couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Les plus belles chansons allemandes / M. Bignone ; R. Saillard, R. Badel ; S. Collard. - Didier. - (Les petits cousins)

Cet album CD, chanté par des enfants bilingues, permet de mettre en relation 12 chansons allemandes, 10 chansons françaises et 3 chansons dans les deux langues.
Les titres : Es tanzt ein Bi-Ba-Butzemann ; Das Nasenbohr-Nashorn ;. Ein Mops kam in die Küche ; Il était une bergère ;. Ich geh’ mit meiner Laterne ; Lili Marleen ; Morgens früh um sechs ; Au jardin de ma grand-mère ; Grün, grün, grün sind alle meine Kleider ; La chanson des couleurs ; C’est Gugusse avec son violon ; Eine kleine Geige ; Am stram gram ; ABCD ; Dans ma ville ; ABC, die Katze lief im Schnee ; Le canon des flocons ; Der Fuchs geht um ; La clé de saint Georges ; J’aime la galette ; Backe, backe Kuchen ; Ronde de nuit ; Der Mond ist aufgegangen ; Liebe Elise ; Y’a une pie dans l’ poirier ; Frau Schwalbe ist ’ne Schwätzerin.
Le répertoire est très varié.
- Des classiques : Das Nasenbohr-Nashorn, chanté dans les écoles germaniques, Der Mond ist aufgegangen, poème sur la lune composé au XVIIIe par Matthias Claudius, mis en musique par Schutz, compositeur de musique sacrée, ou encore Lili Marleen, poème d’amour de Hans Leip composé pendant la première guerre mondiale, mis en musique par Norbert Schultze en 1939 et transformé en hymne à la liberté par l’actrice Marlene Dietrich.
- Des standards dans l’apprentissage de l’allemand : Grün, grün, grün sind alle meine Kleider, Eine kleine Geige, Morgens früh um sechs
- Les morceaux qui mêlent les deux langues : la belle Ronde de nuit, Liebe Elise, chef d’œuvre d’humour de la première moitié du XIXe ou l’amusant ABC, die Katze lief im Schnee, insistent sur les correspondances entre les deux cultures.
Comme dans tous les albums de la collection, les pages documentaires finales, très riches, explicitent d’abord la démarche de sélection opérée par Marie Brignone, orthophoniste et conteuse : les chansons, choisies pour leur intérêt musical, leur beauté, leur humour, leur richesse linguistique ou phonétique, sont mises en correspondance pour leur sens (thèmes voisins), leur style (canons, chansons à tiroir, rondes, jeux collectifs…). Puis viennent les commentaires sur chaque chanson : origine, interprétations possibles (gestuelle, jeux, prolongements éventuels), dont tous, parents ou enseignants, peuvent librement tirer profit. Les traductions, d’abord françaises, puis allemandes, sont volontairement situées à la fin de l’album, pour que la découverte dans la langue allemande, l’investissement par le corps et la voix précèdent et donc favorisent éventuellement l’acquisition de la langue étrangère en tant que telle.
Les illustrations de Ronan Badel et de Rémi Saillard aident à comprendre les chansons, soulignent les correspondances thématiques ou stylistiques. Ainsi le même personnage sur fond blanc illustre Morgens früh um sechs et Au jardin de ma grand-mère. L’alternance des deux illustrateurs aux techniques variées se marie bien avec celles des chansons allemandes et françaises, sans la redoubler. L’unité générale naît en particulier de la représentation humoristique et dynamique des personnages, en parfait accord avec la gaieté de l’interprétation musicale.
Le CD est un des plus accomplis de la collection. Piano, contrebasse, batterie accompagnent les chanteurs. Le rythme jazzy évoque parfois l’atmosphère des cabarets allemands des années 1930. Les voix sont très belles, tant celles des adultes que celles des enfants : en solo, en chœur, en duo…, tous chantent avec entrain, heureux manifestement de chanter. Certaines comptines (Kinderreime) sont seulement déclamées ou récitées, conformément à la tradition allemande qui valorise la voix parlée, dans des pièces de théâtre radiophoniques par exemple. Dans ma ville devient un dialogue entre un enfant et un adulte. Les arrangements très rythmés invitent les enfants les enfants à s’approprier les chansons par le corps - mime, danse, mise en scène - et les répétitions (reprises en chœur ou en écho) facilitent la mémorisation du texte. Une mention particulière pour deux chansons réunissant français et allemand : Lili Marleen et Liebe Elise qu’accompagne le piano avec virtuosité.
Cet album CD, accessible dès 3-4 ans (pour les plus jeunes, priorité au CD), peut être écouté en famille pour le plaisir et sensibilise ou initie à la langue et à la culture allemandes, et donc à la diversité culturelle.
Voir la présentation compète sur le blog de Brigitte Lacot

Mot(s)-clé associé(s) : Livre CD 2011 - Allemagne - Livres CD

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse