couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Elle est où la ligne ? / D. Cali ; J. Jolivet. - Oskar. - (Trimestre). 2013

Thomas voyage seul en train pour la première fois. Ses parents sont sur le point de divorcer et ont décidé de l’envoyer passer ses vacances chez sa grand-mère. Alors qu’il arrive à Paris gare de l’Est pour prendre une correspondance, une grève surprise est déclenchée. Il appelle sa maman qui le rassure et lui conseille de manger tranquillement les sandwichs qu’elle lui a préparés en attendant l’arrivée de sa grand-mère. Alors qu’il est installé au pied du panneau d’horaires, un SDF s’approche et engage avec lui une conversation sur la vie et les lignes réelles et imaginaires.
Ce roman est une réflexion passionnante sur ses fameuses lignes que certains franchissent tandis que d’autres restent sur le quai. Parfois encore, d’autres les ont dépassées sans en avoir eu conscience et aimeraient revenir en arrière sans succès. Difficile de faire le bon choix !
Davide Cali et Joëlle Jolivet nous offrent ici un roman illustré intéressant et un poil philosophique.
Autre lecture
Ses parents viennent de divorcer, il va passer l’été chez sa grand-mère. A tout juste 10 ans, il effectue son premier voyage seul et cogite... « Je réfléchis beaucoup et souvent, dans ma tête… » A ses parents par exemple : « Je ne comprends pas comment on peut arrêter de s’aimer si on s’est aimés avant. Je ne comprends pas ça. Est-ce qu’il y a une ligne avec l’amour d’un côté et le non-amour de l’autre côté ? Une ligne qu’on peut franchir sans le faire exprès ? » Et ce clochard qui vient lui tenir compagnie à l’annonce de la grève, comment a-t-il franchi la ligne et laissé derrière lui la vie normale ?
Un ouvrage qui dit la fragilité de la vie mais aussi tous les chemins possibles ; ces « lignes qu’on traverse ou pas » sont autant de potentialités à construire sa vie.
Encore un titre sensible et fort dans cette collection (Trimestre) que l’on apprécie décidément beaucoup, illustré ici par Joëlle Jolivet. Elle donne aux lignes toute leur portée.

Mot(s)-clé associé(s) : Roman 2013 - Philosophie - Divorce/Famille recomposée - Précarité -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse