couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur La pouilleuse / C. Beauvais. - Sarbacane

Ils sont 5 élèves de première issus des beaux quartiers qui décident, une énième fois, de sécher les cours. Comment les évènements se sont enchaînés ? Le narrateur ne sait trop comment l’expliquer mais il énumère les faits, comme incapable d’avoir de la distance. Ils se sont baladés, ont acheté à manger, croisé une classe, une gamine un peu à la traîne et l’ont chopée. Parce qu’elle a des poux, parce qu’ils doivent évacuer une haine de l’autre, la petite Elikya va subir leurs humiliations, leur violence psychique qui veulent la réduire à l’état de parasite, comme les poux qu’ils lui chassent de la tête.
Un « crime social, un crime raciste, un crime de classe » décrit dans toute sa violence et son absurdité. Et son actualité. L’empathie reste minimale.
Autre lecture
Une bande de jeunes lycéens kidnappe une petite fille. David raconte l’inexplicable. Comment ils en sont venus à séquestrer une toute jeune enfant, le déroulement des faits. Manque l’explication. Quelques pistes sont évoquées...
Un livre qui met mal à l’aise. Un fait divers sous forme de fiction mais qu’on imagine très bien se dérouler dans la réalité ! Il évoque avant tout le phénomène de groupe et les terribles effets combinés de l’ennui et de la haine. Pourtant, même si les thèmes abordés sont intéressants et l’écriture fluide, le récit reste de l’ordre des "affaires non élucidées", frustrant. Au final, il ne reste que la démangeaison.
« Ils ont essayé de chercher des explications, ils ont voulu comprendre, on a essayé de les aider en répondant à toutes leurs questions. On a été très dociles. Ca n’a pas fait avancer les choses. »

Mot(s)-clé associé(s) : Roman 2012 - Adolescence - Délinquance - Rapport au groupe - Violence - Kidnapping -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse