couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Livres CD

Comptines et berceuses
Textes lus
Chansons
Livres documentaires
Musiques

Livres documentaires

coup de coeurNos titres préférés
Gallimard / Milan / Autres éditeurs /



">Anton et la musique cubaine. - Gallimard. - (Musique d’ailleurs)

C’est une belle histoire, bien accompagnée. L’album : il y a deux niveaux de lecture, une histoire et un documentaire. En fin d’album on suit un enfant cubain à travers des photographies. Le CD repend l’histoire accompagnée de musique. A partir de 7-8 ans

">Bama et le blues / L. Sauerwein ; E. Walcker. - Gallimard. - (Musiques d’ailleurs)

Bama a douze ans. Il vit au début du siècle dans le delta du Mississipi. Il n’a plus ses parents et habite avec son oncle et sa tante qui travaillent dans une plantation de coton. Lui, ce qu’il aime par-dessus tout c’est aller au « juke », le bar à musique, écouter son ami Willie Boy chanter le blues. Il s’engage pour travailler sur les digues du Mississipi et retrouve plus tard Willie Boy. Ils se rendent à Chicago, capitale du Blues, Willie meurt et lui lègue sa guitare. Bama parvient à devenir un grand guitariste.
Parcours initiatique, semé d’obstacles, un peu trop mélodramatique.

">La batterie : Igor et la baguette magique / L. Sauerwein, C. Lété ; C. Destours et A. Fronty (ill.) ; J. Birnbaum. - Gallimard. - (Mes premières découvertes des instruments)

L’histoire (7 plages) est agréable (bien qu’on puisse regretter une certaine ressemblance entre les histoires de la collection centrées sur le rêve). Le jeune Igor -dont les parents sont, lui a-t-on dit, partis en voyage depuis longtemps- déteste tout : l’école, qui lui reproche son insolence, sa tante Marcelle, trop bizarre. Mais quand celle-ci lui suggère d’aller au grenier, c’est la révélation : il découvre un univers du cirque et une baguette de magicien, qui fait danser les objets, et transforme même l’école le lundi suivant. Cette baguette magique établit le lien avec l’objet documentaire de cet ouvrage qui explique de quoi se compose une batterie grâce à des illustrations sonores très claires. Une composition originale permet de découvrir la place de la batterie dans un trio de jazz : piano, batterie, contrebasse.
Dans le cd, la narratrice donne du rythme au récit ponctué avec force et malice par la batterie. L’illustration rythmée avec des dessins aux couleurs vives et des photos est au diapason de la mise en page moderne et très soignée.
Au final, un ouvrage soigné, qui mérite d’être écouté plusieurs fois.

">Charles Trenet / S. Olliver ; L. Durbiano ; O. Chauvel. - Gallimard (Découverte des musiciens), 2013

La biographie de Charles Trenet se raconte au rythme de ses propres chansons -d’abord en extrait puis en intégrale au fur et à mesure que s’affirme sa vocation- ou d’autres, significatives de l’époque. Nous en retrouvons les référence en bas de page ou la liste en fin d’ouvrage.
Dessins et photos en noir et blanc illustrent chaque étape de sa vie : la guerre 14-18, l’absence du père, le divorce de ses parents, la rencontre avec Albert Bausil, le départ à Paris, les conseils de Jean Cocteau, et bientôt, le succès, avant et après guerre.
Comme le veut la collection, l’ouvrage se compose en 2 parties : la première consacrée à la vie de Charles Trenet jusqu’en 1938, année qui consacre la naissance d’un « géant de la chanson française », novateur, léger et fantaisiste ; la seconde, avec les photos d’époques et les rappels historiques sur la vie culturelle parisienne de l’époque et les spécificités de l’œuvre de Trenet. Un livre soigné, synthétique et clair.

">La clarinette : Le voyage de Théo / L. Sauerwein, T. Pécou, A. Le Coutour, C. Destours. - Gallimard. - (Mes premières découvertes des instruments)

Théo veut aller dormir chez Max. Mais ses parents refusent et Théo s’enfuit de chez lui. De drôles d’aventures l’attendent. A la fin de l’histoire, un petit côté documentaire avec les différents effets que l’on peut obtenir avec une clarinette et quelques compositeurs et leurs œuvres.
Aspect oral : Cette clarinette suit pas à pas le texte et exprime avec bonheur les sentiments de Théo et les avatars de l’histoire. Cette illustration sonore très imagée nous tient en haleine tout au long du disque avec à la fin une excellente interprétation des œuvres pour clarinette de grands compositeurs.
Une approche très ludique de la clarinette nous dévoile bien toute la richesse sonore de cet instrument. Un très bon livre cd.
Autre lecture
Théo est un petit garçon qui n’aime pas trop apprendre ses tables de multiplication et désire aller dormir chez son ami Max. Devant le refus de ses parents, il s’enfuit mais pris dans un orage, il reçoit une branche sur la tête. Il s’ensuit un voyage rêvé qui lui fait rencontrer des animaux étonnants, un ours brun, une tortue conductrice de bus, un canard sur un bateau voguant vers la mer, un albatros. Revenu à lui en récitant ses tables de multiplication, il n’en réclame pas moins d’aller chez son ami Max, conclusion pleine d’humour. Les illustrations Les couleurs sont éclatantes, variées. Le dessin est naïf, très directement expressif. Certains des animaux du voyage fantastique sont très largement humanisés, ce qui souligne l’aspect cocasse de l’histoire.
La partie documentaire : Les 12 pages suivent le même plan que dans les autres titres : la naissance de l’instrument, sa structure, les différentes sortes de clarinette, la façon de jouer, les utilisations de la clarinette, en soliste, à l’orchestre, dans la musique de chambre et les principaux musiciens qui ont écrit pour la clarinette, dans le passé et au XXe siècle. Les illustrations facilitent la compréhension pour la partie la plus technique.
Le CD plonge l’enfant immédiatement dans la musique. Le récit (7 plages) est entrelacé avec la musique. Les différents morceaux rythment les péripéties dont ils traduisent l’atmosphère. Ils sont suffisamment longs pour favoriser une véritable initiation à la musique. Les différentes sortes de clarinette sont associées à chacun des animaux rencontrés. L’ensemble est interprété sur un rythme vif. La partie documentaire comprend 12 plages, dont des extraits de grands compositeurs, Mozart, Brahms, Poulenc, Luciano Berio, Roddy Skeaping, Robin Jeffrey, Sidney Bbechet. L’interprétation est de qualité. Cet album CD est vraiment réussi. Il peut être découvert en famille, dans le cadre d’activités scolaires et extrascolaires. Il rend la musique accessible à tous.

">Elvis Presley / S. Ollivier ; E. Caravaca ; R. Courgeon. - Gallimard

C’est d’emblée un livre CD que l’on aime, conseillé au final pour les 6-10 ans et bien au-delà. Une première partie présente la vie d’Elvis jusqu’à ses 20 ans avec texte, dessins simples et photos d’époque en noir et blanc. Le lecteur est interpelé et associé par le biais de questions et incitations. Chaque double page est accompagnée de morceaux de musique et chant.
La deuxième partie, intitulée « Depuis plus de 50 ans, on écoute la musique d’Elvis Presley », comporte 4 double pages et présente l’histoire du rock et d’Elvis Presely : le contexte de la ségrégation raciale ; la naissance d’une musique pour tous, empruntant aux noirs et aux blancs ; le passage d’Elvis au cinéma ; les nouveaux groupes pop et le retour à la scène d’Elvis en 1968, à 33 ans. Pour la deuxième partie de sa vie (il meurt à 42 ans en 1977), Elvis présente une série de concerts triomphaux offrant au public une musique réunissant les styles de la musique populaire américaine : rock, blues, soul, gospels.
Texte plus soutenu, photos en noir et blanc exclusivement, 4 morceaux de choix, cette deuxième partie s’adresse à des enfants plus grands.

">La guitare : Hôtel de la Guitare bleue / L. Sauerwein, R. Dyens, A. Le Coutour ; C. Destours, A. Fronty. - Gallimard. - (Mes premières découvertes des instruments)

Pour son anniversaire, le chat Yoyo va découvrir la grande ville. Emporté par le tourbillon de la fête, il perd son papa qu’il finit par retrouver à l’hôtel de la guitare bleue, lieu où celui-ci lui a crié de se rendre. Sur le toit, les rejoint une bande de minous manouches de Chicago. Ce n’est qu’alors qu’on comprend le lien de l’histoire avec la guitare.
Les illustrations très colorées mêlent les lignes géométriques des grands immeubles et les images plus arrondies des animaux.
12 pages documentaires comme dans les autres albums de la collection : Origine de la guitare, Comment est faite une guitare ?, Comment jouer de la guitare ? La position des mains (illustrations sur la position des doigts très claires), La musique pour guitare selon une progression historique (début, romantisme, blues et jazz, héritage espagnol).
Le CD L’histoire occupe 7 plages. La lecture est expressive comme la musique qui s’entrelace avec le texte. L’interprétation des extraits très variée est excellente, séduisante même pour d’assez jeunes enfants. Puis une partie documentaire en 2 temps :
- A la découverte de la guitare, qui fait entendre différents effets que l’on peut obtenir avec cet instrument (percussions, vibrato, glissando, trémolos, slap…)
- Des extraits de compositeurs pour guitare (Robert de Visée, Fernando Sor, Napoléon Coste, Joaquim Rodrigo, Django Reinhardt, K. F. Lundeberg (on peut regretter qu’on ne donne aucun détail sur eux, leur époque, leur style, comme dans les autres titres de la collection).
On notera une distorsion entre la longueur des plages musicales et celle de l’histoire, même si une découverte progressive est possible et même recommandée. Si l’histoire peut plaire dès le très jeune jeune âge, la découverte musicale est un peu plus exigeante, ce qui rend la cible plus large. Le CD est plus varié et plus riche que dans le volume consacré au violon. Un album CD de grande qualité musicale, mais l’histoire aurait pu être plus riche.

">Le jazz : Charlie et le jazz / L. Sauerwein ; H. Texier ; P. Faure. - Gallimard. - (Mes premières découvertes de la musique)

Avoir choisi Henri Texier à la contrebasse pour illustrer avec sa formation ce conte musical est un excellent choix. Sa musique de jazz européen très créatif ne peut que ravir les oreilles attentives d’un jeune public très ouvert à ces formes nouvelles de musique. Les différents instruments mettent bien en valeur les personnages très variés de ce conte fort bien raconté par Philippe Faure. Une histoire de zoo où un raton laveur vole le trousseau de clefs et libère les animaux qui vont vivre une nuit très agitée. Mais ne serait-ce qu’un rêve de Monsieur Basile, le gardien du zoo ?.... Toute l’histoire du jazz, du blues au free jazz est ici fort bien illustrée musicalement par Henri Texier et racontée dans un petit documentaire qui fait suite à l’histoire et décrit tous les instruments de la formation. Un régal musical à découvrir avec ce grand musicien Henri Texier accompagné de ses excellents complices : Glenn Ferris au trombone, Boyan Z au piano et Sebastien Texier à la clarinette et au saxophone alto.
Une vraie découverte du jazz possible pour le plus grand nombre, accessible dès 4 ou 5 ans.

">Louis Armstrong / S. Ollivier, L. Constantine ; R. Courgeon. - Gallimard. - (Découverte des musiciens)

La biographie en onze tableaux, centrée sur l’enfance difficile et les premiers succès de Louis Armstrong, est une voix d’accès à la découverte du jazz, de ses œuvres essentielles, en solo ou dans des duos avec Bessie Smith, Ella Fitzgerald et Duke Ellington… L’histoire de ce véritable passionné vise, par l’identification, à susciter chez les jeunes enfants des vocations, de même que les petits encarts de texte -vraiment utiles ?- suggérant directement à l’enfant des jeux d’écoute. Chaque double page correspond à une plage du CD, le morceau de musique est mentionné en bas de page. A la suite de la biographie, 4 des 11 morceaux sont repris en intégralité et commentés (livre uniquement) plus avant.
Plus que les illustrations de Rémi Courgeon, ce sont les photographies qui soulignent la portée documentaire de l’ouvrage, l’inscription dans une époque, un milieu social. La musique débute parfois avec la narration pour s’épanouir pleinement ensuite. La narration mesurée laisse la première place à l’expressivité de la musique instrumentale et vocale, très accessible.
Une bonne initiation qui peut rassembler la famille et de jeunes élèves.

">Mon imagier de la musique / A. Ricard. - Gallimard. - (Eveil musical)

Ce petit album carré aux pages cartonnées et glacées présente 16 notions musicales (adéquation entre les n° de pages et plages du CD) : sons, notes, intensité, durée, hauteur, phrase musicale, rythme, mélodie, accord, mode, musiques de Chine ou Tsiganes, musique pour marcher, faire la fête, s’endormir ou rêver.
Album et CD sont indissociables et tous deux de qualité. En effet, les illustrations sont en adéquation parfaite avec la notion musicale abordée à chaque double page et concrétisent celle-ci en représentant des objets et des situations familiers à l’enfant : petits personnages et animaux que l’on retrouve à chaque page, anniversaire ou fête, chambre d’enfant, et instruments. Les couleurs gaies sans être criardes participent aussi à la simplicité et l’esthétique de cet album. L’orchestration est elle aussi simple mais très juste ; on entend le piano, le violon et des instruments à vent, même si le but n’est pas la découverte et la reconnaissance de ceux-ci. A relever cependant : la guitare apparaît souvent dans le livre mais jamais on n’entend le son de celle-ci, y compris à la page « Accord » où le petit personnage joue de la guitare et où l’on entend des accords de piano : dommage. Mais cet album est une très agréable initiation à des notions difficiles et peut permettre une première approche très précoce et joyeuse de la musique.

Affichage de 10 sur 23, voir les autres pages : 0 | 10 | 20

Haut de la page

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse