couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Les cahiers / ACCES. - ACCES. - (Les cahiers ; 1,2,3,4)

Cette publication répond à la demande des services engagés dans des projets Livre et petite enfance. S’appuyant sur des pratiques d’animation et d’observation développées dans de nombreux services depuis 1982, Les Cahiers d’A.C.C.E.S. se veulent à la fois, compte rendu d’expériences et outil de réflexion.

Les cinq cahiers d’A.C.C.E.S. ont été réimprimés en un seul volume.

A.C.C.E.S. propose ces cahiers après plus de vingt ans de pratique et de réflexion autour des livres pour les bébés et leur famille. Ils se veulent un outil pour répondre aux difficultés rencontrées avec l’écrit dès l’enfance.

Ce sont les travaux des chercheurs qui nous ont conduit à généraliser le contact avec les livres dès le plus jeune âge. Les bébés ont besoin de lait, de caresses et d’histoires... Ils ont une vive appétence pour la langue écrite, celle des belles histoires, des comptines et des contes. En effet, ils nous démontrent que de la même façon qu’ils sont égaux dans leurs progrès sensoriels et psychomoteurs, ils le sont aussi dans leur appétit pour les premiers mythes, les premiers symboles, que leur famille soit ou non lectrice. Les plus petits font ainsi la preuve de leur plaisir d’écouter lire, dans tous les milieux, et leur curiosité pour les beaux textes dans les premiers albums.

La qualité littéraire et esthétique de ces livres d’images est un élément essentiel, et c’est une raison de plus pour impliquer les personnels du livre. C’est ainsi que notre réflexion a cheminé, par des échanges entre les bibliothécaires et les profesionnels de la petite enfance, au long des expériences menées en commun qui incitent chacun à sortir "hors les murs" des services. Notre priorité, ce sont les animations régulières, sous le regard des parents, pour de petits groupes d’enfants d’âges différents, en commençant avant les premiers mots, âge d’or s’il en est pour conquérir parents et professionnels.

Ainsi les travaux scientifiques sur l’appropriation de la langue écrite se trouvent amplement vérifiés : l’appétit pour les récits est vraiment intense durant la petite enfance ainsi que l’intérêt pour les livres, l’entourage proche partage constamment avec plaisir cet intérêt. Ceci est le début de la fréquentation des bibliothèques et de leurs lieux de lecture "de proximité", qui seront le complément indispensable pour que les acquisitions scolaires soient solides et durables.

Cette dynamique éducative est indispensable à notre époque - où une difficulté avec l’écrit représente un sérieux handicap - et elle est trop souvent négligée, inégalement appliquée par les collectivités locales et territoriales. S’il existe de nombreuses réalisations remarquables, il reste encore beaucoup de "zones blanches" à conquérir. Les projets livres et bébés sont une amorce pour untel développement, pour plus d’égalité dans la conquête de la langue écrite.

Nos formations Livres petite enfance sont toujours associées à un travail d’animation où un service bibliothèque est impliqué. En effet, la meilleur chance de diffuser ces expériences, c’est de les faire vivre et de partager alors ce goût des bébés pour les premières lectures à voix haute. C’est pourquoi nous choisissons, pour mieux convaincre, d’aller vers les familles, dans les quartiers et les communes rurales les plus en difficulté, sans pour autant les considérer à part. Ainsi, ce lien essentiel avec la littérature "première" pourra s’adresser à tous, sans exclusive.
Marie Bonnafé

Les cahiers n°1 Les observations

Historique
par Jacqueline Roy

Animer et observer : est-ce un paradoxe ?
par Isabelle Sauer

Qu’est-ce que tu écris ?
par Claudia Maria de Lima Brandao

De l’intérêt de l’album sans texte
par Fatima Berdous

A chacun son voyage
par Muriel Hocquaux

Un patchwork d’histoires et de rencontres
par Patricia Pereira-Leite

Bébés en crèche
par Nathalie Virnot

En conclusion
par Marie Bonnafé

Les cahiers n°2 Actions itinérantes

Du colportage à la camionette
par Marie Bonnafé

Itinérances
par Thérèse Pajot

Livres en balade : naissance d’un projet
par Christine Rosso

Une tournée
par Danièle Raimbault

Regards croisés
par Joëlle Turin

Où il est question de liberté
par Geneviève Patte

"Best-Célèbres" du camion
par Joëlle Turin

Les cahiers n°3 Les livres, c’est toujours bon pour les bébés

Les livres et les bébés, c’est freudien !
par Marie Bonnafé

A propos des comptines et des albums
par Michel Defourny

L’album mode d’emploi
par Joëlle Turin

Peur, références et révérences, au fil des jours, dis-moi si tu m’aimes
par Sylvie Amiche et Joëlle Turin

Bébés chouettes
par Nathalie Virnot

Eric Carle
par Muriel Hocquaux

La tendresse de l’humour
par Véronique Hadengue

L’album sans texte
par Elisabeth Bergeron

Interviews : Jeanne Ashbé, Antonin Louchard, Claude Ponti

Les cahiers n°4 Hommage à René Diatkine

René Diatkine - La création d’A.C.C.E.S. et ses enjeux
par Marie Bonnafé

Interview
par Nicole Zucca

Lectures et développement psychique
par René Diatkine

René Diatkine à Saint-Michel-Sur-Orge
par Joëlle Turin

La formation du langage imaginaire
par René Diatkine

Les livres, c’est bon pour les bébés...
préface par René Diatkine

Développement psychique et transmission culturelle
par René Diatkine

C’est le monsieur qui m’a permis de cueillir des mûres
par Patricia Pereira-Leite

Hommage à René Diatkine
par Geneviève Patte

Comment j’ai appris mon métier
par Claudia Brandao

René Diatkine aujourd’hui
par Jacqueline Roy

Repères bibliographiques

Les cahiers n°5 Lieux de lecture, lectures d’enfance

Editorial
par Marie Bonnafé

Où il est question de lectures et de lecteurs
Un colloque fondateur
par Elisabeth Bergeron

On n’a jamais fini d’apprendre à lire
par Anne-Marie Chartier (propos recueillis par Joëlle Turin)

La bibliothèque, lieu de l’accès individuel au livre et à la lecture
par Sabine Noël

La lecture avant les textes écrits
par Evelio Cabrejo-Parra

Lieux de lecture
A la bibliothèque
propos recueillis par Joëlle Turin

A l’hôpital
par Claudie Guérin

A l’école maternelle
propos recueillis par Marie-Claire Bruley

Dans la rue
par Françoise Fontaine

En prison
propos recueillis par Joëlle Turin

Lecture d’enfance
L’idée de raconter mes premières lectures me plaît
par Jean Starobinski

J’ai pris l’habitude de raconter mes histoires grecques à mon petit-fils
par Jean-Pierre Vernant

Le bleu qui n’a pas fait du noir
par Paul Denis

Les livres qu’on a aimés dans l’enfance sont en quelque sorte les signes de notre destin
par Jean-Baptiste Parra

Je me souviens de ces rayons au-dessus des lits où il n’y avait qu’à piocher
par François Place

L’hospitalité de la lecture
par Daniel Goldin

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse