couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

coup de coeur La reine des poissons / Mimi Barthélémy ; C. Barthélémy. - Kanjil éditeur

Mimi Barthélémy adapte un conte traditionnel haïtien, centré sur un personnage mythologique fondamental : la reine des poissons, la femme-thazar, qui comble de bienfaits celui qu’elle aime mais le soumet à son amour tyrannique.
Ce conte, d’une relative complexité, s’adresse plutôt à des enfants à partir de 6-7 ans, sans limitation d’âge. L’album comprend 7 parties :
1 - La version française du conte (22 pages), qui intègre quelques phrases en créole, et abondamment illustrée.
2 - Quelques détails de la vie d’Haïti à découvrir au fil des pages : couleurs de peau des habitants, vêtements, cuisine, arbres... 1 page qui invite à regarder de plus près les illustrations.
3 - La version créole sur fond bleu, sans illustration (7 pages).
4 - Sur fond rose (sa couleur symbolique), l’étendard de la déesse de l’amour Erzulie, à laquelle la reine des poissons est assimilée (2 pages).
5 - Témoignage de Mimi Barthélémy : Pourquoi je raconte La reine des poissons (4 pages).
6 - Témoignage de Clémentine Barthélemy : Comment j’ai peint La reine des poissons (4 pages). On comprend ainsi mieux des illustrations qui dépaysent et leur parfaite adaptation à l’esprit du conte. Ces grandes illustrations à cheval sur 2 pages soulignent le format à l’Italienne. Les couleurs sont très vives, chatoyantes, symboliques. Une multitude de détails donne l’impression d’une vie luxuriante, sur laquelle règne l’imposante figure de la femme-thazar.
7 - La postface de Gérard Barthélémy (1 page) précise la valeur symbolique de l’eau, génératrice de vie et monde des esprits, et de la reine des poissons.
Le CD ne comporte qu’une plage correspondant à la première partie du livre : l’enregistrement en 1989 de la version française du conte par Mimi Barthélémy. La voix ensoleillée de la conteuse, aux multiples intonations, met en évidence toute la saveur du conte, sa magie. La narration assez lente permet une lente imprégnation de l’histoire. L’introduction musicale est brève ; le thème en est repris de manière un peu répétitive au début. Mais à mesure que l’histoire se déploie, la musique prend également de l’ampleur. La belle voix de la chanteuse, Coralie Barthélémy, participe à l’envoûtement progressif. Deux regrets cependant. Tout d’abord, contrairement aux autres albums CD des éditions Kanjil, le CD n’offre pas la version créole du conte. D’autre part il aurait été plus facile de s’approprier toutes les péripéties de ce long conte s’il avait été enregistré sur plusieurs plages.
Malgré ces réserves, l’ouvrage, qui a reçu le prix Charles Cros, mérite d’être découvert par tous. L’album invite à une véritable découverte de l’altérité, de l’histoire d’Haïti, au-delà du plaisir immédiat du conte ou malgré une étrangeté déroutante pour certains.

Mot(s)-clé associé(s) : Livre CD 2010 - Livres CD

<<< Retour à la page précédente

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse