couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Handicaps

  Le handicap - Handicap moteur - Handicap visuel - Handicap auditif - Handicap mental - Autisme

Alice sourit / J. Willis ; T. Ross. - Hachette

Alice évolue dans toutes sortes de situations, comme tous les enfants le feraient. Pourtant, Alice est handicapée motrice. Si le propos est louable, il engendre quelques maladresses et finit par nier les difficultés et limites liées au handicap. Dès 5 ans

Joséphine à la piscine / L. Lecerf ; M. Guittet. - Milan

Dans la piscine, on oublie les défauts physiques de chacun et pour Joséphine, c’est aussi un des rares endroits publics où elle laisse son fauteuil roulant à l’entrée. Un album sur le handicap à signaler pour sa délicatesse.

Alex est handicapé / D. de Saint-Mars ; S. Bloch. - Calligram. - (Ainsi va la vie)

Alex est infirme moteur cérébral et ne peut se déplacer qu’en chaise roulante. Il vient d’être intégré dans la classe de Max et ils deviennent amis. Pas toujours facile de s’adapter, de part et d’autre... A partir de 8 ans

L’ enfant et le phoque / M. Foreman. - Kaléidoscope

On suit au fil des saisons la relation d’un enfant et son grand-père avec un bébé phoque. Jamais le texte ne fait mention du handicap de l’enfant, qui nous est révélé discrètement dans les images. Pour les enfants de 7-8 ans

Fox / M. Wild ; R. Brooks. - Ecole des loisirs. - (Pastel)

Un chien aveugle d’un oeil, une pie aux ailes inertes... "Vole le chien, vole ! Je serai ton oeil et tu sera mes ailes." Une complicité que jalouse le renard Fox, et qu’il tentera de briser. A partir de 9 ans

L’ indien qui ne savait pas courir / L. Sauerwein ; U. Landis. - Bayard. - (J’aime lire)

Huchté est né avec une "mauvaise jambe", il est Huchté le boiteux aux yeux de toute sa tribu. Il grandit, se laisse gagner par l’amertume et la rancoeur. Mais en s’éloignant toujours plus loin du village, en restant avec les animaux qu’il considère comme ses seuls amis, il développe une écoute du monde. C’est ainsi qu’il obtiendra la confiance d’un cheval sauvage et pourra rentrer au village en tant que "Hutché-qui-revient-à-cheval." Dès 7 ans

Le lapin à roulettes / G. Solotareff. - Ecole des loisirs

La rencontre entre un lapin paralysé et fier et un ours mal léché et dénué d’empathie... Après s’être livrés à un petit jeu extrême, les adversaires apprennent à se connaître, dans une gamme de sentiments nuancés et contradictoires. A partir de 9 ans

Le petit prince paralysé / R. Wells. - Ecole des loisirs

Ne vous fiez pas aux apparences, c’est un ouvrage plus dense qu’il n’y paraît : le cadre idyllique de la famille royale s’assombrit bientôt avec la mort de la Reine, du Roi, l’accident du Petit prince qui restera paralysé. Le royaume sombre dans une période noire et c’est le petit prince, animé par une volonté farouche et une réflexion aiguisée, qui rétablira la paix. Malgré l’illustration enfantine, à réserver aux enfants à partir de 10 ans.

Jésus Betz / F. Bernard ; F. Roca. - Seuil

La terrible histoire d’un homme-tronc borgne, vivant au début du vingtième siècle, en proie à toutes sortes d’humiliations : rejet de sa mère, exhibition dans les foires, dans les cirques... Grâce à un don et un courage exceptionnels, il parviendra néanmoins à trouver l’amour et à se libérer de toute rancoeur.
Les tableaux qui illustrent le texte rendent bien compte de cette tragédie. Un album grand format pour jeunes adolescents.

Tempête au haras / C. Donner. - Ecole des loisirs. - (Neuf)

Jean-Philippe est né au milieu des chevaux. Littéralement. Les liens ont tout de suite été fusionnels. Une nuit de tempête, la pouliche Tempête s’affole et broie la colonne vertébrale de Jean-Philippe. Il perd ainsi son rêve de devenir un grand jockey. Mais malgré le drame, la belle complicité demeure et Jean-Philippe va réussir à obtenir de Tempête ce que même le plus grand des jockeys n’aurait pu atteindre. Dans l’anonymat et la plus grande des jouissances, Jean-Philippe va réaliser son rêve. Une histoire incroyable et singulière d’union indéfectible avec les chevaux et de forte connivence entre un père et son fils. Avec et grâce à eux, Jean-Philippe accédera à ses rêves...

Tous les matins, je regarde passer les filles / B. Paquelier. - Oskar. - (Poche roman)

Tous les matins, Clément regarde passer les filles qui passent de l’autre côté du mur. Sa vie est terne au collège et son seul espoir réside dans ce regard qu’il désire un jour capter de l’une d’elle. Un jour, Marie le voit, le regarde, semble le comprendre. C’est qu’il partage tous les deux l’expérience de la différence. Le frère de Clément, Florent, est trisomique, tandis que Marie est en fauteuil roulant...

La valise oubliée / J. Teisson. - Syros. - (Mini Syros)

Le père de Johan vient d’être amputé. Sa dépression a contaminé toute la famille. Aussi Johan est-il soulagé lorsqu’il mène ses activités à l’extérieur. Une représentation de théâtre dans un centre pour handicapés est l’occasion pour lui de relativiser le drame familial. Il se sentira désormais l’énergie d’aider ses parents à sortir de leur marasme. A partir de 9 ans

L’ année où tout a changé / J. Hucklesby. - Bayard. - (Millézime)

Amy est championne régionale de natation. Elle est bien dans sa peau, dans son corps, a une meilleure amie et des rêves plein la tête. Et puis tout s’effondre. Un accident de camion et Sophie meurt. Quant à Amy, elle perd sa jambe et avec elle ses rêves de championne. Mais elle croise Harry à l’hôpital et tout semble moins noir. Entourée de ses parents, de sa sœur, des rééducateurs et d’amis, Amy se prend à croire que rien n’est figé !
Roman très positif, avec des caractères forts qui même s’ils se laissent emporter quelquefois par le désespoir trouvent en eux la force de se dépasser. Entre humour et gravité, la vie l’emporte, toujours.

Cœurs brisés, Têtes coupées / R. Schneider. - Gallimard. 2013

Suite à un grave accident de voiture, Ezra voit sa vie chamboulée. Il passe de champion de tennis et héros du lycée à handicapé. Le récit recouvre son année de Terminale et les changements inéluctables. Si ses amis sportifs essayent de l’intégrer à nouveau c’est évidemment avec un rôle différent, diminué. Ezra décide alors de se retourner vers son ami d’enfance, peu populaire et responsable du groupe de débat. Ce virage à 180° coïncide avec l’arrivée dans sa classe de Cassidy, une fille au passé trouble qui l’attire peu à peu... Comment se reconstruire lorsque tous vos rêves s’écroulent ?
Un roman intéressant sur la découverte de soi et de ses limites. L’auteur instaure un jeu du chat et de la souris entre les deux héros qui accroche le lecteur. Le mystère Cassidy se révèle peu à peu, éclairant d’une autre manière le livre. Mais il est avant tout question de mieux se connaître pour se réaliser, seul. Entre solitude et popularité, Ezra souffre et évolue, offrant au lecteur un héros en définitive optimiste. Un univers très ancré dans les valeurs américaines et un système scolaire assez différent avec l’incontournable bal de fin d’année. Un roman à découvrir.
« Voulait-elle vraiment que je le dise à voix haute ? Que je lui explique que je ne me sentais plus à ma place parmi eux, comme s’ils recherchaient uniquement ma compagnie par pitié ? Qu’ils m’avaient abandonné pendant que j’étais à l’hôpital ? Qu’elle m’avait trompé le soir de l’accident et que la tenais pour un tout petit peu responsable de ce qui m’était arrivé ? »

Le complexe de l’ornithorynque / J. Hoestland. - Milan. - (Macadam)

Trois voix pour trois solitudes. Une jeune fille, Carla, en mal d’amour ; Rose, handicapée, en mal d’enfant ; un jeune homme, Aurélien, partagé entre une homosexualité à peine assumée et la volonté de ne pas blesser Rose qui est amoureuse de lui…
On est seul, irrémédiablement, mais cela n’empêche pas de jeter des ponts pour alléger sa peine, pour se réconforter de temps en temps, pour garder l’espoir de plus beaux lendemains…

De l’autre côté du mur / Y. Hassan. - Casterman. - (Comme la vie)

Suite à un accident de cheval, Louise est clouée dans un fauteuil roulant. Depuis, elle refuse toute communication avec l’extérieur, y compris avec sa meilleure amie. Pour lui faciliter la vie, ses parents ont déménagé dans une maison avec un jardin. Un jour qu’elle l’explore, elle entend la voix d’un homme âgé qui l’intrigue. Plus tard, leur rencontre changera la vie de Louise qui renaîtra grâce à lui et à son délicieux petit-fils. Un livre romantique qui garde un grand réalisme en ce qui concerne le handicap. A conseiller à partir de 12 ans

La dernière licorne / E. Kavian. - Mijade

Anna et Paula sont deux sœurs inséparables et très complices. Un jour, elles tombent dans l’escalier. L’aînée protège Paula, tombe la tête la première, devient aphasique, avec des troubles du comportement. La culpabilité de Paula la cadette est terrible. Et les relations sont à reconstruire : la mère qui surprotège Anna, Anna qui bien sûr n’est plus la même… Tout cela est bien décrit et très justement exprimé. On peut s’interroger sur la vraisemblable de certaines des situations lorsque se greffent l’euthanasie du grand-père et l’hospitalisation d’Anna (en réalité, Paula se fera passer pour sa sœur, pour l’aider à prouver son indépendance). Mais il est intéressant de voir Paula entrer dans la peau d’Anna et, par là, trouver sa propre identité. Un beau roman sur la différence, plein de sensibilité et d’amour.

En roue libre / F. Niobey. - Rouergue. - (Do Ado)

Manu est une adolescente comme les autres. Elle a envie de chanter, danser, faire des promenades romantiques avec le beau Julien et comme toutes les adolescentes, elle est en conflit avec sa mère. Seulement pour elle, c’est plus compliqué car sa mère est handicapée suite à un accident de voiture. Manu est donc partagée entre culpabilité et colère. Un livre à la fois facile et profond.

En roues libres / S. Baffert ; P. Folch. - Syros

Ethan a perdu l’usage de ses jambes depuis son accident de plongeon à la piscine. Grâce à son ami Ludi, il gagne sans cesse de nouvelles victoires et acquiert toujours plus d’autonomie. La vie continue et le porte vers l’âge adulte. Roman à partir de 13 ans.

Enterrement d’une vie de cancre / H. Mestron. - Syros. - (Tempo)

Bruno n’avait rien à redire au rôle de cancre qu’on lui attribuait en classe. On peut même dire qu’il s’y confortait. Jusqu’à ce qu’arrive Madeline, drôle de gothique métallique à l’intelligence imparable. La connaissance est une force dit-elle… Et si elle était plus efficace que de faire le clown, comme Bruno ? A ses côtés, il découvre une autre façon d’être, une manière plus fine et plus courageuse d’envisager sa différence.
L’intrigue est un peu fabriquée et idyllique mais reste sympathique à lire.
Autre lecture
Bruno voit sa vie basculer avec l’entrée dans sa classe de Madeline. Elle l’intrigue avec son look de martienne et sa capacité à répondre à toutes les questions. Lui qui a toujours été un clown, il souhaite maintenant donner un sens à sa vie. Mais un jour, son égérie, sa déesse disparait mystérieusement et Bruno part à sa recherche... Doit-il redevenir le cancre de la classe ou tenter d’enlever son masque ?
Un récit original qui donne à réfléchir sur la place qui est allouée à chacun d’entre nous dans la société, tout en faisant l’éloge de la différence. L’écriture est ciselée et les réflexions intéressantes.

Mary-Lou / S. Casta. - Thierry Magnier

Adam regretterait presque d’avoir invité Mary-Lou à le rejoindre au bord du Lac, là où ils se retrouvaient tous les étés jusqu’à il y a trois ans. Mais voilà, il y a trois ans, Mary-Lou a eu un accident et vit depuis dans un fauteuil. Ils ne s’étaient pas revus depuis. Adam, malgré la colère, les remarques acerbes et la mauvaise humeur de son amie, est déterminé à passer un bel été.
Un roman au rythme lent des vacances, des repas gourmands, des séances de dessins dans la nature… Le rythme lent, aussi, de la reconstruction, grâce à Adam, à propos duquel Mary-Lou dira : « Notre existence est traversée par une gamme mineure. La plupart des gens tentent d’en faire abstraction en se goinfrant de sucreries, de chips, de séries télé, enfin… de ce genre de choses qui nous aident à compenser et à nous consoler. Mais toi tu l’entends, ce petit air sombre, Adam. Tu oses l’écouter. Tu sais peindre la vie. Tu vois la manière dont tout fonctionne, en réalité. » En prenant le temps de comprendre Mary-Lou, il trouvera l’accès à celle qu’elle était avant et saura comment l’aider. Alors, l’échange entre eux deux sera réciproque… Pour lycéens.

Non merci ! / C. Le Gouic-Prieto. - Bayard

Ras le bol de toujours devoir être dépendant des autres. S’il vous plait, merci, du matin au soir, aucune autonomie ! Théo est handicapé depuis sa naissance mais à l’entrée de l’adolescence cela devient d’autant plus insupportable. Le moyen de se sortir de là : faire des efforts pour accéder enfin à un peu d’indépendance. Pour Théo, cela passe par le sport, l’informatique et si ce n’est pas facile tous les jours, il arrive cependant à une relation plus équilibrée, plus adulte avec les autres à qui il peut enfin rendre service, lui aussi…
Un roman pour jeunes adolescents qui passe en revue toutes les périodes de déprime, d’enthousiasme, de découragement, de révolte, de solitude ... et qui montre que la persévérance finit par payer !

Le nouveau de la 5e / E. Mourachova. - Bayard. - (Millézime)

Dans la classe E de la dernière chance, il y a ceux qui sont affectés par des handicaps physiques, des problèmes de comportements... ils ont pour points communs de ne point trop espérer de l’avenir puisque tous les considèrent comme des ratés. Anton, hyperactif, observe ses camarades avec lucidité et un certain détachement jusqu’à ce qu’arrive Youri. Youri est infirme moteur cérébral, est brillant mais assez lent, ce qui lui vaut d’être en 5eE. Très vite, il invite Anton pour une balade des plus étonnantes, dans un lieu où se réalisent les rêves. D’autres camarades se joignent à leur périple imaginaire mais cela n’est pas sans risque. De quoi souder la complicité de cette classe atypique...
Autre lecture
5e E, la classe de la dernière chance. Une véritable cour des miracles avec son lot d’orphelins et de malmenés par la vie. Arrive un nouvel élève en fauteuil roulant, Youri. Mais lui ce n’est pas sa famille qui est cassée, c’est son corps. Pourtant c’est grâce à lui que les élèves de la 5° E vont découvrir la solidarité mais aussi l’espoir, provocant chez la plupart une véritable renaissance...

Le retour de Cherokee Brown / S. Curham. - Flammarion. - (Tribal)

Claire est furieuse, bouleversée et choisit la voie de l’écriture pour remettre de l’ordre dans ses pensées décousues, pour « essayer de ressembler à (son) héroïne, une fille plus courageuse et meilleure (qu’elle) ». Le jour de ses 15 ans, elle apprend que son père ne vit pas, comme le lui a toujours dit sa mère, aux États-Unis. S’il y est bien parti pour sa carrière de musiciens, il est vite revenu à Londres et a cherché à s’occuper de sa fille. Devant le refus de sa mère, il a abdiqué jusqu’à ce fameux jour…
Claire doit donc encaisser : le mensonge de sa mère ; sa nouvelle filiation incarnée par ce prénom, Cherokee, donné à sa naissance par son père ; l’interdiction de sa mère et son beau-père de revoir ce père ; et le lycée où elle est constamment humiliée. Forte de ces nouvelles révélations, Cherokee est déterminée à devenir auteure de sa vie.
Rythmés par les conseils d’un manuel d’écriture, les chapitres suivent les variations des émotions de Claire/Cherokee : la rage, l’incompréhension, l’espoir, la révolte. Et l’amour bientôt… Une histoire d’émancipation que l’on a plaisir à encourager dans notre lecture.
Autre lecture
Le jour de ses 15 ans Claire reçoit une carte adressée à une certaine Cherokee. Elle vient de son père qui lui propose de reprendre contact après quinze ans d’absence ! La jeune fille, harcelée à l’école, y voit une chance de reconstruire sa vie. D’autant plus quelle a du mal à trouver sa place entre une mère angoissée et un beau-père expert en coaching personnel ! Mais qui est son père ? Après des années de solitude, Cherokee a dessiné dans sa tête un portrait très fort de l’absent. Va-t-il correspondre à ses attentes ?
Le découpage du roman avec pour en tête de chapitre des conseils pour réussir à écrire un livre est très réussi. Il donne envie de soi-même passer à l’écriture. L’héroïne avec toutes ses failles est attachante. On souffre et se questionne avec elle. L’évolution de l’histoire permet d’évoquer de nombreux thèmes comme la relation père fille, le harcélement à l’école ou encore la musique. La lecture est agréable. A lire !
« J’ai eu le cœur serré.Je m’étais fait beaucoup de souci en me demandant ce que j’allais découvrir chez mon père, mais j’avais oublié de me demander ce qu’il pouvait attendre de moi. Il avait envoyé une carte à Cherokee Brown. Il ne savait pas que j’étais devenue Claire Weeks. Une fille qui n’avait pas d’amis et qui n’était même pas capable de marcher normalement. »

Thomas quelque chose / F. Chevaux. - Ecole des loisirs. - (Médium)

Il n’y en a que pour Sylvain dans cette famille ! Et depuis que ce frère aîné a "pris son envol", la mère de Thomas n’est plus qu’un zombie. Une courgette, aux yeux de son plus jeune fils qui ne se sent pas considéré. Encore moins lorsqu’il apprend qu’il est un "accident". Mais paradoxalement, cette révélation lui donne enfin le sentiment d’exister, d’avoir une particularité ! Il brule de la révéler à Grégoire mais déboulant chez lui sans prévenir, découvre le secret de son meilleur ami…
Un roman étrange sur l’identité, sur la capacité à faire de nos complexes et de nos souffrances une force ; sur l’amitié également d’autant plus forte lorsqu’elle partage l’expérience de la différence : une mère déprimée à moitié cinglée pour Thomas et une sœur lourdement handicapé moteur pour Grégoire. Ou comment transformer les difficultés de la vie en comédie joyeuse.

Le voyage immobile / V. Goby. - Actes Sud. - (D’une seule voix)

Les textes de Valentine Goby résonnent comme de la musique et justement dans ce roman, elle met son écriture au service d’Anna qui doit rééduquer sa main droite en jouant du piano. On passe une nuit en compagnie de l’héroïne assise devant son instrument. Durant ces longues heures, elle nous fait vivre son accident et le cheminement douloureux pour vivre de nouveau normalement.
C’est un très beau texte à lire pour soi, à lire aux autres..
Autre lecture
Il y a 9 mois, Anna a perdu, en même temps que l’usage de sa main, sa joie de vivre et ses envies de voyages. Peut-être pourrait-elle récupérer l’usage de sa main mais ses exercices au piano, censés l’y aider, lui paraissent tellement vains, ridicules… Mais en cet instant fatidique, Anna, seule devant son piano, forte de ses rencontres avec son prof de piano, avec un pianiste nommé Cziffra, avec celle qu’elle fut, comprend la force de « l’infinité de (ses) territoires intérieurs » et remet en mouvement ses envies d’ailleurs…

Pour les médiateurs


- Handicap
Citrouille n°31 - Dossier handicap - avril 2002
Textes et Documents pour la Classe n° 836 du 15 au 31 mai 2002 - Handicaps et intégration
Bibliographie pour les enfants à propos du handicap dans la littérature enfantine
Les enfants handicapés et l’école
L’association Une souris verte...gère une structure petite enfance accueillant enfants en situation de handicap et enfants valides
LIVRES ACCES répertorie les livres jeunesse en édition adaptée à destination des enfants en situation de handicap (malvoyants, malentendants...)
- Handicap visuel
Lire autrement 2 : lectures pour jeunes déficients visuels / C. Exertier. - BPI - Réactualisation, d’environ 500 titres, de la première bibliographie qui répertoriait 1200 références de livres pour enfants déficients visuels, sélectionnés en fonction de leur qualité et de leur lisibilité visuelle, tactile ou sonore et classés par tranches d’âge.
"Aveugles et malvoyants ", bibliographie thématique par Françoise Hache-Bissette : Site de Ricochet
Littérature de jeunesse et déficience visuelle / Dominique Lerch et Evelyne Justin-joseph (dir.), Actes de la journée d’études Suresnes, 26 novembre 2005, Extrait du numéro 33 - avril 2006 de La nouvelle revue de l’adaptation et de la scolarisation. Contact : editions@inshea.fr
- Handicap auditif
Des histoires traversent le silence / C. Bessi in Revue des livres pour enfants n°234 - Avril 2007 - p. 112 à 114 : A la bibliothèque de Saint-Eloi, la conteuse Marie Boccacio conte en doublant en langue des signes - Compte-rendu d’une expérience exceptionnelle.

Haut de la page

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse