couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur L’ enfant et les images de la littérature enfantine / J. Danset-Léger. - Pierre Mardaga

En feuilletant un livre, c’est d’abord, ou seulement, sur les images que s’arrête un enfant, même quand il sait lire, et naturellement bien avant de savoir lire. Cela justifie, sans qu’il soit nécessaire d’arguer de la place prépondérante des images dans les albums conçus pour les enfants jeunes, que priorité soit donnée à l’image dans l’effort qui s’impose (comme le montre un examen de la situation de la littérature enfantine) pour chercher ce qui est le mieux adapté, et donner ainsi au livre pour enfants les meilleures chances d’efficacité comme instrument d’éveil, d’affinement de la sensibilité, d’incitation à l’expression et à la communication, d’appel au « pouvoir de lire ».
Les images de la littérature enfantine ont en commun d’être destinées à des enfants. Or, qu’en font-ils, et que leur font-elles ? Ces questions, relatives à l’attrait qu’exercent les images ainsi qu’à leur déchiffrement, qui dépendent des multiples aspects de la forme et du contenu, font l’objet de discussions alimentées grâce au recours à des éléments puisés, pour l’essentiel, dans la littérature scientifique (une bibliographie de près de 600 titres permet d’utiliser cet ouvrage comme source de références concernant l’enfant et les images). Ces éléments sont pour une large part issus de travaux consacrés à l’étude du développement des « comportements esthétiques », la question du déchiffrement des images par l’enfant n’ayant guère encore profité du surcroît d’intérêt porté depuis quelques années par les psychologues aux problèmes posés par la communication non verbale, la profusion des recherches en sémiologie picturale ou graphique ne pouvant faire illusion à cet égard, compte tenu des options théoriques discutables (reflétées dans les emprunts à la terminologie des linguistes) et surtout des options méthodologiques dont procèdent ces recherches, qui sont fort éloignées de celles du psychologue, attentif au comportement et à ses produits.
Les discussions sont illustrées par des données expérimentales recueillies par l’auteur dans des situations contrôlées de comparaison et de lecture d’images (utilisant plus d’une centaine d’images extraites d’une cinquantaine d’albums pour enfants, présentées hors-texte) où l’on s’applique à faire parler des enfants (plus de trois cents au total) d’âge préscolaire ou scolaire.
Les variables considérées portent principalement sur la fidélité au réel, et sur l’organisation des images définie par rapport à la quantité de leurs composants ou à leur disposition quand elles font partie de séquences narratives. Sans doute est-ce trop peu pour tenter de dégager (si c’était possible) des lois ou des recettes infaillibles applicables à la création dans ce domaine. Mais c’est peut-être suffisant pour montrer (c’est le but de l’ouvrage) des exemples d’éclairages que peuvent offrir la psychologie et ses méthodes, exemples éventuellement susceptibles d’inspirer des suggestions utiles déjà pour l’action, et surtout pour de nouvelles recherches dans un secteur insuffisamment exploré. (Résumé de l’éditeur)

Table des matières

Avant-propos
Introduction

Chapitre I. La littérature enfantine
1. Aspects économiques et sociologiques
- La production française
- Motivations et conduites des acheteurs
Sur le livre d’enfants comme cadeau
Sur les traits de l’acheteur et les conditions de l’acte d’achat d’un livre pour enfants
- Le temps de lire des enfants
2. Nécessité de connaître l’enfant
- L’enquête des psychologues
- Une œuvre exemplaire
- Une expérience de recours à la psychologie de l’enfant
- Vers une prise de conscience des éditeurs
Notes

Chapitre II. L’enfant, les livres et les images
1.L’enfant et les livres
- Enquête sur les préférences
- Tentative d’expérimentation sur les réactions d’enfants à la lecture de livres d’images
2.L’enfant et les images
- Retombées des recherches utilisant des images
-Des images et des mots - Image et lecture
- Image et comportements esthétiques
Diversité des critères de choix
Evolution du goût pour le réalisme
L’appréciation des couleurs, des lignes et des formes
Préférence pour la complexité et autres variables collatives
- Déchiffrement des images
3.Pour une analyse des réactions de l’enfant aux images de la littérature enfantine
- Priorité à l’image
- L’attrait et la lecture des images
-Faire parler à propos des images
- Variables
- Le choix des âges
Notes

Chapitre III.L’attrait des images réalistes
1.Des faits
2.Primat du réalisme
3.Fondement et signification des préférences pour le réalisme des images
- L’évolution des commentaires des enfants
- Réalisme et information
- Préférence pour le réalisme et pensée opératoire
- Influence du système socio-culturel
- Le réalisme conformiste
Notes

Chapitre IV. L’attrait des images incongrues
1.Des faits
2.La distinction du réel et de l’imaginaire dans les images
3.L’évolution des préférences et sa signification
4.Agrément et curiosité
5. L’autre réalité
Notes

Chapitre V.L’attrait des images complexes
1.Des faits
2.Les aspects et les effets de la complexité
3.Développement des préférences à l’égard de la complexité des images
4. Sexe et complexité des images
Notes

Chapitre VI. Image et langage : la liberté du lecteur d’images
1.Statut analogique de l’image
2.Caractère linéaire du langage
3.Signe iconique et signe linguistique
4.Codes de la ressemblance et appréhension séquentielle de l’image
5. Y a-t-il une syntaxe de l’image ?
6.Liberté du lecteur d’images : Questions pour le psychologue
Notes

Chapitre VII. Aspects de la lecture d’une image
1.Comment analyser les réponses d’enfants lecteurs d’images
- Niveaux de lecture
- Longueur de lecture
- Pluralité de lecture
- Découpage de lecture
- Ordre et fréquence de lecture
2.Les effets du contenu de l’image
- Nombre des parties discernables
- Taux d’animation
- Organisation
3. Effets du style graphique
- Effets favorables du réalisme
- Effets favorables de la stylisation
4.Différences liées à l’âge
5.Différences liées au sexe
6.Entrer dans l’image
Notes

Chapitre VIII. L’association des images et ses problèmes
1.Le paradoxe du récit en images
2.Apprivoiser le temps
3.Le système des bandes dessinées et sa spécificité
4.L’histoire sans paroles
- Moyens et avantages
- Limites
- Problèmes
5.L’étude des réactions de l’enfant aux images associées
- L’enfant, lecteur d’histoires en images
- La recherche psychologique
Notes

Chapitre IX. Aspects du déchiffrement des histoires en images à l’âge de la prélecture
1.L’ordre de lecture des images
2.L’identité des personnages et des thèmes
3.Lecture ouverte
4.Lecture entre images
5.Lecture des points de l’intrigue
6.L’intelligence du récit en images
- Insuffisance des critères précédents
- Confrontation avec les discours de lecteurs adultes .
- Expression du temps et de la causalité
- Intégration des images
Notes

Conclusion
Notes

Bibliographie
Index des concepts
Index des auteurs
Table des planches hors-texte
Liste des livres et albums d’où les images sont extraites
Liste des illustrateurs
Liste des éditeurs d’albums
Références des images
Table des matières

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse