couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur La littérature jeunesse a-t-elle bon goût ? / Sous la direction de P. Ben Soussan. - Erès. - (Mille et un Bébés)

Les petits enfants croquent la vie à pleines dents ; ils ont une faim de loup et un appétit d’ogre d’histoires et de livres. Ils font ainsi leur miel de textes fins et d’images savoureuses, qu’ils picorent dans tous ces albums jeunesse qui leur sont consacrés.
Mais tous ces ouvrages de littérature de jeunesse sont-ils :
- à s’en lécher les babines : c’est dire encore séducteurs en diable ?
- aux petits oignons : ne jouent-ils que sur la corde sensible, les émotions… des adultes qui lisent le plus souvent ?
- des soupes au lait : la littérature de jeunesse ne s’adresse-t-elle qu’à des enfants qui ont un petit pois dans le cerveau et qu’il faut éduquer avant tout ?
- tout sucre, tout miel : ne faut-il leur parler que de doux et heureux instants, puisqu’il s’agit de les protéger du monde terrible qui les entoure et de garder leur innocence ?
- trop salés parfois : la littérature moderne plonge-t-elle sadiquement les enfants dans l’horreur, la perte, la séparation, avec nos mots à nous, crus et violents ?
La littérature jeunesse a-t-elle bon goût ? Et pourquoi donc les petits enfants sont-ils si gourmands des mots qu’elle offre ? Cet ouvrage, écrit par des professionnels reconnus du livre et de la petite enfance, mitonne ces questions à sa façon. Il est aussi la première publication de la nouvelle Agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse (« Quand les livres relient »). Une mise en bouche ! (Résumé de l’éditeur)

Table des matières

Le palais des bébés
Patrick Ben Soussan
Mise en bouche. Autocensure
Susie Morgenstern
Recréer une « communauté des exceptions » à partir des situations de relation précoce au livre
Luce Dupraz
Du bébé mangeur de livres au bébé gourmet de lectures, que change la rencontre avec des lectrices ?
Brigitte Delange, Annie Reuff
De bouche(s) à oreille(s)
Dominique Veaute, Catherine Métais, Sophie Mast
Fromage ou dessert ?
Marie Manuélian-Ravet
« La gourmandise est un vilain péché ! »
Patrick Ben Soussan
Comment le goût des livres vient aux bébés ?
Juliette Campagne
Colombo d’histoires
Sylvie Joufflineau
Goûter la lecture au goûter-lecture
Joëlle Stechel
Gourmandise
Nicole Vialard
Lectures et gourmandises : deux plaisirs de bouche...
Claudette Dupraz, Réjane Gourin
Bouches gourmandes ? Oreilles contentes !
Muriel Hocquaux-Thomas
Lecture gourmande des tout-petits : entre lecture gloutonne et lecture gourmette
Luce Dupraz
Digestif. Sucre glace
Corinne Dreyfuss
Postface : « Quand les livres relient »

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2005 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse