (cycle 3), un peu loufoque. . Fabienne Pépiot

Trac aux trousses / Yves Hughes. - Mini Syros (théâtre à jouer), 2014

Demain, c’est la rentrée des classes, et à l’intérieur de la trousse on n’en mène pas large. Crayon n’aime pas travailler, Trombone est tout détordu, Compas rêve de tracer une ligne droite, Colle en pot dégouline, Stylo-Plume joue les petits chefs….L’ambiance est fébrile et mouvementée ! Règlements de comptes en tout genre ou complicité solidaire, trac paralysant, rêves les plus fous, questions existentielles…tout ce petit monde bruisse à qui mieux mieux, jusqu’au petit matin du jour J. Prêts ?

Publié dans la collection "théâtre à jouer", cette petite pièce est également savoureuse en simple lecture (à une ou plusieurs voix). C’est vif, pétillant, très amusant. On savoure les jeux de mots comme les questionnements plus profonds de ce petit peuple des cartables. Ewa Bochenski

A partir de 7 ans

Les Outrepasseurs 2 : La reine des neiges / Cindy van Wilder, Gulfstream, 2014

Peter, maintenant qu’il fait partie des Outrepasseurs, a du mal a accepter l’autorité de Noble. Il n’a qu’un souhait, celui de retrouver le chasseur, celui qui est à l’origine de leurs problèmes : lui seul pourra lever la malédiction qui pèse sur leurs familles. Ne sachant où le chercher, c’est finalement ce dernier qui ressurgira dans le monde Peter. Bonne lecture, bien rythmée où l’on ne s’ennuie pas. Le personnage de Peter est si sympathique et déterminé qu’on a envie de l’aider à réussir toutes les épreuves. Du coup, on attend la suite avec impatience !!! Marie et Anne-Marie Jeannot

Après avoir juré fidelité à Noble, Peter recourt à d’intense entrainements en duo avec Shirley. Les héritiers sont,comme promis couverts de richesse et de confort. Quant au chasseur, il essaye de sauver Arnaut ( qui a accidentellement été poignardé par son père, Niel) en allant demander de l’aide au seul qui puisse désormais le sauver : le tombeau. Que va devenir Arnaut et que va faire Peter ? Le second tome des outrepasseurs est vraiment génial ! Les style d’écriture de Cindy van Wilder est très agréable à lire. On se sent comme happé par ce monde qu’elle à crée de toutes pièces et les personnages sont vraiment attachants. L’aventure et le suspens sont au rendez-vous, avec toute sorte de créatures fantastiques et de personnages abracadabrans ! Iris, 5ème(collège Lumière)

Force noire / Guillaume Prévost. - Gallimard, 2014

Alma peine à trouver sa place dans cette famille recomposée qui est la sienne et décide sur un coup de tête de gagner l’étage et de s’enfermer dans une chambre de bonne. Elle va y faire la rencontre d’un vieil homme, Bakary Sakoro, un vétéran de la Grande Guerre qui va lui raconter son histoire et donc aussi l’Histoire. Elle le retrouvera jour après jour afin de connaître son parcours de vie, et découvrir un secret de famille, jusqu’à ce qu’il soit trop fatigué pour raconter. Une belle histoire d’amitié entre une jeune fille et un vieil homme. Une manière intelligente d’aborder la première guerre mondiale en ménageant des pauses pour la jeune fille comme pour le lecteur qui n’est peut-être pas, comme le personnage féminin, féru de la grande guerre. Cet ouvrage reste avant tout le récit d’un homme à qui la guerre a enlevé son amour. C’est un témoignage aussi des oubliés de 14-18 : les tireurs sénégalais autrement appelés la Force noire. Un bel hommage. A lire. Sandy Morel

A partir de 12 ans

Terre-Dragon : T1, Le souffle des pierres / E. L’Homme. - Gallimard, 2014

Aegir est enfermé dans une cage depuis trois ans. Il vit sur le territoire de terribles guerriers dont la force fait le pouvoir. Sheylis habite une contrée rude où les croyances sont archaïques. Ses connaissances en rune la désigne comme une sorcière. Ils vont tous les deux devoir s’enfuir et tenter de gagner une terre plus accueillante. Car dans le royaume, formé de peuples très différents, les lois qui s’appliquent sont celles du territoire. Ce qui n’empêche nullement leurs ennemis de les pourchasser... Les personnages sont nombreux et le monde très bien décrit avec pour point de repère le fleuve métallique. Les intérêts de chaque clan vont entrer dans une danse où la magie a son rôle à jouer. Les chapitres courts, alternent l’épopée de chacun des protagonistes, ce qui permet de créer une attente chez le lecteur. L’aventure n’est pas de reste avec des trajectoires de course-poursuites incessantes. Une excellente nouvelle saga d’Héroïc Fantasy, où le nature, les éléments, les animaux, auront leur rôle à jouer pour dessiner un destin fabuleux aux héros. Marion Uteza

Un roman polyphonique où deux personnages vont se rencontrer : Sheylis, une jeune sorcière obligée de fuir son village et Aegir, un Dakan, un jeune garçon capable de se transformer en ours, fuyant ses bourreaux qui cherchent à l’asservir. Des héros donc que le lecteur suit sur le chemin de leur échappée. Ils vont se rencontrer, se porter mutuellement secours et tenter de trouver leur place dans cette cruelle société faite de superstitions et de chimères incarnées. Un livre qui tient son lecteur en haleine. Nul doute que c’est le début d’une série à succès. Sandy Morel

A partir de 10 ans

>>> Toutes les nouveautés (romans)

Les 5 derniers livres CD analysés

Comptines pour chanter en anglais / Cécile Hudrisier. – Didier jeunesse ( Eveil musical), 2012

Dans la série des premiers livres-disques tout cartonnés pour l’éveil musical chez Didier jeunesse, voici des comptines pour chanter en anglais, composées de 12 chansons illustrées par Cécile Hudrisier. 14 minutes et 30 secondes écoutées, testées et approuvées par des petites oreilles de 5 ans qui ne s’en lassent pas. Les chansons sont interprétées par des enfants et les paroles bien compréhensibles. Même après quatre écoutes consécutives, l’ensemble reste agréable. Le livre reprend chaque chanson accompagnée d’une traduction et des explications sur les gestes à faire (ronde, mime…).
Une bonne première approche de l’anglais. Camille Touboul

Tout-petits

Le serpent à fenêtre / Françoise Bobe ; Hervé Le Goff. – Père Castor, 2014

Tous les soirs, à la même heure, la girafe, reine de la savane, se met à courir vers une destination inconnue. Les autres animaux, intrigués, finissent par l’interroger. Sa réponse est surprenante : elle part voir le serpent à fenêtres. Quel est donc cet étrange animal ? Pour le savoir, un soir, ils se décident à suivre la girafe, et surprise, ce serpent-là n’en est pas vraiment un.
Cet album réédité dans la collection « Les albums en musique » est paru en 1999. Il est accompagné d’un CD d’une durée de 9 minutes. L’histoire joliment racontée et mise en musique, nous emmène immédiatement. Contrairement à d’autres histoires lues, le CD se suffit à lui-même, l’album ne représentant finalement qu’un plus. Ainsi, à vous d’aborder cette histoire comme il vous plaira : soit en la lisant, soit seulement en l’écoutant. Les différentes versions sont aussi agréables l’une que l’autre. Camille Touboul

A partir de 5 ans

Loup ne sait pas compter / Nadine Brun-Cosme ; Nathalie Choux. – Père Castor (Les albums en musique), 2014

Pendant une partie de cache-cache entre loups, un jeune loup doit se rendre à l’évidence, il ne sait compter que jusqu’à trois. Il devient la risée des animaux qui d’ordinaire le craignent. Il menace alors de dévorer le lapin, le cochon et même la vache s’ils ne l’aident pas à compter et continuent à rire de lui. Une histoire bien divertissante et drôle pour apprendre les chiffres en chantant avec la comptine « 1, 2,3 nous irons au bois ». L’enfant qui écoute cette histoire peut apprendre à compter jusqu’à douze avec petit loup et tous les animaux qui vont faire son apprentissage du calcul ! Un livre pour s’amuser, se moquer d’un petit loup ignorant, énumérer des chiffres sur une comptine bien connue. Les illustrations sont tendrement naïves et même le loup nous semble doux sous ses allures de caïd de la forêt. C’est une réédition d’un album de 2006, agrémenté d’un CD de 9 minutes formidablement raconté par Claire Benoist, Benjamin Scampini et Eric Thomas. La composition musicale est orchestrée par Pascal Ducourtioux. Dans cette collection « Les albums en musique » et après Le plus féroce des loups et Nasreddine (tous les deux réédités en 2013), ce troisième album me semble le plus réussi. Emmanuel Mouchotte

A partir de 3 ans

En avant la musique Rémi ! / Maureen Dor ; Julie Grugeaux ; Jérôme Dédina. – Clochette (collection Les ZIGOmots), 2013

Rémi le petit violon ronchonne, ne veut pas se lever, pas se laver. Les répétitions classiques l’ennuient à un point tel qu’il fait exprès de jouer des fausses notes ! Rémi veut jouer ce qu’il veut. Un jour, grand-père violoncelle se fâche et l’envoie dans sa chambre…où il est suivi d’une petite flûte qui admire sa bravoure, de bébé trompette et de tambourin. Et là, le miracle se produit : ils improvisent ensemble la musique joyeuse qui leur tient à cœur et tous les instruments viendront se joindre à eux ! Même la famille corde qui vient de terminer sa répétition… C’est la fête ! Les illustrations de Julie Grugeaux mettent en scène et personnifient les instruments de l’orchestre en donnant le ton ! Cette histoire est bien racontée par Maureen Dor. Anita Choteau

Dans la famille corde, le petit violon Rémi se rebelle. Il ne souhaite pas suivre les notes de tout le monde sous la baguette du chef d’orchestre mais au contraire découvrir le son qui le rend unique comme instrument. Guitare, contrebasse, piano, violoncelle n’en reviennent pas de ce sale caractère épris de liberté ! Puni, il se retrouve enfermé dans sa chambre, heureusement suivis par Piccolino la petite flûte, Trompinette le bébé-trompette et Tambourin, le jeune tambour qui rêvaient aussi d’évasion musicale ! Trois, quatre…quelques accords entre amis et voilà des notes joyeuses, rythmées, sautillantes, loin des partitions classiques habituelles, qui vont réveiller la cour où vivent tous les instruments de l’orchestre. Chacun s’invite et réinvente une musique légère et vivante, pleine de cœur pour faire la fête et embellir la vie !
Maureen Dor sait, de sa voix chaleureuse et riante, rythmer l’histoire et inviter les enfants à découvrir les instruments d’un orchestre classique. Dans cette collection Les ZIGOmots, la conteuse propose, dans une deuxième écoute, de retrouver oralement des mots qu’elle a oubliés de dire volontairement pour reconstituer ensemble l’histoire. C’est une écoute active qui est demandée où la mémoire permet un enrichissement du vocabulaire de l’enfant. Pour les plus grands, le son d’une petite clochette permet de tourner les pages du livre et suivre le texte. La chanson finale est entraînante et les enfants la chanteront gaiement ! Vingt minutes agréables…Sur le site de Croqu’livre vous pourrez aussi découvrir dans cette même collection, les albums suivants Pauvre Stupidon(2013), Quelle chatastrophe (2013), Le bêtiseur (2012), Moi, super moi (2012). Claire Py

Boby Lapointe pour les enfants / Boby Lapointe et ses interprètes ; Rémi Cierco. – Formulette, 2013

Voici une sélection joyeuse de dix titres du poète Boby Lapointe (1922-1972), chanteur aux contrepèteries fantasques, repris par de nombreux interprètes actuels : Kent, Oldelaf, Les Joyeux Urbains, Carmen Maria Vega, Chloé Lacan, Loïc Lantoine, Les Fouteurs de Joie et le professeur Rollin pour un sketch sur la guitare. Cet hommage est réorchestré par ce collectif de musiciens et chanteurs aux voix étonnantes et singulières. Pendant vingt-huit minutes, ils s’amusent, réinterprètent le style musical de fanfare et l’univers fantaisiste de Boby Lapointe. Ils nous en font voir de toutes les couleurs ! C’est pétillant, farceur, vif, entraînant et généreux. Cet album donne à découvrir des chansons de l’artiste pour les plus jeunes. Cependant, il n’y a aucune référence biographique et on aimerait présenter aux enfants cet auteur étonnant, à la vie si dense (mathématicien, scaphandrier, commerçant en layette...). Alors n’hésitez pas à faire un détour par les documents de l’INA sur internet et à visiter le musée Boby Lapointe. Les enfants vont adorer connaître l’auteur en version originale et continueront de chanter gaiement avec les artistes contemporains ! Claire Py

A partir de 7 ans

>>> Toutes les nouveautés (livres CD)

Les 5 derniers ouvrages théoriques sélectionnés

coup de coeur Le langage des contes / Elzbieta. - rouergue, 2014

Qu’est-ce qu’un conte ? Quelles sont ses fonctions ? Qu’est-ce qui le distingue de la fable ou de la mythologie ? Et surtout pourquoi traverse t-il les âges pour nous "enchanter" ? Partons à la recherche du secret des contes avec Elzbieta ! Parsemé d’extraits et de résumés de contes, le livre nous invite à une exploration des spécificités du langage du conte. Entrer dans une histoire c’est entrer dans un monde non linéaire, mouvant où la logique terrienne ne s’applique pas. Le temps, l’espace, les lois, tout est différent dans le conte qui nous invite à l’imagination. Mais au-delà de cet aspect irréel, il reflète par éclats nos angoisses, nos peurs et nous replonge dans l’esprit de l’enfance, non formaté, brut. Danger, chute, frisson, situations extrêmes sont au rendez-vous ! Il s’agit donc d’implicite, de non-dit, de perception décalée, de messages infraverbaux qui ré anime le conte et nous envoute encore et encore... Elzbieta nous fait partager ses perceptions et ses réflexions sur le conte à partir de diverses entrées : la musique, l’enfant, l’éducation, l’imagination, la peur, l’image...Un livre à lire et à relire tant il est riche en traversées à la manière du conte lui-même...

coup de coeur Lecture Jeune, N°150 : Focus sur la littérature ado, juin 2014

A l’occasion des 40 ans de Lecture Jeune, un numéro consacré exclusivement à un état des lieux de la littérature ado.

Au sommaire

- Lecture Jeunesse a 40 ans par Bernadette Seibel, présidente de Lecture Jeunesse
- Sociologie de l’adolescence par Christine Détrez, Sociologue
- L’évolution de la littérature pour les adolescents par Francis Marcoin, Professeur de littérature française et auteur
- Regards d’éditeurs par Sylvie Gracia Eva Grynszpan Barbara Bessat-Lelarge, éditrices
- Uniformisation du marché de la fiction pour les jeunes adultes ? par Marieke Mille, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune
- Focus sur la belle colère par Stephen Carrière, Directeur éditorial
- Légitimation ou transgression quel statut pour le roman contemporain pour adolescents ? par Laurent Bazin, Maître de conférences
- La place du roman pour adolescent dans l’enseignement par Sylviane Ahr et Max Butlen
- Les adolescents, public insaisissable des bibliothèques ? par Cécile Rabot, chercheuse et maître de conférences

Retrouvez tous les numéros de la revue Lecture Jeune en accès libre dans notre centre de ressource.

coup de coeur Qu’apporte la littérature jeunesse aux enfants ? et à ceux qui ne le sont plus / Patrick Ben Soussan. - Erès, 2014

Patrick Ben Soussan livre un éloge profondément riche et sensible du livre jeunesse. Un propos sensible et érudit, qui allie subtilement souvenirs personnels et portée psychanalytique universelle, histoire culturelle et littéraire comme références plus "prosaïques". Ainsi peut-on y croiser aussi bien Homère, Aristote, Montaigne, Voltaire ou Sartre, que Oui-Oui et Plastic Bertrand. Ainsi voyage-t-on entre les lignes de Yakouba, A Calicochon, mais aussi entre celles de La princesse de Clèves, Le cantique des cantiques, ou La République de Platon. A travers l’étymologie des mots aussi. Page à page, Patrick Ben Soussan nous emporte pour nous prouver encore et encore combien les livres sont vitaux pour transformer la vie ordinaire, ouvrir le temps, l’espace, le passé... La littérature de jeunesse dévoile le monde et révèle l’enfant à lui-même, et bien plus encore. Le livre de jeunesse s’adresse à tous, faisant grandir les petits et rajeunir les grands. Il nous montre pleinement quelle est l’importance des livres lus, des mots dits avant, et juste après la naissance, puis pendant l’enfance, et combien ils porteront l’enfant toute sa vie durant.

"Tout livre est porteur d’un pouvoir démesuré de reconstruction de l’histoire, de l’identité (...) les auteurs et ilustrateurs de jeunesse nous convient à sortir hors de nous, pour mieux nous y retrouver." Un ouvrage personnel et émouvant, aussi, qui crée un lien direct avec son lecteur, à qui Patrick Ben Soussan confie en épilogue avoir écrit ce livre pour sa toute première petit-fille, Ava, "Source de vie".

TABLE DES MATIÈRES

Préface de Dominique Rateau
Avertissement. La littérature de jeunesse, n’en faites pas une histoire !
Envoi. C’est Oui-Oui qui m’a fait découvrir l’œdipe
Intermezzo. Moi, j’attends. La littérature de jeunesse sans fil rouge
Y’a pas BON littérature de jeunesse !
Intermezzo. Baudelaire en préliminaires
La littérature de jeunesse, la honte !
Intermezzo. Tic-Tic la girafe post coïtum animal triste
La littérature de jeunesse n’aurait pas sa place dans la grande librairie ?
Quand les écrivains « adultes » écrivent jeunesse
La littérature de jeunesse est dangereuse pour la jeunesse !

Qu’apporte la littérature jeunesse aux enfants ?
Intermezzo. Yakouba La littérature de jeunesse... est un passage .
Sentimentale-moi ! La littérature jeunesse comme obscénité
De quoi et à qui ça parle la littérature de jeunesse ? Des faits et des fées
La littérature de jeunesse, de vive voix
Intermezzo. La littérature comme savoir-vivre
Des livres et des bébés
Intermezzo. Pourquôôââ la littérature de jeunesse ?
Les livres pour enfants ne sont pas des médicaments mais...
Intermezzo. Le Petit Prince. La littérature de jeunesse, un monde dont le prince est un enfant ?
La littérature de jeunesse, que des histoires de princesses ? Conclusion La faculté d’étonnement
Épilogue. Ava

coup de coeur Les fictions de jeunesse / Christian Chelebourg. - Presses universitaires de France (Les littéraires), 2014

Réflexion poussée et passionnante au coeur de plus de 800 fictions de jeunesse. A l’aune de ce corpus significatif, Christian Chelebourg en rétablit toute la légitimité et en analyse finement les mécanismes. L’auteur les examine au regard de leur qualité d’ "immersion fictionnelle", qui permet une refiguration du soi essentielle dans la construction de l’identité, de l’enfance à l’adolescence. Les fictions de jeunesse, vécues comme expériences sensibles, sont nécessaires pour grandir. Elles sont aussi évasion, rempart, refuge.

A l’instar de Michel tournier, d’Umberto Eco, ou encore de Christian Grenier dans Virus L.I.V. 3, Christian Chelebourg souligne le rôle actif du lecteur-créateur qui se réapproprie l’écrit. La littérature de jeunesse, au même titre que l’ensemble des arts graphiques, audiovisuels, scéniques, est fondamentalement un spectacle à vivre.

Table des matières

INTRODUCTION : LITTÉRATURE DE JEUNESSE ET FICTION
1. EXTENSION DU DOMAINE DE LA FICTION
Les fictions de jeunesse ou le refuge de l’aventure
Le livre ou l’héritage du roman populaire
Des « histoires en images » : BD et albums
L’aventure sur grand écran
Petits écrans : télévision et jeu vidéo
Des histoires en musique : Concept Album et Rock Opera

2. DYNAMIQUE DE L’AVENTURE
Le dispositif du Lapin Blanc
Le dispositif de l’Échiquier
Le dispositif du Cyclone

3. CRÉATION ET PALIMPSESTE
Citation et emprunt
Adaptation et parodie
Continuité et continuations

4. RÉFLEXIONS SUR LA FICTION
La fiction et la vie
Merveille et vérité
L’art du mensonge
Le livre et l’écran
La lecture vive
La mort de l’auteur
Auctor in fabula

5. DES RÉCITS SOCIALISÉS
Enfants et adultes
Filles et garçons
Hommes et bêtes

CONCLUSION : FICTIONS DE JEUNESSE ET CULTURE JEUNE

Bibliographie des œuvres citées (livres, films et séries)
Versions originales des citations
Index des œuvres, des personnages et des notions

L’auteur : Christian Chelebourg est professeur à l’université de Lorraine, où il dirige le laboratoire Littératures, Imaginaire, Sociétés. Il est notamment l’auteur de Jules Verne. L’œil et le ventre (1999), L’Imaginaire littéraire (2000), Prosper Mérimée. Le sang et la chair (2003), Le Surnaturel (2006), Victor Hugo. Le châtiment et l’amour (2010), Les Écofictions. Mythologies de la fin du monde (2012).

coup de coeur Etre une fille, un garçon dans la littérature pour la jeunesse, France 1945-2012 / textes réunis et présentés par C. Connan-Pintado et G. Béhotéguy, Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Un éclairage érudit et essentiel sur le sujet. Publié dans le cadre du programme interinstitutionnel, international et interdisciplinaire GENERATIO 2011-2015, un ouvrage universitaire pour public éclairé.

TABLE DES MATIERES

Introduction Être une fille, un garçon, dans la littérature pour la jeunesse Christiane Connan-Pintado et Gilles Béhotéguy
- Questions de genre
- Genre et recherche en littérature de jeunesse
- La construction des jeunes générations à l’épreuve du genre
- Les filles, les garçons et les autres
- Du côté des filles : collections et séries
- Filles, garçons et livres d’images : de la production à la réception

PROLOGUE Sous le regard des sciences humaines

Filles et garçons dans l’édition pour la jeunesse de 1945 à 1970 Michèle Piquard
- Une enquête de la revue Enfance
- Des collections ciblées
- De nouveaux courants

La littérature de jeunesse mise à l’épreuve du genre Sylvie Cromer
- Quelle vision de l’ordre socio-sexué dans la littérature pour les moins de dix ans ?
- Mettre au jour le système de genre
- Le stéréotype est-il une notion encore opérante ?
- Une double dominance, pilier du système de genre
- Les relations, socle de la domination
- Des écarts qui activent la différence des sexes
- Accompagner les processus d’émancipation ou lutter contre les inégalités ?
- Des travaux de recherche encore rares
- Des ouvertures éditoriales
- Des usages sociaux « utilitaristes » de la littérature de jeunesse ?
- Pour ne pas conclure

I. PREMIÈRE PARTIE Les filles, les garçons et les autres

Paul Berna et Saint-Marcoux, un homme et une femme au cœur de la collection Rouge et Or Françoise Demougin
- Un contexte global _La littérature pour la jeunesse dans les années 1950-1960 Le roman pour lecteurs de 10 à 15 ans
- Saint-Marcoux et Paul Berna : deux auteurs très différents, notamment dans la représentation féminine Les titres Les dédicaces Les premières de couverture L’environnement familial et social Les fins
- Des convergences éthiques et esthétiques Des valeurs partagées Importance du quotidien : le choix du « réalisme »
- Pour conclure : une littérature féminine ?
- Ni tout à fait le même, ni tout à fait une autre Représentations de l’androgynie dans le roman contemporain pour adolescents Laurent Bazin L’androgynie, mythe structurant de l’adolescence ? L’androgynie comme ambivalence L’androgynie comme idéalité L’androgynie comme vertige L’androgynie comme révolte L’androgynie comme révolution
- Féminin/masculin dans deux recueils poétiques pour la jeunesse de David Dumortier Christine Boutevin Filles et garçons dans la poésie pour la jeunesse entre 1970 et 1995 Le corpus métatextuel Les représentations de la critique Des enfants stéréotypés Une lecture axiologique Des commentaires littéraires indigents
- Vierge folle, vierge sage La jeune fille maghrébine dans la littérature de jeunesse migrante : des figures tutélaires à l’engagement féministe Anne Schneider
- Représentations de la masculinité dans les premiers romans de Faïza Guène : un intégriste musulman, un raté et un « mec light » Mattias Aronsson

II. DEUXIÈME PARTIE Du côté des filles : collections et séries

- Courage et ménage : les enfants de la Libération Francis Marcoin Comment être une fille ? Un lycée pas comme les autres
- La fille au cabriolet : modèle d’émancipation pour adolescentes des années 1950 ? Lise Chapuis Acte de Naissance d’Alice/Nancy, héroïne américaine Qui est Alice ? Fiche d’identité d’une héroïne La voiture, symbole d’émancipation Des qualités en marge des stéréotypes féminins Des suggestions multiples 158 Alice « chic fille » et « fille à papa » Un exotisme pour jeunes Françaises
- Jeunes filles en série Reprise et transformations de quelques stéréotypes dans deux ensembles romanesques pour la jeunesse au début du XXIe siècle Jean-François Massol Héroïnes fouillées et personnages crayonnés à gros traits Jeunes filles en apparence : reprise et transformation de quelques stéréotypes Système des vêtements, choix individuels et transgressions dans la série historique Multiplication des miroirs dans le roman contemporain Jeunes filles en projet : une évidence nouvelle ? Origine familiale des projets professionnels Centralité des projets professionnels : de la structuration des récits à l’affirmation d’une personnalité solide Conclusion

III.TROISIÈME PARTIE Filles, garçons et livres d’images : de la production à la réception Femmes et filles du Père Castor Florence Gaiotti

-  Les femmes engagées du Père Castor Une priorité affichée : l’enfant ; un principe tacite : la mixité De quelques albums... 187
- Tous les garçons et les filles au pays des bulles, 1945-1970 : rencontres impossibles ? Olivier Piffault L’après-guerre, ou la liberté retrouvée et contestée Au temps de la Commission : l’ère de la séparation et de la vigilance, ou la disparition des filles Vers une nouvelle ère : l’ouverture à une nouvelle féminité
-  Les albums, supports de socialisation masculine et de socialisation lectorale Stéphane Bonnéry Étudier l’évolution des normes de masculinité dans les livres : dans quelle perspective ? Le caractère genré des jeux enfantins et des relations garçons/filles dans les albums Les attributs de la masculinité dans les activités enfantines évoquées par l’album Les attributs de la masculinité dans les métiers et dans les classes sociales Les attributs du masculin dans l’aventure Prémisses d’évolutions des normes dominantes de masculinité
- Contre-stéréotypes et développement de l’identité de genre Impacts des lectures d’albums en maternelle Séverine Ferrière & Christine Morin-Messabel
Perspectives théoriques de la construction de l’identité genrée
Une approche « psychosociale développementale »
Un « pic de rigidité » dans la construction identitaire chez l’enfant
Une littérature de jeunesse peu neutre
Une action pour promouvoir l’égalité genrée : les albums non sexistes
Observations du côté des élèves
Observation croisée : place des filles et relances des enseignantes
Constats et ouvertures
- Shonens et shojos : baston et petites nanas ? Christine Détrez
Apprendre à être un garçon La baston L’intelligence et l’émotion
Les shojos : une lecture pour toutes les filles ? Les petites nanas et l’eau de rose Comment se démarquer quand on est une fille : les joseis, les mangas de vampires et les yaois

ÉPILOGUE Sous le regard des sciences humaines
- Éclairage de l’Histoire : 1945-1970 Christine Bouneau
Une confrontation stimulante mais complexe des objets d’étude
Un contexte de « montée des jeunes » favorisant une « culture jeune » ? _ Continuités, ruptures et influences : essai de périodisation
- Éclairage de la sociologie : 1970-2012 Jean-Paul Callède
Un pôle d’excellence bordelais de recherches sur la littérature et les jeunes générations
Aux débuts de la sociologie bordelaise des littératures
Une indispensable complémentarité des approches internes et externes
De quelques obstacles majeurs à surmonter...
Des regards croisés sur la littérature de jeunesse (1970-2012)
Des stéréotypes de genre à leur possible évolution créatrice ?
Au croisement des genres, les avis sont-ils partagés ?
De la migration maghrébine forcée à l’intégration inachevée de sa jeunesse
La confrontation problématique à l’androgynie et à la dissonance cognitive ?

- Les auteurs
- Bibliographie
- Bibliographie générale - Bibliographie sur la littérature de jeunesse
- Index - Table des Matières
- Table des Illustrations

>>> Toutes les nouveautés (Ouvrages théoriques)

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse