couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Le pouvoir fascinant des histoires : Ce que disent les livres pour enfants / M. Saint-Dizier. - Autrement. - (Mutations)

Les livres pour les enfants doivent-ils aider à grandir dans le monde tel qu’il est ou faire rêver à des univers merveilleux ? Doivent-ils prendre le parti de la gaité des moments ritualisés du quotidien ou doivent-ils mettre l’enfant face aux dures réalités de la vie ? Doivent-ils servir à quelque chose ? Certains seraient-ils dangereux et d’autres bénéfiques ?
Y a-t-il une spécificité de la littérature pour les enfants ? Parents, auteurs, bibliothécaires, éditeurs, tous les adultes qui destinent des histoires aux enfants en débattent interminablement. C’est que ces questions sont d’une importance capitale... Les livres pour les enfants s’assignent toujours, de manière plus ou moins subtile ou radicale, une mission : lutter contre les stéréotypes de tous ordres dans les années 1970 ou maintenant contre la démesure du désir individuel, déranger et rassurer. Il est bien évidemment absurde de réduire les livres pour les enfants à cette intention éducative, mais il est illusoire de s’imaginer qu’on pourrait s’en affranchir... y compris dans le registre du merveilleux ou d’univers imaginaires des plus débridés. La nuance serait-elle aujourd’hui une notion subversive ? C’est plutôt qu’il se passe autre chose dans la transmission des histoires : les grandes œuvres qui ouvrent sur le monde sont habitées par le secret et la métamorphose, sur un fond de conflit entre les enfants et les adultes. La transmission des histoires aux enfants est certes une affaire d’éducation, d’amour. C’est surtout la recherche fragile d’une rencontre. (Résumé de l’éditeur)

TABLE DES MATIÈRES

Remerciements
Introduction
I. Les livres pour enfants donnent-ils des armes pour affronter le monde ?
1. La Bibliothèque rose publiait-elle des livres trop roses ?
2. Quelle est la fonction des livres subversifs ?
3. Le conflit adultes-enfants
4. L’explosion du merveilleux
II. Le grand chaudron des histoires : lire, écrire et vivre des histoires
1. Les livres d’enfant donnent-ils envie de vivre ?
2. Écrire des histoires pour les enfants
3. Faire naître des histoires avec les enfants
III. Y a-t-il des livres que l’on relit toute sa vie ?
1. Les « classiques »
2. Les mondes intimes
IV. Ce que leur disent les livres pour enfants
(Entretiens et correspondances)
Quentin Blake, Beatrice Alemagna, Teryl Euvremer, François Rivière, Jean-Philippe Arrou-Vignod, Marie Desplechin, Emmanuelle Caussé, Geneviève Brisac, Romaine
Bibliographie
Index
Biographie de l’auteur

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2009 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse