couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Encore un conte ? / C. de la Genardière. - L’Harmattan. - (Ecriture et Transmission)

Une première édition étant épuisée, voici cet ouvrage de nouveau disponible, revu et augmenté d’une troisième partie ouvrant sur Les Mille et une Nuits.
De tous temps, les contes se transmettent. Dits, écrits et commentés, ils n’ont cessé de rendre manifeste une tension entre cultures orales et écrites, divertissement et enseignement, croyance et vérité.
Le Petit Chaperon Rouge est un conte supposé connu de tous, mais il gît bien souvent dans nos mémoires à l’état de "scénario-fossile" à l’usage des enfants. Claude de la Genardière place l’adulte qui s’expose à la quête de ses variations et traitements multiples, face à la charge la plus explosive des risques et des nécessités de la transmission. Il y va de la vie et de la mort, du désir et de la loi, et du rapport entre générations,
Du Petit Chaperon Rouge aux Mille et une Nuits l’auteur remet en cause la notion d’interprétation telle qu’elle est habituellement "appliquée" aux contes, en déplaçant sa lecture du contenu des récits aux cadres de leur circulation et aux situations transférentielles qu’ils appellent. Elle propose à tous ceux qu’intéressent les contes d’interroger ce qu’ils en attendent à la lumière de ce qu’ils risquent d’eux-mêmes en les adressant à autrui (parents, pédagogues, éducateurs, thérapeutes, animateurs, etc.) (Résumé de l’éditeur)

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION « ENCORE UN CONTE ? »
PREMIÈRE PARTIE : QUAND L’ÉCRIT PREND D’ASSAUT LES TRADITIONS ORALES
CHAPITRE I : « HISTOIRES DE L’AUTRE » LECTURE D’UNE VERSION ORALE DU PETIT CHAPERON ROUGE RECUEILLIE PAR LE FOLKLORISTE ACHILLE MILLIEN

CHAPITRE II : QU’EST NOTRE SAGESSE POPULAIRE DEVENUE ?

CHAPITRE III : « L’AUTRE SCÈNE DES LOUPS ». LECTURE DE LA VERSION ADAPTÉE PAR HENRI POURRAT

CHAPITRE IV : FIDÈLES ? INFIDÈLES ? LES USAGERS DU CONTE AUX PRISES AVEC LEURS JUGES
DEUXIÈME PARTIE : PROTÉE À L’ŒUVRE DANS LE CONTE ADAPTATIONS, COMMENTAIRES ET VARIATIONS DU PETIT CHAPERON ROUGE
CHAPITRE I : LECTURES DE LA VERSION ADAPTÉE PAR PERRAULT
- « DANS L’ENTRE-DEUX-MÈRES »
- CENSEURS AUX ABOIS
- LE SYNDROME DU DÉNOUEMENT
- L’ADULTE MIS À L’ÉPREUVE DU CONTE

CHAPITRE II : LECTURES DE LA VERSION ADAPTÉE PAR LES GRIMM
- « QUE VEUT UNE ENFANT ? »
- QUE FAISONS-NOUS DES GRIMM ?
- A CHACUN SON USAGE DU CONTE

CHAPITRE III : LE PETIT CHAPERON ROUGE AUJOURD’HUI PLUS QUE JAMAIS
TROISIÈME PARTIE : RACONTER L’ACTE DE TRANSMISSION
CHAPITRE I : DE L’INTERPRÉTATION DU CONTE À SA TRANSMISSION
- LE PETIT CHAPERON ROUGE DE PIERRETTE FLEUTIAUX OU LA MÉMOIRE EN ABÎME
- LES GÉNÉRATIONS EXPOSÉES AUX RISQUES DU CONTE.-

CHAPITRE II : DU RÉCIT-CADRE À LA SITUATION TRANSFÉRENTIELLE
- COMMENT S’ÉCRIVENT LES SITUATIONS DE CONTAGE ?..
- LIRE LE CADRE DES MILLE ET UNE NUITS

POUR CONCLURE : DU CONTE « À L’USAGE DES ENFANTS » OU DE L’ENFANT « À L’USAGE DES ADULTES » ?
De l’enfant-alibi à l’enfant veilleur
BIBLIOGRAPHIE

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse