couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Le conte oriental / J. Darwiche. - Edisud. - (L’espace du conte)

Au Moyen-Orient, le conte relève d’une tradition orale extrêmement riche et variée. Dans cette région du monde, plusieurs civilisations sont nées, se sont côtoyées, plusieurs religions ont vu le jour, les routes du commerce se croisaient et de leurs voyages en Inde ou en Chine les commerçants ramenaient des marchandises, mais aussi des histoires. Les contes de la région sont marqués par cette ouverture sur l’ailleurs et ce brassage culturel.

Conteur connu et reconnu, sollicité dans de nombreux pays pour son talent, Jihad Darwiche retrace ici la tradition orale du conte oriental et nous livre un peu de son savoir-faire dans l’art de conter, tout en faisant un large choix de contes et de mythes. Certains, comme l’histoire d’amour entre la déesse Ishtar et le dieu Tammouz, gravés sur des tablettes, ont été sauvés de l’oubli ; d’autres, comme l’histoire d’Antar, pouvaient encore être entendus jusqu’aux années 70 dans les cafés du Liban et de Syrie ; enfin les contes merveilleux, de sagesse, ou les randonnées sont toujours racontés dans les foyers par les parents et les grands-parents. (Résumé de l’éditeur)

TABLE DES MATIÈRES

LA TRADITION ORALE AU LIBAN
DIVERSITÉ DE LA LITTÉRATURE ORALE

La poésie populaire
Les proverbes
Les berceuses
Les rêves
La lecture dans le marc de café
Les anecdotes et les contes facétieux
Les récits
Le conte proprement dit

QUI RACONTAIT ?
Le conteur
Celui ou celle qui connaît les contes

COMMENT RACONTAIT-ON ?
Le déroulement d’une séance
Les points communs des conteurs

LES STRATÉGIES DU CONTE
Le conte comme réponse à une demande
Les formules
Les formules d’ouverture
Les formules de clôture
Les formules du milieu
Les autres procédés
Le mot juste
Le regard
La voix
Le geste
La répétition
Le style direct
L’espace et le temps

LE CONTE AUJOURD’HUI
LES CONTES
CONTES MERVEILLEUX

Les trois frères
Main en scie, main en hache
Le citron magique
L’homme, le serpent et le hérisson
Warda
Ali et la princesse
As-Shâter Hassan
Le cheveu de lumière
L’oiseau bleu

CONTES DE SAGESSE
La blessure de la parole
Intelligence et patience
Le paysan et le serpent
Le métier de roi
La mort
Le repas du corbeau
L’œil du loup
Le sens de la vie
Le sacrifice
La guêpe et la fourmi
L’homme hésitant
L’enfant préféré
Le corbeau et la perdrix

CONTES DE RUSES
La ruse des femmes
Le renard qui couvait des oeufs
Le barbier et son esclave

CONTES FACÉTIEUX
La petite femme
Le poisson et le poulet
Rien du tout
Le pet historique
Encore
Le troisième verre
Les histoires de Karakoch
La justice de Karakoch
Le jugement dérangeant
Les histoires de Jiha
Le partage
L’ancienne lune
Comme deux frères
Comme ça
Le rêve
Le voisin et l’âne
Les quarante questions
La bouteille de vin
La lettre
Qui parlera le premier ?

LES PROVERBES
Crache le caillou
II a la taille du gibet
Dialogue de sourds

LES RANDONNÉES
La puce et le pou
La mare aux aveux

LES CONTES RELIGIEUX
Le nom caché de Dieu
Jésus et le nom caché
L’homme qui marchait sur l’eau

LES RÉCITS
L’histoire d’Antara Ibn Chaddad
Le troisième voyage de Sindbad
Ishtar et Tammouz

LE CONTEUR ET SON CONTE

QUELQUES PISTES POUR DÉBUTANTS

LA SINCÉRITÉ

LA LIBERTÉ

LA RELATION

ENTRE LE CONTEUR ET LE CONTE

LA DISTANCE

LE TEMPS

QUEL CONTE CHOISIR ?

L’interactivité
Le conteur et sa mémoire
Les personnages et la géographie
La voix
Les gestes

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2001 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse