couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Femmes qui courent avec les loups/ C. Pinkola Estés. - Grasset

Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle 1a Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l’animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde.
Pourtant, si éloignées que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C’est à nous d’y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin.
De par sa double tradition de psychanalyste et de conteuse, Clarissa Pinkola Estés nous aide à entreprendre la démarche grâce à cet ouvrage unique, parcouru par le souffle d’une immense générosité. A travers les « fouilles psycho-archéologiques » des ruines dé l’inconscient féminin qu’elle effectue depuis plus de vingt ans, elle nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la Petite Marchande d’allumettes.
La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’âme, donneuse de vie.
Il ne tient qu’à nous d’être cette femme-là. (Résumé de l’éditeur)

TABLE

LE DON DE LA FEMME SAUVAGE :
Avant-propos
Introduction : Chanter au-dessus des os

LES HISTOIRES

1. Hurler avec les loups : résurrection de la Femme Sauvage
La Loba, la Louve
La Loba
Les Quatre Rabbis

2. Traquer l’intrus : un début d’initiation
Barbe-Bleue
Le prédateur naturel de la psyché
La femme naïve comme proie
La clef de la connaissance : savoir fureter
Le fiancé animal
L’odeur du sang
Rentrer sous terre et resurgir par-derrière
Pousser le cri
Les mangeurs de péché
L’homme noir dans les rêves des femmes

3. Découvrir les faits au flair : le rétablissement de l’intuition en tant qu’initiation
La poupée dans la poche : Vassilissa la Sage Vassilissa
Première tâche - Permettre à la Trop-bonne Mère de mourir
Deuxième tâche - Mettre d nu l’ombre brute
Troisième tâche - Naviguer dans l’obscurité
Quatrième tâche - Faire face d la Vieille Sorcière Sauvage
Cinquième tâche - Servir le Non-rationnel
Sixième tâche - Séparer ceci de cela
Septième tâche - Interroger les Mystères
Huitième tâche - Se tenir d quatre pattes
Neuvième tâche - Reprojeter l’Ombre

4. Le compagnon : l’union avec l’autre
Un hymne à l’Homme Sauvage : Manawee
Manawee
La nature duale des femmes
Le pouvoir du Deux
Le pouvoir du nom
La tenace nature canine
L’appétit qui séduit et handicape
Parvenir à la férocité
La femme intérieure

5. La chasse : quand le cœur est un chasseur solitaire
La Femme Squelette : affronter la nature de Vie/Mort/Vie de
l’amour
La Femme Squelette
La mort dans la maison de l’amour
Les premières phases de l’amour
Découverte accidentelle d’un trésor
Etre pourchassé et se cacher
Désenchevêtrer le squelette
Le sommeil de la confiance
Verser un pleur
Les ultimes phases de l’amour
Le coeur en guise de tambour et le chant
La danse du corps et de l’âme

6. Découvrir sa vraie bande : les bienfaits de l’appartenance
Le vilain petit canard
L’exil de l’enfant dissemblable
Différentes sortes de mères
La mère ambivalente
La mère effondrée
La mère-enfant ou la mère non maternée
A mère forte, enfant fort
En mauvaise compagnie
Avoir l’air différent
Emotions gelées, créativité gelée
L’étranger de passage
Le bénéfice de l’exil
Les chats hirsutes et les poules qui louchent
Mémoire garder et continuer, envers et contre tout
De l’amour pour l’âme
Le Zygote Interverti

7. Le corps joyeux : la chair sauvage
Le langage du corps
Le corps dans les contes de fées
Le pouvoir dans les flancs
La Mariposa, la Femme Papillon

8. L’instinct de conservation : identifier les pièges, cages et appâts empoisonnés
La femme redevenue sauvage
Les Souliers rouges
La perte brutale dans les contes de fées
Les souliers rouges cousus main
Les pièges
Piège n° 1 - Le carrosse doré, la vie dévaluée
Piège n°2 - La vieille femme sèche, la force sénescente
Piège n° 3 - Brûler le trésor : Hambre del Alma, la faim de l’âme
Piège n° 4 - Endommagement de l’instinct fondamental, conséquence de la capture
Piège n° 5 - Essayer de vivre furtivement une vie secrète, être coupée en deux
Piège n° 6 - Faiblesse face d la collectivité, rébellion de l’ombre
Piège n° 7 - Faire semblant, essayer d’être sage, normaliser l’anormal
Piège n° 8 - La danse folle, obsession et addiction
Dans la maison du bourreau : tenter d’ôter les souliers, trop tard...
Retour à la vie cousue main, guérison des instincts endommagés

9. Rentrer chez soi : retour à soi-même
Peau de Phoque, Peau d’Ame
La perte du sens de l’âme en tant qu’initiation
Perdre sa peau
L’homme seul
L’enfant-esprit
Desséchée, mutilée
Entendre l’appel de l’Ancienne
Un trop long séjour
Tout lâcher et plonger
La femme médiale : respirer sous l’eau
Faire surface
La pratique de la solitude intentionnelle
L’écologie innée des femmes

10. L’eau claire : nourrir la vie créatrice
La Llorona
La pollution de l’âme sauvage
Du poison dans la rivière
Le feu sur la rivière
L’homme de la rivière
Rendre la rivière d la rivière
Perte de concentration et usine à rêveries
La Petite Marchande d’Allumettes
Ecarter les rêveries créatrices
Réactiver le feu créateur
Les Trois Cheveux d’Or

11. La chaleur : retrouver une sexualité sacrée
Les Déesses sales
Baubo : la Déesse du ventre
Coyote Dick
Une visite au Rwanda

12. Marquer le territoire : les limites de la rage et du pardon
L’ours au croissant de lune
La rage comme professeur
Faire intervenir la guérisseuse : escalader la montagne
L’ours-esprit
Le feu qui transforme et l’action requise
Une juste colère
Les arbres desséchés
Les Descansos
Rage et instinct endommagé
La fureur collective
Blocage dans une rage ancienne
Les quatre étapes du pardon
Aller de l’avant
S’abstenir
Oublier
Pardonner

13. Cicatrices de guerre : faire partie du clan des cicatrices
Secrets assassins
La zone morte ..
La Femme aux Cheveux d’Or
Le « boubou émissaire »

14. La Selva subterrânea : initiation dans la forêt souterraine
La Jeune Fille sans Mains
Première phase - Le marché à l’aveuglette
Deuxième phase - Le démembrement
Troisième phase - L’errance
Quatrième phase - Trouver l’amour dans le monde du dessous
La jeune fille
L’esprit en blanc
Le jardinier
Le roi
Le mage
La reine-mère/la vieille
Le diable
Cinquième phase - Les déchirements de l’âme
Sixième phase - Le domaine de la Femme Sauvage
Septième phase - Les mariés sauvages

15. Suivre comme une ombre : Canto Hondo, le chant profond

16. Le cil du loup

Postface : L’histoire comme remède
Addendum
Notes
Education d’une jeune louve : une bibliographie
Remerciements
Index

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2001 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse