couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur Les enjeux du roman pour adolescents / D. Thaler ; A. Jean-Bart. - L’Harmattan. - (Références critiques en littérature d’enfance et de jeunesse)

La littérature de jeunesse existe-t-elle ? Étrange question puisque l’abondance des livres que l’on destine à la jeunesse semble prouver qu’elle est florissante. Pourtant est-il possible d’en donner une définition qui englobe toutes les manifestations éditoriales et littéraires, c’est-à-dire tous les livres que l’on range par commodité sous cette étiquette ? C’est surtout le développement du roman pour adolescents qui a fait éclater les frontières et rendu caduques toutes les définitions antérieures. C’est donc lui qui méritait d’être privilégié. Roman historique, roman-miroir ou roman d’aventures, tous ces genres, placés au carrefour de la littérature de jeunesse et de la littérature générale, favorisent une diversité de conceptions irréconciliables et tissent des images de l’adolescent qui, inévitablement, conduisent à s’interroger sur les véritables enjeux de ce genre de roman. On ne moralise plus aujourd’hui comme on le faisait par le passé, mais le réalisme dont se réclament les romans contemporains, tant en France qu’au Québec, ne sécrète-t-il pas des représentations de l’adolescence qui sont simplement celles que notre époque accepte et souhaite perpétuer ? (résumé de l’éditeur)

SOMMAIRE

INTRODUCTION
Littérature de jeunesse : un concept ambigu pour une littérature sans frontières
Le peuple, la femme et l’enfant
Faut-il écrire pour les jeunes ?
Une littérature sans frontières ?
Le roman pour adolescents
PREMIÈRE PARTIE
La fiction historique pour jeunes : un défi d’envergure
Pourquoi écrire des fictions historiques pour les jeunes
Chapitre Premier. La fiction historique pour jeunes
Raconter l’Histoire
Les limites de la fiction historique pour jeunes
La tentation documentaire et les indices d’historicité
Les principales tendances
L’enfant, l’adolescent et 1 ’Histoire
L’enfant, l’adolescent et le personnage historique
Idéologie, individu et société : l’adolescent sur la scène historique
Chapitre II. Noguès et l’Histoire
Les faits et les crises historiques
Les personnages historiques
L’Histoire au quotidien
Histoire et individu
La violence et l’Histoire
Les représentations de l’Histoire dans les fictions historiques pour jeunes
DEUXIÈME PARTIE
Le roman d’adolescent pour adolescents : l’évolution d’un genre
Un nouveau roman pour adolescents ?
Chapitre Premier. De Télémaque à Marie-Lune : enjeux et limites du roman destiné aux adolescents
Un nouveau destinataire ?
Un nouveau personnage ?
Une nouvelle représentation de l’adolescence ?
Des influences aux stéréotypes
Nombrilisme et mécanique de la sympathie
Chapitre II De Lucy Maud Montgomery à Dominique Demers : l’évolution du roman pour adolescentes
D’un cycle romanesque à l’autre
Des romans de l’intégration sociale ?
De la solitude à l’isolement : une peinture de la condition adolescente ?
Adolescents, parents, adultes et visions du monde
Roman pour adolescents et initiation : la mort, la sexualité et le sacré
L’éducation sentimentale et la tentation du roman à l’eau de rose
Quelles représentations de l’adolescence aujourd’hui ?
Annexe 1
Annexe Il
TROISIÈME PARTIE
Aux frontières des lectures et des cultures : les exilés d’Yves Thériault
Aux frontières du roman pour adolescents
Chapitre Premier. Des romans pour adolescents ?
Des romans d’adolescents
Des romans de formation
Des romans d’initiation
Chapitre II. De l’intégrisme à l’intégration
Des romans de l’acculturation
Esquisse d’une typologie des personnages : de l’intégrisme à l’intégration
Les personnages du refus
Les personnages de l’interculturalité et de l’acculturation
Les personnages de l’intégration
Les personnages de l’autre culture
Les ères culturelles
Chapitre III. Yves Thériault et ses exilés : l’exemple d’Aaron
Le refus de l’autre
Les chemins de l’assimilation
La grande voie interculturelle
L’adolescence : mythe et acculturation
CONCLUSION
La littérature impossible ?
Les enjeux des romans pour adolescents
La littérature de jeunesse dans un contexte de mondialisation
Qu’est-ce que la littérature de jeunesse ?
Bibliographie

Mot(s)-clé associé(s) : Fonds professionnel 2002 -

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse