couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Mon meilleur meilleur ami / J. Couëlle ; J. Bisaillon ; F. Diep ; E. Loranger. - Planète rebelle. - (Conter fleurette)

Ces deux histoires sympathiques sont destinées à de jeunes enfants, non lecteurs ou lecteurs débutants, à partir de 3-4 ans. Très différentes, elles illustrent toutes deux le thème de l’amitié. La première, Sales couleurs, met en scène deux voisins de palier, Arlequin, un chat toujours gai, joueur, qui vit de petits travaux saisonniers, et Oiseau gris qui s’ennuie et s’irrite de cette bonne humeur expansive. Ce dernier rêve qu’il découpe tous les losanges colorés de son habit sans qu’Arlequin perde sa joie de vivre. Au réveil, il accepte pour la première fois quelques billes d’Arlequin et se met enfin à jouer. La deuxième, Monstre Monstre, met en scène une petite fille Malika, dont la maman a jeté, sans la prévenir, les 7 peluches les plus abîmées. Après la révolte, elle s’apaise, mais compte chaque soir ses 103 peluches, jusqu’au soir où elle découvre une petite boule bleue à deux bouches qui répète deux fois toutes ses phrases. « Monstre Monstre » lui explique ce que sont devenues ses « peluches cracra » et lui suggère de donner celles qui ne l’accompagnent pas dans son sommeil. Ce que Malika met en œuvre. Sa mission accomplie, Monstre Monstre disparaît en lui laissant son image.
Les leçons sont discrètes mais bien présentes : l’amour de la vie est disposition intérieure ; l’ouverture aux autres, le partage mettent sur la voie du bonheur ; le dialogue aide l’enfant à accepter de grandir, à accepter la disparition des êtres chers, usés par la vie (les doudous peuvent aussi représenter les grands-parents : « […] tes peluches étaient fatiguées, c’était pour elles le temps de s’en aller. Mais elles n’étaient pas tristes : au contraire, elles étaient pleines d’amour. »). L’écriture est simple. Les répétitions et les rimes facilitent la mémorisation.
Les illustrations de Josée Bisaillon, leurs cadrages variés, aident les plus jeunes à suivre la narration. Centrées sur les personnages, elles soulignent la gaîté des récits. Les formes géométriques mais adoucies, les couleurs bariolées mais non saturées sont en harmonie avec le thème de l’amitié. Elles sont composées par un mélange de collages, de dessins et de montages numériques.
Le CD a la même vivacité que l’album. Françoise Diep campe les personnages avec tendresse, variant les intonations des répétitions de Monstre Monstre. Mandoline, guitares, claviers, harmonica et flûtes accompagnent le récit avec vivacité, se déployant plus largement en préambule, entre les épisodes et en conclusion. L’écoute est aisée. Un ouvrage à découvrir en famille, et même en maternelle.

Mot(s)-clé associé(s) : Livre CD 2011 - Livres CD

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse