couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Livres CD

Comptines et berceuses
Textes lus
Chansons
Livres documentaires
Musiques

Musiques

coup de coeurNos titres préférés
Actes sud / Didier / Enfance et musique / Gallimard / Lirabelle / Autres éditeurs /


coup de coeurLe carnaval des animaux / F. Blanche ; C. Saint-Saëns ; F. Morel ; E. Houdart. - T. Magnier

Autre version de cette œuvre, plus monotone dans la diction que celle racontée par Philippe Meyer. En ce qui concerne la présentation et les illustrations, le lecteur se référera juste à son goût, les deux livres sont différents et nous aimons les deux.

coup de coeurLe carnaval des animaux / C. Saint-Saëns ; F. Blanche ; P. Meyer ; L. Weber. - Le chant du monde

Philippe Meyer met sa voix au service de la célèbre œuvre musicale de Saint-Saëns "le carnaval des animaux" mise en textes par l’humoriste Francis Blanche. Camille de Saint-Saëns voulait prouver ici qu’il était capable de fantaisie, plusieurs pièces de l’œuvre sont d’ailleurs des parodies musicales de compositeurs célèbres (Offenbach, Berlioz, Mandelssohn....).
Les illustrations de Léa Weber servent parfaitement les brefs textes amusants qui accompagnent chaque morceau de musique.
Un album CD réussi car tous les talents qui y ont participé amusent le lecteur et lui font passer un agréable moment.

coup de coeurDidon et Enée / H. Purcell, S. Humann, H. Girardot ; C. Degans. - Actes sud. - (Les musiques enchantées)

Cet opéra baroque fait écho à la légende de l’antiquité écrite par le romain Virgile. Il raconte la déchirante histoire des amours d’Enée, prince de Troie, et de la reine de Carthage, Didon, amours brisés par les maléfices d’une magicienne.
Le CD propose de découvrir l’œuvre musicale de Purcell : il alterne des passages avec récit sur fond instrumental puis des parties uniquement musicales, des récits seuls ou des morceaux d’opéra qui semblent répondre au narrateur. Les voix des femmes sont sublimes, les passages chantés par les sorcières remarquables. L’illustration agréable est riche dans les expressions. En plus du texte narratif, cinq pages documentaires donnent des précisions sur la vie de Purcell. Une initiation au monde de la musique lyrique très réussie.

coup de coeurLa sorcière du placard aux balais / P. Gripari ; M. Landowski ; C. Perrin - Gallimard. - (Grand répertoire)

Une version du conte de Gripari adapté en opéra par Marcel Landowski. Une proposition originale pour renouveler cette œuvre mais qui par ailleurs lui donne un accès moins facile pour l’écoute. Alternance de temps parlés, de chants et d’envolées instrumentales qui peuvent déstabiliser l’auditeur. L’appui du texte semble nécessaire pour faciliter l’écoute. A partir de 6 ans.

coup de coeurLa boite à joujoux / C. Debussy, Rascal, Ensemble Agora et al. ; R. Lejonc. - Didier. - (Album CD)

Conte musical écrit d’après le ballet pour enfants, La boite à joujoux de Debussy. Histoire d’amour entre des jouets.
Chaque jour, tôt le matin, les soldats de plomb défilent dans le village. Polichinel les maudit de ces réveils matinaux. Un jour, Chouchou, la poupée aperçoit le soldat 7 et c’est le coup de foudre réciproque. Le soldat, stoppant le régiment brutalement sème la pagaille dans le défilé. Il est emprisonné. Ils se promettent toutefois le mariage. Polichinel, jaloux de leur amour, vole le cœur de Chouchou et veut, lui aussi se marier avec elle. Le soldat 7, une fois libéré saura reprendre et rendre le cœur à Chouchou. Leur mariage aura lieu comme prévu. Devant l’œil attristé de Polichinel, 7 l’invite à la noce et ne lui garde pas rancune.
Bonne relation entre la musique et le texte, on sent bien que l’un est fait pour l’autre. Musique et texte sont parallèles.

coup de coeurL’est où l’doudou d’Lulu ? / M. Moreau ; M. Bourre ; A. Grillo. - Didier. - (Polichinelle)

Petit opéra pour enfants. Chanté par des enfants, accompagné de percussions, de bruits familiers et de bruitages. On peut jouer à repérer ou imiter les bruits.
Lulu cauchemarde. Elle perd son doudou au cours d’un naufrage et dans son rêve elle part à sa recherche dans toute la maison, guidée par deux petites voix : petit diable et petit ange. Lulu rassurée d’avoir retrouvé son doudou, termine la nuit tranquillement. Album sympathique mais le disque est un peu long et répétitif.

coup de coeurCendrillon, opéra de Gioacchino Rossini / C. Féret-Fleury ; A. Fronty. - Gallimard

Le livre est composé de plusieurs parties, d’abord le conte avec de somptueuses illustrations qui donnent bien le ton des contes de fées, ensuite le livret de l’opéra (texte en italien et traduit en français), une présentation de Rossini suivie des partitions de trois airs de l’opéra et enfin un jeu qui permettra aux enfants d’avoir une autre écoute du disque.
Le disque alterne chapitres du conte lu par Anne Le Contour et airs de l’opéra correspondants.
Un ouvrage de qualité, original et intéressant, qui permettra aux enfants d’appréhender l’opéra de manière ludique.

coup de coeurLa flûte enchantée / W.-A. Mozart ; J.-P. Kerloc’h ; N. Novi. - Didier. - (Album CD)

Le livre propose une adaptation de l’opéra de W.-A. Mozart mise en mots par J.-P. Kerloc’h et illustrée par N. Novi. Les talents de conteur de l’un et la qualité des pastels de l’autre concourent à la réussite de l’ouvrage. Le texte, très fluide, se lit d’une seule traite ; les illustrations hautes en couleurs dégagent une forte impression.
Pour sa part, le CD offre une interprétation de référence de l’œuvre, plusieurs fois primée, et dirigée par H. von Karayan. Livre et CD peuvent respectivement se lire et s’écouter séparément, successivement ou de manière concomitante, des renvois aux plages du CD émaillant régulièrement l’histoire. En sus, figurent à la fin du livre les textes des principaux airs, transcrits en allemand et traduits en français.
A noter l’absence délibérée d’intention pédagogique : on ne trouve ni informations sur la vie et l’œuvre du compositeur, ni commentaires circonstanciés sur l’opéra présenté, ni considérations générales sur la musique d’opéra.

coup de coeurLa belle au bois dormant / C. Perrault, P.-I. Tchaïkovski ; G. Neri . - Calligram. - (Musigram)

Livre - Le texte est fidèle, semble-t-il, au livret du ballet de Tchaïkovsky : il a été adapté en 1888 du conte de Perrault par le directeur des Théâtres Impériaux de Moscou et le chorégraphe, Marius Petipa. Agréable à lire. Le CD quant à lui est purement instrumental : le texte n’est pas lu et il n’y a que 5 extraits musicaux. L’éditeur explique qu’il faut d’abord lire l’album, puis écouter la musique tout en regardant les illustrations. Autrement dit, livre et CD n’existent que séparément. II n’y pas d’articulation entre les deux, pas de va-et-vient possible, d’autant que les extraits musicaux ne sont pas répartis également tout au long de l’histoire.
L’album-CD conçu de cette façon semble n’avoir aucune pertinence.

coup de coeurLe tapis d’Esma / N. Barthelémy, E. Slabiak ; O. André. - Actes Sud. - (Un livre, une voix)

Lorsqu’Esma était enfant, sa grand-mère lui est apparue en songe et lui a demandé de tisser un tapis mystérieux à partir des cordes cassées des instruments des musiciens tsiganes les plus passionnés.
Il s’agit d’un conte moderne à visée étiologique : il explique pourquoi les Tsiganes voyagent sans cesse, cherchant le tapis d’Esma. La différence avec les Gadjé apparaît bien.
L’histoire, centrée sur la musique, donne naturellement l’occasion de découvrir la musique d’Eric Slabiak, fondateur du groupe Les Yeux noirs. Celui-ci utilise les instruments traditionnels des tsiganes (violon, alto, cymbalum, guitare, accordéon) à travers différents rythmes et registres, entraînants ou plus nostalgiques. On l’écoute avec plaisir.
En fin d’ouvrage, quelques pages documentaires donnent quelques informations sur l’histoire des tsiganes, leur façon de vivre, leur musique et leurs instruments. Et enfin, un petit lexique qui explique le vocabulaire lu et entendu durant le conte.
Un album CD intéressant quoique beaucoup moins beau qu’Orphée Dilo du même musicien.

Affichage de 10 sur 71, voir les autres pages : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

Haut de la page

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse