couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur La boîte magique / E. Montelle. - Callicéphale

Le kamishibaï ou théâtre d’imagés est une technique de contage d’origine japonaise, basée sur des images de la taille d’un écran de télévision défilant dans un castelet de bois à trois portes (butaï). Il a suivi l’histoire du japon depuis le VIIIe siècle. Après un long endormissement, il a connu un renouveau à la fin du XIXe siècle avec l’apparition du cinéma. Mais ce n’est qu’en 1923 qu’apparaît le premier kamishibaï pour enfants, intitulé La chauve-souris d’or et inspiré des mangas (mot désignant les croquis burlesques, créé par le peintre Hokusaï au XVIIIe siècle). Depuis les années soixante-dix, le kamishibaï s’est répandu dans le monde (Suisse, France, Hollande, Belgique, États-Unis) et s’est adapté aux conditions culturelles des pays d’accueil. Le kamishibaï peut être utilisé facilement dans tous les lieux de rencontre (bibliothèques, écoles, hôpitaux, prisons, maisons de retraite...). Il est irremplaçable pour l’alphabétisation, la lecture de l’image, l’apprentissage de la lecture à haute voix, la création et l’écriture d’histoires. ( Résumé de l’éditeur)

Sommaire

Introduction

CHAPITRE 1
Le théâtre d’images et son utilisation

Le kamishibaï ou jeu théâtral de papier
Le butaï ou castelet en bois
Préparation et déroulement d’une séance
Présentation des images
Décor et ambiance
Mise en forme
Voix et bruitages
Répétition
Conclusion : un support d’histoire qui concentre l’attention

CHAPITRE 2
Histoire du kamishibaï

Une invention japonaise
Fin des années vingt : premier kamishibaï spécialement destiné aux enfants
Les gaïtos ou oncles kamishibaï
Le kamishibaï en Europe
Années soixante-cinq, soixante-dix : Tomoko à Clamart
1976 : de la Foire de Bologne à la Bibliothèque des jeunes de La Chaux-de-Fonds
Des kamishibaïs pour le butaï
Conclusion : à la recherche d’un éditeur

CHAPITRE 3
Se procurer des histoires

Édition européenne
Callicéphale éditions, Strasbourg
Éditions Bodoni, Paris
CREDE (Centre de Ressources en Éducation de l’Enfance), Lausanne
ABC, Bruxelles
Bibliomedia Suisse, Soleure
Het ABC, Amsterdam
IKAJA (International Kamishibaï Association of Japan), Kawasaki
Kamishibaï for kids, New York
Kim Dong, Vietnam
Un cas à part
Collections et expositions
Conclusion : un support d’histoire qui se répand dans le monde

CHAPITRE 4
Spécificités du kamishibaï

Conte oral et kamishibaï
Album et kamishibaï
Spectacle de marionnettes et kamishibaï
Télévision et kamishibaï
Ordinateur
Kamishibaïs digitaux
Conclusion : des médias complémentaires

CHAPITRE 5
Les créateurs

Fabriquer un butai
Écrire pour le kamishibaï
Illustrer un kamishibaï
Le conte du chat triste : un exemple de création scolaire pluridisciplinaire
Conclusion : le kamishibaï, fruit d’une collaboration

CHAPITRE 6
Applications pédagogiques

Théâtre d’images et pédagogie
Construire un butaï individuel
Lire à haute voix devant un public
Atelier d’écriture
Rusé, le renard farceur, une réalisation d’élèves
Le kamishibaï en bibliothèques
Orthophonie
Conclusion : un outil pédagogique de première nécessité

CHAPITRE 7
Autres domaines

Initiation artistique
Spectacles
Information documentaire
Apprentissage du langage
Un exemple original : favoriser la pratique de l’oral grâce au latin
Intégration des étrangers
Apprentissage des comportements sociaux
Connaissance de la langue de la communauté voisine
Quelques idées pédagogiques pour conclure

CHAPITRE 8
Les publics

Tout-petits (crèches, jardins d’enfants, maternelles)
Handicapés
Enfants sourds ou malentendants
Personnes âgées
Conclusion : que d’occasions pour raconter !

CHAPITRE 9
Formations

Formation au Centre Pierre-Coullery à la Chaux-de-Fonds (Suisse)
Culture japonaise et création artistique
Formation continue : l’actualité du kamishibaï
Conclusion : simplicité et créativité

CHAPITRE 10
Perspectives et conclusion

Les utilisateurs
Les éditeurs
Conclusion : coordination des travaux
Glossaire
Remerciements
Bibliographie et kamishigraphie

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse