couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Andersen et ses contes / I. Jan. - Aubier

Première rencontre de l’enfance avec l’imaginaire, les Contes d’Andersen vivent dans la mémoire collective. On s’enchantera toujours du Vilain Petit Canard, du Rossignol, de la Petite Sirène. Écrivain populaire, universel, glorieux, Andersen ne serait-il pas un écrivain méconnu ? Les Contes ont sans doute quelque chose d’autre à nous dire que cet enchantement.
Dans l’Europe romantique, Andersen représente l’arrivée, en littérature, de la misère et de la névrose. Quel est donc cet écrivain singulier qui s’exprime sous le déguisement fragile et absurde du joujou ?
Une œuvre où le pseudonyme joue un tel rôle évoque celle du grand contemporain, son compatriote Sören Kierkegaard. Est-il arbitraire de rapprocher le philosophe qui est allé aux plus extrêmes limites de la pensée, et le conteur pour enfants ? Non, si le conteur établit avec la littérature un rapport conflictuel, celui-là même que le philosophe établit avec la philosophie. Si l’œuvre d’Andersen nous touche aujourd’hui encore si profondément, c’est parce qu’elle est, elle aussi, à sa manière, pleinement existentielle... (Résumé de l’éditeur)

TABLE DES MATIÈRES

Chapitre premier : Photographies et autobiographies
- II : Correspondances et dissonances
- III : Vagabondages et improvisation
- IV : Harmonie contre mélodie
- V : Conte ou histoire, Mémoire ou souvenir
- VI : Magie et réalité
- VII : Le plus court chemin
- VIII : Au-delà de l’enfance
- IX : Au-delà de la littérature
- X : Pseudonymie
- XI : Poésie ou dorure
- XII : Le vent raconte
- XIII : L’air libre et la feuille volante
- XIV : Le doute suprême et le dernier refus

Cinq contes d’Andersen

- I. La malle volante
- II. L’ombre
- III. Le faux col
- IV. Le vent raconte l’histoire de Valdemar Daae et de ses filles
- V. La muse du nouveau siècle

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse