couv

(Ne prend pas en compte les mots de moins de quatre lettres)

Croqu’livre

L’Association
> Le CRRLJ
Nouveautés
Sélections annuelles
Sélections thématiques
Formations
Groupes lecture
Temps forts
Contact
Quoi de neuf

Le livre jeunesse en Franche-Comté

Auteurs-illustrateurs
Conteurs
Associations
Editeurs
Salons et évènements
Prix et concours
Spectacles

...et au-delà

Actualités
Spectacles
Expositions
Liens

Dernière mise à jour :
dimanche 25 septembre 2016

Livres CD

Comptines et berceuses
Textes lus
Chansons
Livres documentaires
Musiques
Chansons

coup de coeurNos titres préférés
Actes sud / Didier / Enfance et musique / Gallimard / Lirabelle / Milan / Autres éditeurs /


coup de coeurL’ arbre à musique / J. Haurogné, F. Lemarque, X. Lacouture ; V. Farges. - Ed. des Braques

Le projet est original et parfaitement maîtrisé : non seulement redonner vie à des chansons populaires – pour la plupart inédites - créées par Francis Lemarque dans les années 1950 mais les intégrer à une histoire qui, loin d’être un simple prétexte artificiel, leur donne une portée encore plus profonde.
Jacques Haurogné et Xavier Lacouture donnent donc la parole à un vieil homme qui se souvient avec tendresse et humour de son enfance pendant la dernière guerre. Alors qu’il n’était qu’un petit garçon qui fuyait avec ses parents parce qu’ils sont juifs, il est confié à une école de campagne. Cette école, dirigée par Mme Jacinthe, accueille des enfants comme lui, qui prennent des noms d’animaux. Il restitue le point de vue de l’enfant ignorant les enjeux de la guerre mais sensible à la peur et aux espoirs. Chaque jour, Mme Jacinthe écoute la radio qui délivre des messages énigmatiques (de vrais messages de radio Londres se mêlent aux messages fictifs). L’enfant, perché dans son « arbre à musique », se réfugie dans les histoires qu’il invente pour échapper à la solitude et aux menaces qui rôdent.
L’album se clôt sur deux doubles pages documentaires, qui permettent de comprendre le contexte historique et d’élucider les allusions que le point de vue adopté dans l’histoire ne permet pas de développer. On peut regretter que, comme dans les autres albums de la collection, le texte des chansons ne soit pas reproduit. On peut cependant consulter le site de Jacques Haurogné notamment. Liste des chansons : Le petit cordonnier ; L’alphabête ; Le crapaud ; La grenouille ; La forêt endormie ; L’arbre à musique ; Le caniche et l’oiseau ; Le merle et le renard ; L’ours ; Un chamois racontait ; Le mille-pattes ; Rosie la marmotte ; Une marguerite ; Plaies et bosses.
Vincent Farges illustre l’album grâce à des pochoirs et des tampons aux couleurs non saturées, en parfaite harmonie avec le caractère elliptique, suggestif et poétique de l’histoire, dans laquelle les enfants sont préservés des violences directes de la guerre dont ils subissent le contrecoup. La fuite avec les parents est représentée par un envol qui fait penser à des figures de Chagall malgré des couleurs plus sombres.
La nature même du projet met en évidence la complémentarité de l’album et du CD. Jacques Haurogné conte avec sensibilité l’histoire. D’une voix chaleureuse, il donne vie aux péripéties, aux différents personnages qu’il joue véritablement. Récit, bruitages, chansons s’enchaînent naturellement. L’interprétation des chansons par Jacques Haurogné et l’accompagnement, au piano par Ezequiel Spucches et au violoncelle par Johannne Mathaly, sont brillants. Jacques Haurogné transforme chaque chanson en de véritables scènes de théâtre. A partir de 7-8 ans et sans limite d’âge.
Une réussite rare récompensée par le Prix Charles Cros.
Critique complète sur le site de Brigitte Lacot

coup de coeurBillie et les rois de la nuit / Da Silva, C. Clément ; C. Gambini . - Actes sud junior

C’est l’histoire de Billie, une petite fourmi qui ne supporte pas la discipline de la fourmilière. A l’inverse de la fable de La Fontaine, elle décide de vivre la nuit et de faire de la musique avec des papillons, des lucioles et des cigales. Un conte poétique mis en valeur par la voix douce de Coralie Clément sur une histoire et une musique entraînante bien coordonnée avec le texte de Da Silva. Le musicien est accompagné ici avec talent par un groupe folk : The Churchfitters. Les illustrations très colorées de Cécile Gambini s’accordent bien à ce récit joyeux, humoristique et poétique. C’est donc un univers rempli de rêve et de magie qui traverse ce livre cd très réussi. Une vraie création originale.

coup de coeurC’est de famille / D. Sire ; M. Le Huche. - Milan. - (Tintamarre)

On est happé d’emblée par l’énergie fourmillante et drôle des illustrations de Magali le Huche. A l’écoute du CD, pas de déception, les 14 chansons de David Sire (accompagné sur certaines chansons de Juliette Solvès) explorent avec drôlerie, un peu de vacherie et pas mal de tendresse les liens familiaux : les relations entre frères et sœurs, avec les parents, les familles recomposées, les ambiances de fêtes de familles, mais aussi des événements plus tristes comme le divorce et la mort des grands–parents.
La voix du chanteur est gaie ou plus grave elle aussi, mais toujours accompagnée d’une musique dont le rythme colle à la tonalité du texte.
Un vrai bonheur à partager en famille, avec des enfants en âge de comprendre les liens familiaux.
PS : Détail non négligeable, le CD est astucieusement intégré au livre, par un système de pochette coulissante. Aucun risque de perdre le CD, comme c’est si souvent le cas avec d’autres livres CD.

coup de coeurLes habits neufs de l’empereur / H. C. Anderson ; G. Prunier conteur, F. Turrier. - Didier. - (Un livre, un CD)

Cet album allie à la fois un texte plein d’humour conté avec talent, des chants d’une grande qualité musicale et une illustration originale qui sert bien l’histoire.
Cette interprétation reflète bien la bêtise humaine mais nous rend sympathique ce roi qui pourrait être chacun d’entre nous.

coup de coeurLili Moutarde / E. Reberg, B. Despres, C. Oriol. - Petit à Petit

C’est l’humour qui domine dans cette adaptation en bande dessinée d’une comédie musicale de Christiane Oriol. On reconnaît tout de suite le trait de crayon de Bernadette Després, l’auteur de Tom Tom et Nana. Lili Moutarde habite tout naturellement… Dijon ; fille unique elle s’ennuie et désire un petit frère. Ce sont des triplés qui arrivent. Lili Moutarde va vite se rendre compte qu’ils sont insupportables et décide de les envoyer au bout du monde. C’est le diable que les enfants rencontreront…
La voix un peu rauque et sympathique de la narratrice fait le lien entre 20 chansons qui sont les épisodes de ce périple … Un voyage loufoque et fantaisiste pour lire, chanter et danser à partir de 6 ans.

coup de coeurMes plus belles chansons du monde / E. Fouquier. - Gallimard. - (Eveil musical)

L’album cartonné s’ouvre sur une carte du monde en double page, avec les plages de CD qui se rattachent aux pays. 16 chansons en langue originale, avec traduction en vis-à-vis. Les illustrations, colorées et dynamiques, situent bien le pays d’où est originaire la chanson, sont très agréables et donnent une impression générale de bonne humeur.
Ce sont les animaux qui peuplent majoritairement ces chansons. Voix seules ou en chœur, féminines ou masculines, la diversité des pays, des rythmes, des voix, des instruments font de cet album CD un beau voyage immobile.
NB : toutes les mentions sont signalées en fin d’ouvrage (tous les titres sont présents chez ARB Music, spécialisés en éveil musical, contes et musiques du monde)

coup de coeurMonstres à tue-tête / A. Schneider ; R. Badell. - Milan. - (Tintamarre)

Ce titre de la collection Tintamarre présente 14 chansons d ’Alain Schneider sur le thème des monstres. Ces compositions originales sont marquées par des textes inventifs avec des jeux de mots très drôles comme "Mon âne au diable" ou des jeux de sonorités très étudiés comme "six claques au cyclope". Ici, les monstres sont plutôt sympa, une façon humoristique et délicate de remettre en question les stéréotypes qui associent laideur et méchanceté. Le plus dangereux : l’homme, « Zumain-zigouille », « De tous les monstres de la planète […] le plus méchant, le plus bête », lui qui fait disparaître des espèces animales, des peuples.
Tous les textes sont bien mis en valeur par une musique toujours enlevée sur des rythmes rock, ethniques, jazzy ou cool, tous très agréables à écouter.
L’interaction texte et musique est particulièrement réussie comme toujours avec Alain Schneider. Sa voix douce permet de mieux faire passer les textes qui peuvent parfois effrayer de très jeunes enfants. L’illustration pleine d’humour et de tendresse de Ronan Badel colle parfaitement à l’ambiance des chansons qui font peur avec beaucoup de deuxième degré.
Des musiques seules à la fin du disque permettent de chanter à son tour. Enfin des chansons très novatrices où textes et musique sont de qualité. Cette collection est très réussie et ce livre cd constitue un excellent choix pour jouer à se faire peur dès 3-4 ans.

coup de coeurNoël’s songs, les plus beaux chants de Noël ! / F. Marchet ; R. Lumeret. - Naïve ; Actes sud junior

Rarement un livre CD aura saisi avec un tel brio la complémentarité de l’album et du CD. L’histoire, pleine d’humour, taille un costard un Père Noël et à l’institution en tant que telle, entre tendresse et petits coups de griffe. "Noël, c’est comme la grippe, ça revient chaque année et presque personne ne peut y échapper." Parti pris également adopté par l’illustration qui oscille entre classicisme désuet et motifs grinçants.
A chaque page, une phrase en bleu italique, c’est là que le CD prend le relais en chanson : créations très réussies de Florent Marchet (Au pied du sapin, Voici la Noël, Les lumières de Noël) ; adaptations de chansons traditionnelles (Ah ! Quand reviendra-t-il ce temps, Vive le vent, Noël est arrivé, Douce nuit, La marche des rois) ; ou encore reprises d’auteurs plus contemporains (Les neiges de Finlande, Petit garçon, Petit papa noël). Onze morceaux au total et Florent Marchet réussit l’exploit, pour les créations comme pour les adaptations, de nous surprendre, de nous enthousiasmer et même de faire renaître le plaisir d’écouter ces vieux chants de Noël que l’on pensait usés.
Enfin un livre CD sur Noël qui crée la surprise et rassemblera enfants et adultes ; ne manquent que les paroles des chansons qui seraient pourtant bienvenues tant les airs entraînants et l’orchestration exceptionnellement riche et moderne nous entraînent à leur suite.

coup de coeurOscar et Irma / J. Obé ; A. Grandin ; C. Sèvres ; M. Yonnet. - Rouergue

C’est une belle et simple histoire d’amour écrite et chanté dans les années 1960 que fait revivre Philippe Mayer dans cet album.
Oscar le tocard et Irma qui ne l’est pas se rencontrent, s’aiment et vivent une vie d’amour sans exploit, sans même gagner le concours qui leur aurait permis d’aller à Poitiers. Le texte en forme de poème est court, plein de fantaisie comme cette histoire et interprété avec une belle vivacité par une chanteuse de l’époque, Christine Sèvres- et sa voix gouailleuse- accompagnée par une musique alerte et joyeuse. Les illustrations enrichissent ce texte : de multiples collages, papiers peints, documents de l’époque, images retro nous entraînent dans la fantaisie et le réalisme de cette histoire d’amour d’une autre époque capable de nourrir l’imagination d’un enfant à partir de 7 ans mais aussi d’un adulte.

coup de coeurLes pieds dans le plat / P. Parisot ; Anne Laval. - Milan. - (Tintamarre)

14 chansons sur le thème de la nourriture. Qu’ils parlent des poissons panés, de la super sévère cantinière, de mets compliqués que les enfants refusent, d’expressions populaires comme « ferme ta boite à camembert », « privé de dessert », « sur place ou à emporter », « Qu’est-ce-qu’on dit », « mange ta main », « Chanter comme une casserole », de parents « bio » bien ennuyeux, du boucher grassouillet, ou de la censure des noms de marques dans les média, les textes jouent sur les rimes (faciles), l’humour et la démagogie. La voix chaude et rythmée de Pascal Parisot va bien avec les tempos enlevés des mélodies. L’illustration créative et impertinente d’Anne Laval s’accorde parfaitement à l’humour noir des chansons. Les apprentis chanteurs pourront s’exercer à la fin du disque. Un livre cd très réussi et très drôle qui mérite vraiment le détour.

Affichage de 10 sur 17, voir les autres pages : 0 | 10

Haut de la page

© Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse