couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Livres CD

Comptines et berceuses
Textes lus
Chansons
Livres documentaires
Musiques

Livres documentaires

coup de coeurNos titres préférés
Gallimard / Milan / Autres éditeurs /


Le livre de Rattana / J. Failevic ; C. Ducey ; M. Marcelino. - Oskar. - (Histoires à lire et à écouter)

Ce petit album a une visée pédagogique : il transporte le lecteur en Asie. Il débute par une courte histoire, en 3 chapitres, dans laquelle le jeune Pheng dérobe le livre de Rattana car lui n’a pas la chance d’aller à l’école et de posséder un livre… Les illustrations très réaliste collent à l’histoire et lui donnent les couleurs de l’Asie. La lecture à voix haute est des plus simples, sans musique et avec un bruitage d’ambiance minimum. Certains mots imprimés en gros caractères et en couleurs sont définis dans un « Petit grand dico » qui suit l’histoire.
La deuxième piste du CD, Une balade en Asie, est en réalité davantage une découverte de la faune asiatique (panda, alligator, paon, éléphant...) illustrée de façon sonore par les cris des animaux. Une leçon bien vivante sur l’Asie, forcément parcellaire, pour de jeunes lecteurs. Encore une fois pour cette collection, il est étonnant de voir que la partie documentaire n’a qu’un lointain rapport avec la fiction.

coup de coeurMon imagier des instruments / I. Aboulker ; X. Frehring. - Gallimard. - (Eveil musical)

Un livre très pédagogique sans être lassant pour initier un jeune enfant à seize instruments de musique. L’illustration musicale est excellente et très bien enregistrée. Les images modernes et colorées complètent bien les seize mélodies composées par Isabelle Aboulker.
Une excellente initiation ludique à la musique, complétée par des jeux de reconnaissance musicale pour les plus grands.

coup de coeurTout sur la musique ! / M. Rosenfeld, A. Fronty ; C. Destours. - Gallimard

C’est d’abord un guide, non exhaustif bien sûr, pour initier un jeune à la musique. Il présente le langage musical : comment s’écrivent les sons, les notes, les clés, la durée d’une note, la mesure et le temps. Il apprend comment jouer un morceau et faire des nuances comme nos émotions dans la vie. Puis sont abordés la mélodie et l’harmonie, les familles d’instruments et les formations musicales. Enfin l’histoire de la musique permet de passer en revue les plus grands compositeurs et de mieux comprendre cet art utilisé à l’origine comme un moyen de communication avec les esprits et les dieux. Cet ouvrage est un vrai outil pédagogique avec des chapitres bien distincts séparés par de grandes illustrations très colorées, des explications, disposées en paragraphes bien organisés et clairement présentés, titres en caractères gras. Des illustrations aux couleurs vives lui donnent beaucoup de vie : figurine traduisant diverses émotions, dessins d’instruments.
Aspect oral : La voix enjouée de Gilles Avisse reprend en partie les explications du livre avec une illustration musicale de qualité (beaucoup d’extraits de chez Naxos). Tout le disque s’écoute avec plaisir et sans lassitude. Il est vraiment complémentaire du livre car les illustrations sonores permettent à un néophyte de mieux comprendre certains passages ardus du livre.
Malgré la complexité du sujet, un livre cd bien maîtrisé qui peut servir aussi bien à des grands enfants (8-10 ans) qu’à des adultes. Ce parcours musical ludique et intelligent mérite d’être dans toute bibliothèque.

coup de coeurPiotr IlyichTchaïkovski / S. Ollivier ; C. Voake ; B. Allemane. - Gallimard. - (Découverte des musiciens)

Le livre CD reprend toute l’histoire de la vie de Tchaïkovski. Son enfance permet de mieux comprendre son parcours vers la musique. Pour ne pas se mentir à lui-même, Tchaïkovski abandonne son métier de fonctionnaire pour devenir musicien à part entière. Les œuvres les plus importantes du compositeur sont ensuite passées en revue : les ballets "le Lac des cygnes" et "le Casse-Noisette" à qui il donne une dimension symphonique, les deux brillants concertos, les opéras et les six symphonies dont "la Pathétique" est un véritable testament musical.
Aspect oral : Le narrateur Benoît Allemane reprend avec verve l’histoire du compositeur et nous fait découvrir des extraits des principales œuvres citées ci-dessus. Bien représentatif du travail de l’artiste, ce disque permet de mieux découvrir et comprendre sa musique. L’interprétation est souvent datée et semble parfois manquer de nuances malgré de prestigieux interprètes. Ici,la musique aurait gagné à être dissociée du texte afin de pouvoir l’écouter indépendamment de l’histoire.
Ce très bon livre CD à la mise en page dynamique donne envie de se procurer d’autres enregistrements de l’œuvre de ce grand compositeur qu’est Tchaïkovski. Une excellente collection à partir de 6 ans.

La guitare : Hôtel de la Guitare bleue / L. Sauerwein, R. Dyens, A. Le Coutour ; C. Destours, A. Fronty. - Gallimard. - (Mes premières découvertes des instruments)

Pour son anniversaire, le chat Yoyo va découvrir la grande ville. Emporté par le tourbillon de la fête, il perd son papa qu’il finit par retrouver à l’hôtel de la guitare bleue, lieu où celui-ci lui a crié de se rendre. Sur le toit, les rejoint une bande de minous manouches de Chicago. Ce n’est qu’alors qu’on comprend le lien de l’histoire avec la guitare.
Les illustrations très colorées mêlent les lignes géométriques des grands immeubles et les images plus arrondies des animaux.
12 pages documentaires comme dans les autres albums de la collection : Origine de la guitare, Comment est faite une guitare ?, Comment jouer de la guitare ? La position des mains (illustrations sur la position des doigts très claires), La musique pour guitare selon une progression historique (début, romantisme, blues et jazz, héritage espagnol).
Le CD L’histoire occupe 7 plages. La lecture est expressive comme la musique qui s’entrelace avec le texte. L’interprétation des extraits très variée est excellente, séduisante même pour d’assez jeunes enfants. Puis une partie documentaire en 2 temps :
- A la découverte de la guitare, qui fait entendre différents effets que l’on peut obtenir avec cet instrument (percussions, vibrato, glissando, trémolos, slap…)
- Des extraits de compositeurs pour guitare (Robert de Visée, Fernando Sor, Napoléon Coste, Joaquim Rodrigo, Django Reinhardt, K. F. Lundeberg (on peut regretter qu’on ne donne aucun détail sur eux, leur époque, leur style, comme dans les autres titres de la collection).
On notera une distorsion entre la longueur des plages musicales et celle de l’histoire, même si une découverte progressive est possible et même recommandée. Si l’histoire peut plaire dès le très jeune jeune âge, la découverte musicale est un peu plus exigeante, ce qui rend la cible plus large. Le CD est plus varié et plus riche que dans le volume consacré au violon. Un album CD de grande qualité musicale, mais l’histoire aurait pu être plus riche.

La clarinette : Le voyage de Théo / L. Sauerwein, T. Pécou, A. Le Coutour, C. Destours. - Gallimard. - (Mes premières découvertes des instruments)

Théo veut aller dormir chez Max. Mais ses parents refusent et Théo s’enfuit de chez lui. De drôles d’aventures l’attendent. A la fin de l’histoire, un petit côté documentaire avec les différents effets que l’on peut obtenir avec une clarinette et quelques compositeurs et leurs œuvres.
Aspect oral : Cette clarinette suit pas à pas le texte et exprime avec bonheur les sentiments de Théo et les avatars de l’histoire. Cette illustration sonore très imagée nous tient en haleine tout au long du disque avec à la fin une excellente interprétation des œuvres pour clarinette de grands compositeurs.
Une approche très ludique de la clarinette nous dévoile bien toute la richesse sonore de cet instrument. Un très bon livre cd.
Autre lecture
Théo est un petit garçon qui n’aime pas trop apprendre ses tables de multiplication et désire aller dormir chez son ami Max. Devant le refus de ses parents, il s’enfuit mais pris dans un orage, il reçoit une branche sur la tête. Il s’ensuit un voyage rêvé qui lui fait rencontrer des animaux étonnants, un ours brun, une tortue conductrice de bus, un canard sur un bateau voguant vers la mer, un albatros. Revenu à lui en récitant ses tables de multiplication, il n’en réclame pas moins d’aller chez son ami Max, conclusion pleine d’humour. Les illustrations Les couleurs sont éclatantes, variées. Le dessin est naïf, très directement expressif. Certains des animaux du voyage fantastique sont très largement humanisés, ce qui souligne l’aspect cocasse de l’histoire.
La partie documentaire : Les 12 pages suivent le même plan que dans les autres titres : la naissance de l’instrument, sa structure, les différentes sortes de clarinette, la façon de jouer, les utilisations de la clarinette, en soliste, à l’orchestre, dans la musique de chambre et les principaux musiciens qui ont écrit pour la clarinette, dans le passé et au XXe siècle. Les illustrations facilitent la compréhension pour la partie la plus technique.
Le CD plonge l’enfant immédiatement dans la musique. Le récit (7 plages) est entrelacé avec la musique. Les différents morceaux rythment les péripéties dont ils traduisent l’atmosphère. Ils sont suffisamment longs pour favoriser une véritable initiation à la musique. Les différentes sortes de clarinette sont associées à chacun des animaux rencontrés. L’ensemble est interprété sur un rythme vif. La partie documentaire comprend 12 plages, dont des extraits de grands compositeurs, Mozart, Brahms, Poulenc, Luciano Berio, Roddy Skeaping, Robin Jeffrey, Sidney Bbechet. L’interprétation est de qualité. Cet album CD est vraiment réussi. Il peut être découvert en famille, dans le cadre d’activités scolaires et extrascolaires. Il rend la musique accessible à tous.

La musique des Gitans : Le Petit Cheval d’étoiles / B. Fontanel, J. Diab, Titi Robin ; C. Gastaut. - Gallimard. - (Mes premières découvertes de la musique)

Un petit garçon manouche questionne son grand-père sur la vie des gitans autrefois, leur nourriture, leurs métiers… puis il s’égare dans la forêt, prend peur, voit de drôles de formes, et alors qu’il s’apprête à toucher l’une d’entre elles qui lui semble être un cheval, sa famille le retrouve enfin. Il peut alors continuer sa discussion avec son grand-père en se réchauffant au coin du feu pendant la veillée. Son papou lui transmet son savoir sur les étoiles et la liberté de leur peuple.
Les illustrations très colorées, privilégiant les couleurs bleu sombre de la nuit occupent des doubles pages, le texte étant imprimé en blanc. Le dessin est très stylisé et naïf. Elles sont plaisantes et poétiques.
En fin d’ouvrage, partie documentaire :
- 2 pages permettent de connaître les instruments et les voix.
- 2 pages offrent un petit tour d’Europe des Musiques Rom, avec des cartes, des photos légendées ;
- 2 pages présentent la famille Diab qui circule avec leur roulotte pour faire connaître leur mode de vie traditionnel dans les mairies et les écoles (spectacle Nomad’s Land).
- 1 page est consacrée aux Roms en fête, 1 page aux musiciens.
- 1 page transcrit le texte des chansons bilingues (manouche, castillan et catalan).
Le CD
Le récit alterne régulièrement avec des intermèdes musicaux. La musique, créée par Titi Robin, fait bien sentir la « voix » des instruments, l’expressivité de la musique, supérieure à celle des mots. On est entraîné par le son du violon, des guitares manouche et flamenca, du cajon, des palmas et des voix qui chantent en manouche et en catalan ! Cet album CD, malgré ses faiblesses, un certain décalage de destinataire entre l’histoire (pour les plus jeunes) et la partie documentaire plus exigeante, est intéressant et peut permettre de sensibiliser des enfants relativement jeunes à une culture différente. Il est peut-être préférable de commencer par le CD.

Monsieur Hérisson a disparu : A la découverte du violon / L. Sauerwein, R. Campo , C. Destours ; A. Fronty. - Gallimard. - (Mes premières découvertes)

L’objectif est de faire découvrir un instrument, le violon, à des enfants de 3 à 6 ans. Une histoire mise en musique sert d’introduction. Elle met en scène de petits animaux de la forêt : un rat insomniaque kidnappe un hérisson et l’oblige à chanter pour lui tout seul. Heureusement, celui-ci est délivré par ses amis souris, blaireau, renard et hibou. L’intrigue est un peu décevante, mal ficelée et trop longue. Elle est pourtant soutenue par des airs de violon très expressifs qui lui donnent rythme et relief. Les illustrations hautes en couleurs de C. Destours et A. Fronty sont aussi très séduisantes.
La seconde partie est purement documentaire. Le CD propose de réentendre des extraits des principaux airs de l’histoire (chant du hérisson, musique du rat, ... ) pour reconnaître les différentes façon de jouer au violon et d’obtenir des sons : legato, vibrato, pizzicati, tremolos, etc. S’ensuivent des morceaux de violon célèbres écrits par les plus grands compositeurs (Bach, Mozart, Vivaldi...). Quant au livre, il consacre plusieurs doubles-pages à l’histoire du violon : sa naissance, sa fabrication, comment on en joue et enfin sa fortune, son immense répertoire de l’orchestre à la musique de chambre. Cet aspect proprement pédagogique est plutôt réussi avec un va-et-vient entre livre et CD assez pertinent. Il paraît néanmoins inaccessible à de jeunes enfants.
D’où il ressort une certaine incohérence entre une histoire conçue pour les 3-6 ans et un dossier documentaire destiné au plus de 8 ans...

Animal bazar / I. Schoch. - Naïve. - (Naïve livre)

Cet imagier à la particularité d’associer des bruits d’animaux à des bruits de moyens de transport.
Le mystérieux Léo a invité les animaux à son anniversaire, les animaux du monde entier s’y rendent. On peut entendre une quarantaine de cris d’animaux sur le CD avec quelquefois un morceau de piano. La différenciation entre les chants de nombreux oiseaux ou singes demande à l’enfant une écoute affinée. Très agréable à l’écoute même s’il peut paraître un peu long.

Les sons de la terre ; la naissance des percussions / G. Dalbis ; V. Carmona. - L’Entretemps

C’est un parcours musical de Gilles Dalbis d’après sa création pour les jeunesses musicales de France. A partir de la nature, il nous invite à découvrir tous les sons et instruments issus de la terre, de l’arbre, de l’animal et de l’eau. Et des éléments plus modernes aussi (plastique...). Ce voyage initiatique à travers le monde végétal et animal est émaillé de différentes sonorités évoquées par une jeune récitante de dix ans. Voix, chants et aménagements musicaux très bien enregistrés donnent du relief à cette histoire des sons parfois un peu longue. Tout un guide pédagogique de connaissance et de création musicale complète le livre. Riche en information sur les différents instruments, il offre la possibilité d’en fabriquer certains. Ce livre est bien mis en page et illustré avec précision par Valérie Carmona.
Au final, un livre cd très pédagogique et intéressant pour découvrir toute la richesse des différents sons de la nature. Il permet aussi à un enfant dès 5-6 ans de faire ses propres gammes à partir d’instruments qu’il aura lui-même créés.

Affichage de 10 sur 57, voir les autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

Haut de la page

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse