couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur « Petit-frère et Petite-soeur », interprétation psychanalytique d’un conte de Grimm / E. Drewermann. - Cerf

Petit-Frère et Petite-Soeur est un des contes les plus connus dont le sujet est l’enfance. Dans la lecture psychanalytique qu’il en fait, E. Drewermann voit l’évolution contradictoire et pleine d’embûches d’une jeune fille sur le chemin qui conduit à la vie et à l’amour.
Evoquant le mariage forcé de Jacob avec Léa, raconté dans la Genèse, ou... la vie de Brigitte Bardot (du mythe BB à la défense des animaux), aussi bien que La Dame à la licorne, magnifique ensemble de six tapisseries du musée de Cluny (Paris), l’auteur met en relief le schéma mythologique qui structure Petit-Frère et Petite-Soeur. On y retrouve ainsi les motifs des "deux frères", ceux de "la belle et la bête", du "roi et de la jeune fille", ou de "la fiancée substituée".
Le conte, par sa structure même, ouvre des perspectives que la raison ou l’injonction morale ne peuvent prendre en considération. Et nous fait comprendre qu’une connaissance de soi élargie est possible, pour peu que l’on sache se mettre en chemin. Cette connaissance nous permet de dépasser l’angoisse et la peur qui alimentent la culpabilité pour nous ouvrir à la compréhension et à l’amour. (Résumé de l’éditeur)

Table des matières

Jacob et Wilhelm Grimm : Petit-Frère et Petite-Soeur
Modulation des sentiments ou mise au diapason
Premier mouvement. Exposition. Séparation et solitude ou nostalgie et fuite dans l’ombre de la marâtre
Deuxième mouvement. Exécution. Métamorphose et mariage
Le déchirement intérieur
La métamorphose animale
La Belle et la Bête
La chasse au « petit chevreuil »
Visitation et noces, ou le Roi et la Jeune Fille
Troisième mouvement. Reprise. Le retour de la marâtre ou de la difficulté de s’accomplir en tant que femme
L’aliénation du « roi » au moment de l’accouchement
« Femme de chambre », « demi-soeur » et « petit chevreuil » endormi
La « nourrice » sauvée
Coda
Notes

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2000 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse